Contenu | Menu | Recherche

Sex, Drugs and Rock & Rôle

Aldo 'Pénombre' Pappacoda

Auteur

Identité

Biographie

Depuis tout petit j'aime lire de la fantasy, de la SF et ce genre de choses, et j'ai fréquemment griffonné quelques pages de-ci de-là. La plupart se sont perdues ou ont disparu dans les limbes de l'oubli mais j'ose penser qu'elles ont pu m'aider à progresser un peu dans ce domaine. Je n'ai pas la prétention de vouloir devenir un auteur mais j'aime écrire et faire des expériences dans ce domaine.

J'ai découvert le jeu de rôles par hasard au collège, grâce à des copains de classe. Oui, ça fait loin en arrière et ça va pas s'améliorer avec les années. Pendant quelques années, ce fut un mix de AD&D et de Cthulhu avec des tentatives diverses et variées au fur et à mesure que je "prenais de la bouteille" - dans le désordre : RuneQuest, Space Opera, Chivalry & Sorcery, Rêve de Dragon, Cyberpunk, Shadowrun, Talislanta, Warhammer, Légende des Cinq Anneaux, Hawkmoon, Stormbringer, Delta Green et j'en oublie. Assez rapidement, mon plaisir de joueur ne m'a pas suffi et je suis devenu maître de jeu. A D&D d'abord, puis Cthulhu, Mekton, Shadowrun, Hawkmoon et enfin L5a qui est depuis quelques années un axe majeur de mes activités de rôliste.

Je joue régulièrement, de deux à quatre fois par mois selon les disponibilités des trois groupes de gens distincts au sein desquels j'évolue. Généralement, j'anime une table et je participe à une ou plusieurs campagnes en tant que joueur. Tout ça me laisse du temps pour profiter de la vie autrement : lire, écrire, jouer sur le PC ou la PS2, voir les amis, regarder passer les nuages et ce genre de choses qui font les petits plaisirs de chaque jour.

En 1999, j'ai décidé de partager un peu ce que j'écrivais et j'ai ouvert un site personnel qui existe encore à l'heure actuelle : www.penombre.com. A l'époque, mon centre d'intérêt principal était Shadowrun, et après avoir évolué un temps au sein des communautés online anglo-saxonnes (comme Shadowland Six), j'ai fini par trouver d'autres passionnés de SR dans la langue de Molière. Accessoirement, il se trouve que lorsqu'un des forums gratuits où nous discutions a fermé ses portes, j'ai avec l'aide d'un ami lancé les shadowforums qui constituent à l'heure actuelle l'épine dorsale d'une très importante communauté de joueurs et maîtres de jeu Shadowrun. J'ai quitté les shadowforums en 2003, après avoir donné les clefs à une équipe plus motivée que je ne l'étais.

Pour la petite anecdote, si depuis le début des années 2000 l'équipe des shadowforums anime chaque année une rencontre nationale (le Golden Run), j'ai le souvenir des toutes premières rencontres entre passionnés qui ont précédé cet événement annuel. Nous étions cinq au départ, venus de toute la France dans mon salon, et assez rapidement, des tables se créèrent chez d'autres participants, le nombre de nouvelles têtes se multiplia et des gens motivés se sont mis à organiser les choses en grand. Ça n'était pas le but à l'origine mais ça fait parfois une drôle d'impression de voir des gens donner toute son ampleur à un projet auquel on ne participe plus. Je leur souhaite le meilleur, ils se reconnaîtront.

J'ai récemment découvert par ailleurs que cette communauté produisait toujours "Laser de Lune", un webzine Shadowrun dont j'ai été l'initiateur et que j'ai animé durant ses premiers numéros, jusqu'en 2003. Encore un truc qu'on laisse derrière soi et qui continue à vivre grâce à ceux qui reprennent le flambeau.

J'ai brièvement participé en tant que comité de lecture (à moi tout seul) à l'aventure d'un couple d'amis qui voulait lancer une maison d'édition de fantastique et fantasy. Ce projet a fini par capoter mais un roman fut édité et mes amis se sont réinvestis dans d'autres projets de création, allant du recueil de nouvelles thématique aux sites de collaboration dans des projets d'écriture.

De 2003 à 2008, j'ai aussi été rédacteur et co-admin dans un projet de site encyclopédique online pour Star Wars, qui poursuit son chemin et gagne en volume de jour en jour. Une expérience que je regrette de ne pouvoir poursuivre mais qui fut très enrichissante, surtout grâce à une équipe de gens aussi sérieux qu'agréables.

A l'heure actuelle, en 2008, le gros de mon activité de rôliste et de "créateur" tourne autour de L5a. Outre mes aides de jeu et fictions perso, j'ai eu le plaisir de voir mon scénario primé dans le concours organisé en 2007 par l'association La Voix de Rokugan. Ce scénario apparaît dans le recueil Matsuri édité par cette association en juin 2008 (et apparaissant dans les fiches du GROG). Je participe pour l'instant à un projet de gros supplément amateur pour L5a initié par Olivier Sanfilippo (un des excellents illustrateurs de Matsuri entres autres choses) et à travers l'association Forgesonges je travaille sur un projet en anglais de contexte pour le système Heroquest. J'espère que notre travail plaira à l'éditeur. Vraiment. C'est la première fois que j'écris autant en anglais, une langue que je ne pratique que comme dilettante.

Je n'ai pas de projets fixes sur le moyen ou long terme. Jouer et écrire sont des loisirs très prenants, des passions même, mais rien de plus dans le sens où je ne cherche pas forcément à devenir un auteur professionnel et certainement pas à vivre de mon talent, quand bien même il serait à la fois durable et réel. Disons, que je préfère chercher à profiter de chaque jour plutôt que tendre vers un objectif lointain, même si les deux ne sont pas incompatibles. Un pas à la fois et on verra bien où ça mène.

Mes centres d'intérêt évoluent, ma créativité aussi mais j'avoue que le plaisir essentiel de mes travaux réside non pas dans le fait que je les finisse (c'est même plus souvent un soulagement qu'un plaisir...) mais dans celui qu'ensuite, d'autres se les approprient. Qu'il s'agisse de dire "je ne ferai jamais comme ce type" ou au contraire "voilà une idée qui m'inspire", je trouve fondamentalement très satisfaisant de savoir que quelqu'un, quelque part, a pris en considération ce que j'ai écrit et s'en est servi pour se positionner dans sa propre démarche. De joueur, de maître de jeu ou pourquoi pas, de créateur.

J'utilise les réseaux P2P pour augmenter un peu la diffusion de mes petites créations depuis des années, mais je reste intimement convaincu - après quelques années à écrire et bien plus à jouer et faire jouer - que même dans un milieu relativement restreint comme celui des rôlistes (et encore plus quand on se focalise sur un jeu précis), il y a deux choses importantes qui définissent ma démarche et mon activité :

- la première, c'est qu'il est futile de chercher une vraie "notoriété" et que chaque création est un peu comme un message dans une bouteille lancée à la mer. Vous ne savez pas ce que devient ce que vous écrivez. Ni même ce qu'un jour, vos joueurs pourraient faire d'un simple moment autour d'une table, qui a eu lieu des années auparavant et dont vous n'avez personnellement gardé aucun souvenir.

- la deuxième, qui découle de ce qui précède, c'est qu'une fois finie, à mon sens, une création quelle qu'elle soit (une partie, un post sur un forum, un supplément pour un jeu...) cesse en fait d'appartenir à l'imaginaire de son auteur et devient ce que les autres voudront bien en faire. Y compris rien du tout.

Et je trouve ça très... magique. Merveilleux, même.

Au moment où j'écris ces mots, en juillet 2008, je suis donc publié pour la première fois sur un recueil papier et c'est de cet événement que découle la biographie que vous lisez. C'est quelque chose de curieux comme impression. Non pas que cela m'amène à penser que c'est le début de quelque chose mais plutôt que c'est un encouragement à continuer à aller de l'avant. Une sorte de signe parmi d'autres qui vous dit : "tiens, t'es pas parti te perdre dans la forêt pour tourner en rond, en fin de compte". Ça ne me dit pas de quoi demain sera fait, quelles idées me passeront par la tête, mais quand je regarde toutes celles qui sont en cours, en gestation ou rangées dans un coin en attendant de pouvoir revivre un jour, je me dis que ça risque d'être, en tous cas pour moi, plutôt intéressant.

Un pas après l'autre, on verra bien où je me retrouverai. J'espère simplement que j'aurai d'autres occasions de donner à des gens que je ne rencontrerai certainement jamais un peu d'inspiration, de plaisir. De magie.

Ouvrages Professionnels

Auteur(s)
Parution
Gamme
Editeur
Chiaroscuro Imperium
première édition
mars 2016ChiaroscuroVagabonds du Rêve (Les)
Monastère de Tuath (Le)
première édition
juin 2011Shadows Of EsterenAgate Editions
Parchemins Secrets de Rokugan (Les) : Matsuri
première édition
juin 2008Livre des Cinq AnneauxVoix De Rokugan (La)
Prologue
première édition
décembre 2011Shadows Of EsterenAgate Editions
Recueil de Jeux de Rôle
première édition
mai 2009Démiurges en HerbeEditions Icare
Sunda Mizu Mura
première édition
mars 2013Livre des Cinq AnneauxVoix De Rokugan (La)
Univers
première édition
septembre 2010Shadows Of EsterenAgate Editions
Universe
première édition limitée
août 2012Shadows Of EsterenAgate Editions
Voyages
première édition
novembre 2010Shadows Of EsterenAgate Editions
Voyages
deuxième édition
septembre 2014Shadows Of EsterenAgate Editions

Cette bio a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.  Dernière mise à jour le 1 novembre 2013.