Contenu | Menu | Recherche

Ton jdr impitoyable

Voyages

.

Références

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

2. Voyages :

  • livre à couverture souple de 80 pages en couleurs
  • carte au format A2 de Tri-Kazel
  • écran à trois volets au format A4 paysage en carton rigide
  • feuille A4 en couleurs

Description

L'écran reprend sur chaque panneau des règles et tableaux, en indiquant la référence au livre de base :

  • art demorthèn et miracles, magience, combat pour le panneau de gauche
  • règles de compétences pour le panneau du milieu
  • santé physique et santé mentale pour le tableau de droite

Le livre, après trois pages de titre, crédits et sommaire, débute par une nouvelle (1 page) et une page de présentation de l'ouvrage. Ensuite, Lieux remarquables de Tri-Kazel (20 pages) présente plusieurs endroits de la péninsule. Ils sont classés selon les régions auxquelles ils appartiennent, et sont décrits entre quelques lignes et une demi-page chacun. Tout comme la présentation de l'ouvrage, ils sont sous la forme du récit d'un barde.

Canevas (19 pages) regroupe cinq scénarios au format court. La première page indique de quelle façon ils sont présentés : des sections Racines, Tronc, Branches, Feuilles et Vents, présentent respectivement l'origine des événements du scénario, son élément principal, les possibilités offertes aux joueurs, les suites et conséquences possibles, et des conseils pour mener le scénario. Dans Plumes de Sang, les personnages devront échapper à une attaque d'oiseaux avant de se retrouver pris dans un piège bien plus meurtrier. La disparition est une enquête dans un campement tarish. Nuit d'effroi voit les personnages tenter de comprendre pourquoi le village où ils viennent d'arriver semble abandonné, de même que Le Naufrage, mais pour des raisons différentes. Dites-le avec des fleurs voit les personnages enquêter sur le meurtre de l'herboriste qu'ils venaient de rencontrer.

Figures de Tri-Kazel (26 pages) est un catalogue de douze personnages, présentés sur une page double, celle de droite étant une illustration, celle de gauche contenant les données techniques, une description, la personnalité, des rumeurs et souvent un secret. Il s'agit de personnages connus localement, et ayant, à leur niveau, une certaine importance. Le chapitre présente en deux pages le format des personnages, puis fournit des conseils pour les utiliser et en créer de nouveaux.

De mystérieux pouvoirs (3 pages) donne des indications au meneur sur la façon de gérer la magie noire au travers des morcaìls, des sorciers et des malédictions tarish. Enfin, un bestiaire (7 pages) donne des conseils sur l'utilisation d'animaux et les caractéristiques d'animaux courants, puis décrit cinq créatures, sur une page chacune, illustration comprise : les grignoteurs, le ver des mers, la rampe-boue, les plantes poisons et les chauves-souris vampires. L'ouvrage se termine par un index (2 pages).

La feuille seule est un descriptif du contenu du pack.

Cette fiche a été rédigée le 30 novembre 2010.  Dernière mise à jour le 28 mars 2013.

Critiques

pitche  

La grande carte A3 fournie est une aide de jeu tout simplement géniale et si rare. Une aide inestimable durant les parties. Question ligne éditoriale, c'est à saluer (remercier) d'avoir fourni pareille carte A3.

Les éléments supplémentaires sur la géographie sont intéressants et complètent les choses mais ne m'évoquent pas autant d'idées qu'à la lecture du premier volume. La galerie des personnages est passionnante et leurs portraits en pied sont tout bonnement splendides.

La révélation de quelques Secrets (avant le 3ème ouvrage à paraître) sont suffisants et apportent de nouvelles choses d'un point de vue scénaristique (demorthen maudit, sorcier, etc.) mais on attend la suite avec impatience. Le canevas des scénarios proposés permet d'en fournir en abondance au meneur de jeu (environ 2 pages chacun) ! Idéal pour les MJ, la conception explicite et claire de scénario est pratique et fort utile. Un plus qui complète bien le premier opus.

La lecture du Bestiaire évoque quelques amorces de scénario et l'ajout d'animaux sauvages "fréquemment" rencontrés est un plus pour les rencontres courantes durant les séances de jeu.

Critique écrite en décembre 2010.

kyin  

Un écran + une carte + un vrai livret de 80 pages, voilà de quoi être enthousiaste, chers amis habitués aux écrans accompagnés de 10 pages torchées sur le pouce, avec un contenu qui a tendance à laisser sceptique.

L'écran est un bunker joliment illustré, avec même un intérieur en couleur. De nombreuses tables sont présentes, certaines utiles, d'autres dont la présence est plus discutable. Il fait son petit effet autour de la table, et est un excellent panorama à mettre devant les yeux des joueurs.

La carte est un plus très appréciable ! Comme l'écran, elle propose aux joueurs une immersion dans l'univers, et surtout : ça pète la classe ! Rien de mieux pour garnir une table, à condition de la protéger des attaques de chips...

Le livret porte bien son nom, et est une véritable invitation au Voyage. Une foule d'idées abondent dans ses pages qui, malgré quelques "mises en bouches" un peu trop légères, donnent enfin au MJ du matériel pour faire jouer. Le côté "on vous dira tout plus tard" peut être assez exaspérant, mais la qualité des trames et des personnages rattrape le tir.

Une note de 4 pour l'ensemble, donc, car on a là du bon supplément bien fourni, avec du contenu soigné malgré quelques inégalités... et une frustration assez importante en fin de lecture...

Critique écrite en décembre 2010.

Lugh  

Le Livre 2 "Voyages" est un écran de jeu. C'est là la principale raison d'être du supplément. En cela il ne déçoit pas.

Le coté MJ est clair et très agréablement mis en page : combat/magie à gauche, système de résolution/compétences au centre, santé/santé mentale à droite. Le tout avec les renvois de page vers le livre 1 si on veut plus de détails. Le coté PJ, vous pouvez voir la photo, à vous de faire une idée. Je reprocherais juste que l'illustration des féondas soit bien trop sombre, surtout avec l'éclairage qui sied habituellement aux jeux d'ambiances.

En plus nous avons une bien belle carte au format A2 dont la terminologie inspirée du gaélique (il me semble) participe au dépaysement.

Comme pour la plupart des écrans de jeu, nous trouvons également un livret qui doit être pris pour ce qu'il est: un fascicule apportant des infos et du matériel de jeu en sus du livre de base mais en aucun cas un supplément à part entière :

  • "Lieux remarquables" survole en quelques lignes divers lieux plus ou moins intéressants. J'y vois deux utilités : piocher des idées de scénarios et de quoi alimenter les conversations d'auberges lorsque vos PJs font relâche.

  • "Canevas" fournit 5 mini scénarios sans doute trop courts pour être joués tel quel. Ils peuvent servir d'intermède pendant un déplacement de vos PJs, de scénario d'introduction pour conclure une soirée "création de personnages" ou un scénario à part entière à condition de fournir un travail supplémentaire

  • "Figures" est mon chapitre préféré ne serait-ce que pour les quelques sales gueules qu'on y croise et qui rompent enfin avec l'ambiance un peu trop lisse qui se dégageait du Livre 1. Jugez plutôt : mangeuse d'enfant, savant fou, sorcière malgré elle, fanatique religieux, chevalier arriviste, ...

  • "Mystérieux pouvoir" est très succinct et je comprends que ce chapitre puisse décevoir. Il faut toutefois garder à l'esprit que ce sont des éléments que le MJ est censé distiller à très petites doses tout en les nimbant de mystère. Là au moins le MJ ne risque pas de se trahir en vendant la mèche à ses joueurs :-D.

  • "Bestiaire" nous donne quelques bestioles naturelles et fécondes à mettre en scène. Plusieurs d'entre elles sont déjà mises à contribution dans les canevas. Là aussi c'est succinct mais ce n'est pas les catalogues de monstres pour divers jeux qui manquent, il y a de quoi procéder à ses propres adaptations.

Un écran de jeu est probablement le seul type de supplément pour lequel j'accorde beaucoup d'importance à la forme et très peu au fond. Et là, je suis ravi. Si on s'intéresse tout de même un peu au fond, on peut facilement tirer la conclusion que Ombres d'Esteren n'est pas un jeu "prêt à jouer". Le MJ doit fournir un travail assez conséquent de synthèse et d'imagination, en particulier pour l'écriture de scénario. Il est même encouragé à suivre cette voie personnelle, je trouve. Pour les plus impatients, gageons que les suppléments PDF infléchiront cette tendance.

Critique écrite en décembre 2010.

Wovar  

Pour ce supplément c'est du 3 en 1 car on nous met en plus de l'écran un livret qui s'approche plus du supplément que du livret et une carte format A2.

Pour ce qui est de l'écran, le coté joueur est plutôt joli et assez sombre comme l'univers. Coté MJ, on retrouve tout ce dont on a besoin. Et vu que les règles ne sont pas très denses dans le bouquin de base on a à peu près tout ce qui nous sert pour les parties.

Le livret est une bonne surprise. Déjà il est en couleurs et relié par une couverture souple. Autant dire que ça vous change des livrets noir et blanc et agrafés. Dedans on a un rapide descriptif de tous les lieux présents sur la carte, ils sont simples et très ouverts pour y inclure des intrigues. On a aussi 5 Canevas, sorte de mini-scénarios, plutôt bien construits. Selon moi ils seront utiles pour un scénario ou une campagne mais pas pour un scénario tout court, car ils sont vraiment bateaux mais ont le mérite de poser l'ambiance. Ensuite on a 10 pré-tirés accompagnés de leurs illustrations pleine page (de très belles illustrations), et enfin un bestiaire qui n'en est pas vraiment un parce que très petit.

Pour la carte rien à redire, elle est suffisamment grande, belle et lisible.

Donc au final un 5/5 car il y a que du bon la dedans.

 

Critique écrite en décembre 2010.

Da Profezzur  

Pour ma part, je ne m'étendrai pas sur les qualités évidentes du produit, mes petits camarades de classe l'ont déjà fait avant moi, et ont très bien détaillé le contenu, très fourni, de ce supplément, ô combien attendu au tournant !

Pour ma part, la seule chose qui m'a empèché de mettre 5/5, c'est la forme. Oui, j'ai formulé quelques remarques sur le forum, et vraisemblablement je ne suis pas le seul à m'être rendu compte de ça : le packaging peut abimer le contenu, la carte notamment qui peut être cornée car "écrasée" sur les bords par le plastique, et l'écran est à mon sens faussement solide, la faute à un manque de glaçage du carton. En effet, l'illustration est très fragile (il suffit d'un accroc et le peinture disparait) et les charnières se marquent très vite, des fissures blanches apparaissant après seulement quelques ouvertures/fermetures...

Il suffit de comparer avec les écrans de Cthulhu, voire de Hollow Earth Expedition, qui sont du même type, pour se rendre compte de ce que je dis.

C'est très dommage car l'illustration et la présentation sont superbes ! du coup, je trouve que ça gâche la bonne volonté évidente qui a été placée dans la réalisation de ce supplément. C'est peut-être dû à une volonté d'économie, ou tout silmplement à l'imprimeur, mais quoi qu'il en soit, j'aurais volontiers payé un ou deux euros de plus pour avoir le produit parfait ;)

En tout cas, pourvu que les choses continuent comme ça !

Critique écrite en janvier 2011.

Nicolas 'Lamespard' Pirez  

Un petit fourre-tout au final sympathique que ce supplément...

Côté écran, une ambiance brumeuse et angoissante qui colle parfaitement au thème du jeu - cet écran me rappelle un peu celui de Cthulhu 6ème édition, ce qui est bon signe pour un jeu "horrifique" !

La carte reprend celle du livre de base et permet de présenter aux joueurs plus facilement leurs trajets - et au MJ de ne pas se perdre en lisant le supplément.

Voyages est de lecture agréable, que ce soit pour la rédaction fluide des textes ou pour les illustrations et la maquette, une fois de plus irréprochables dans la gamme. Côté contenu, un fourre-tout, donc :

- un atlas légendant la carte - qui  à vrai dire me laisse sur ma faim : les anecdotes sur les lieux, c'est bien, mais insuffisant pour avoir une idée un peu précise de ce qui se trame. et donc pour faire voyager ses joueurs...

- les canevas sont des petites péripéties à intégrer à vos campagnes; sympathique, mais rien de révolutionnaire dans les intrigues proposées (le thème de l'auberge rouge est un peu éculé, et les autres pas bien plus originaux). Je reste perplexe, car avec ça en main, on n'est pas plus avancé qu'avec un synopsis de 20 lignes - sauf que c'est développé sur 4 pages. Or, quand on veut improviser une aventure, on a juste besoin d'une idée de base, et que ce soit très rapide à lire. Ou alors peut-être pour un MJ débutant... En revanche, on peut souligner un vrai souci d'intégrer ces histoires à l'univers d'Esteren - un moyen de plus de faire voyager le MJ...

- les figures, dans les JDR ont tendance à m'ennuyer profondément car c'est la plupart du temps du pur remplissage de pages. Eh bien là, je dois dire qu'il me faut revoir mon jugement : c'est à mon avis LE principal intérêt du supplément. 12 personnages qui nous font découvrir autant d'aspects de l'univers. 12 personnages qui permettent (enfin - car jusque là, j'avais l'impression que le paysage occultait presque les hommes dans la gamme) de comprendre qui sont les habitants de cette péninsule. A lire à la manière de 12 petites nouvelles - bien plus d'inspiration que les canevas pour le MJ...

- la sorcellerie est ensuite abordée (3 pages) - et seulement abordée malheureusement ! Le fameux supplément sur les secrets d'Esteren manque décidément cruellement, car on n'apprend au final ici quasiment rien de plus que ce qu'on aurait pu deviner/inventer soi-même...

- enfin, un bestiaire de 5 pages... Mouais. Ah si, on y apprend enfin ce qu'est un feond ! Enfin, presque : on sait juste qu'un feond s'en prend volontairement aux humains... Pour le reste, disons que c'est honnête sans plus.

Au final donc, un supplément qui vaut par son indispensable écran et son chapitre sur les figures d'Esteren. Le tout est bien réalisé et honnête ; bien, mais pas de quoi mettre 5/5...

Critique écrite en octobre 2012.

batronoban  

C'est l'un des écrans les plus remarquables et les plus utiles qui m'ait été donné de voir.

Côté forme, l'illustration est superbe, et inspirante, dans le ton du jeu. Par contre au pliage, avant même que je l'utilise en partie, des pliures et des petites déchirures sont vite apparues. Du côté pas top pour la qualité, mais je chippotte.

Côté fond, les tables présentées m'ont été utiles, la carte est superbe et fait un accessoire qui justifie presque à elle seule l'achat du supplément. Mais ce n'est pas fini : on a droit à des tas de PNJs intéressants et des monstres cool pour agrémenter nos scénarios. Ce supplément, j'avoue que je m'en suis beaucoup servi.

En fait je préconiserai d'acheter cet écran (ou la deuxième édition, que je n'ai pas) et le Prologue pour jouer avec quasi autant de qualité et de matériel que si on avait le livre de base, puisque ce dernier manque beaucoup de matériel de jeu.

Une réussite, utile, beau, qui vaux largement son prix, bref, 5.

Critique écrite en juin 2015.

 

Rapidement après le Livre 1 : Univers arrive l’écran pour Les Ombres d’Esteren.

L’élément primordial dans ce supplément est un écran cartonné 3 volets A4 en paysage nous proposant côté MJ les tables nécessaires pour mener et côté joueurs une magnifique illustration permettant de plonger les joueurs dans l’ambiance celtique et inquiétante des Ombres d’Esteren.

Une somptueuse carte A2 en couleur de Tri-Kazel est fournie et permettra ainsi à tous de facilement situer leurs périples dans cette grande péninsule.

Le livret de 80 pages qui accompagne l’écran est tout couleur et joliment illustré. Il vient, un peu, compenser certaines des petites absences du livre de base que nous mentionnons dans sa chronique du Maraudeur n°1.

En effet, il propose de nombreux articles utiles :

- De courtes précisions sur de nombreux lieux remarquables, qui sont, comme pour le livre de base, présentées comme des comptes rendus d’un voyageur et donc donnent des détails intéressants ; néanmoins la vision est tronquée, et certaines vérités restent cachées...

- Cinq synopsis ou canevas de scénarios présentés sous une forme pratique, et proposant des situations variées.

- Douze PNJ importants de Tri-Kazel nous sont proposés, des personnalités connues ou méconnues de la péninsule. De par leurs compétences et historiques, ils peuvent devenir des alliés des PJ, des rencontres importantes, des ennemis ou même être utilisés par un joueur comme PJ.

- Un petit bestiaire qui apporte quelques caractéristiques de créatures, ce qui manquait au Livre 1 : Univers.

En conclusion, cet écran remplit totalement sa fonction et vient même donner un peu de matière pour compléter le jeu et permettre de jouer en attendant la campagne et les secrets à venir.

 

Critique de Jérémie Coget publiée dans le Maraudeur n°2

Critique écrite en août 2012.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques