Contenu | Menu | Recherche

Fandom is populated by barely functional beings for whom gaming is their entire existence (J Wallis)

Rushmore : en août les fossoyeurs creusent leur trou

En mai de cette année, Anthony « Yno » Combrexelle lançait une nouvelle gamme de jeux sur sa boutique Lulu.com : les « shooters ». À Outer Space, premier de la série, succéda Rushmore, que le GROG élève aujourd’hui au rang de jeu du mois. Alors qu’est-ce qu’un shooter ? On se souvient qu’Yno avait déjà créé un nouveau type de jeu appelé « Burst » (Notre Tombeau, Americana) qui consiste en une campagne complète, dont l’univers est développé au fil des épisodes, accompagnée de son système de jeu. Et bien un shooter, c’est un peu l’inverse d’un burst : le jeu contient un contexte concis, un angle de jeu particulier, une galerie de personnages atypiques et un système de jeu court. Mais pas de scénario, seulement une série de pistes qu’un maître de jeu devra développer pour créer sa campagne. Le tout sur une bonne cinquantaine de pages.

Rushmore propose de jouer les membres de la famille de fossoyeurs éponyme, ensemble dégénéré de tarés congénitaux dans une ville paumée du Texas qui porte le nom, fort à propos, de Desolation. Tous frères et sœurs, les personnages pré-tirés proposés viennent de perdre leur mère. Cette dernière a laissé derrière elle une série de dernières volontés inscrites sur des bouts de papier et un bébé mort-né qui s’est mis à parler dans la tête des personnages. Vous l’aurez compris, Rushmore appartient au genre du contemporain bizarre cher à Yno. Genre qu’il a déjà exploré dans Patient 13, Notre Tombeau et Americana. On y incarne les membres d’une famille de criminels un peu losers, inadaptés à la société et capables du pire. Pour citer le jeu, Rushmore, c’est du sang, de la chique et du mollard. Tout est dit.

L’équipage du GROG a été séduit par cet univers totalement décalé, inspiré à la fois de Massacre à la tronçonneuse, Délivrance, Sons of Anarchy et Preacher. Le format, aussi, nous interpelle : des personnages hauts en couleurs, des secrets, des pistes de scénarios, une ambiance unique qui surgit à chaque paragraphe. La lecture de Rushmore ne laisse pas indifférent, et y jouer devrait être une expérience… surréaliste et peut-être dérangeante.

 

Concluons en notant qu’Yno a déjà annoncé que la gamme des shooters allait s’agrandir au fil de son inspiration, et qu’il avait déjà des dizaines d’idées. Si elles sont toutes aussi tordues que Rushmore, on peut encore s’attendre à de grands moments de bizarrerie dans un avenir proche…

Joyeux anniversaire !

...gagnent un niveau !

Proposer une news


Bonne nouvelle, vous pouvez proposer une news. La passerelle est bien trop occupée à maintenir le navire à flot pour naviguer sur tous les sites d'éditeur, mendier des infos à ses contacts, torturer ses amis. Vous avez sûrement l'...

Filtrer les vignettes en page de garde...

(Si aucune annonce du type souhaité n'existe, l'affichage sera celui par défaut)

Soutenez le Grog

Vous appréciez le Grog ?
Donnez un peu de votre temps
Donnez un peu d'argent

Faites découvrir le jdr

Faites découvrir le jeu de rôle grâce à l'excellente plaquette de la FFJdR. Il suffit de la télécharger...