Contenu | Menu | Recherche

Dans le jdr, il y a plus d'égo que de talent

Sur les Frontières : chaleur de mai verdit la frontière

L'équipage du Grog a voté.

Ce mois-ci ce ne sont ni des chinois qui se tatannent, ni des poulpes ou des grands anciens, ni même des trucs horribles au coin de la rue qui ont su charmer notre fier équipage. Non, ce mois-ci, c'est un jeu narrant quelque chose de plus intimiste, mais pourtant plus grand, qui a plu. C'est un jeu où l'on narre un drame épique, l'histoire de jeunes héros partis sur les frontières de l'Empire pour en raviver la flamme, pour s'assurer que les peuplades locales y vivent en sécurité, dans la chaleur des valeurs de l'empire.

Sur les frontières propose plusieurs parti-pris qui ont interpellé le GRoG. 
En premier plan, dans ce jeu de rôle, il y aura un vainqueur, si tant est qu'il y en ait. Seul un des personnages pourra aller au bout de l'épopée entamée par le groupe. Seul un des héros pourra mener à bien la quête qu'il a démarrée avec ses amis. Ces derniers pourront même l'aider par delà la mort sous la forme de fantômes bienveillants. C'est donc un jeu de rôle où il peut y avoir un gagnant, mais où il n'y a pas d'esprit de compétition entre les joueurs. C'est un esprit d'entraide qui doit régner. Les personnages vont se sacrifier pour l'Empire, pour le bien commun. Un joueur pourra gagner, mais finalement, son personnage sera-t-il heureux d'être le seul survivant ?
En second plan, il y a une fin à ce jeu. Soit un des joueurs gagne, soit tous les joueurs ont perdu. Les joueurs vont arriver à la fin de leur histoire lorsque leurs personnages auront franchi douze étapes, douze grands moments qui vont marquer leur évolution. Les jeunes héros vont découvrir que le monde n'est pas tel qu'ils le croyaient, que tout n'est pas noir ou blanc, que l'Empire n'est pas perçu de la même façon dans toutes ses frontières. Cette perte de l'innocence des héros au fur et à mesure de leurs découvertes va faire passer ces jeunes à un statut d'adulte plus vite que prévu.
En dernier plan, ce sont les joueurs eux-mêmes qui amèneront leurs personnages à leur propre fin. Chaque héros a une destinée vers laquelle il se dirige à chaque fois qu'il déjoue la mort ou que le monde va dans le sens qu'il désire.

Ces principes de base étant posés, il est possible de dériver vers d'autres univers de jeux, c'est ce qui a été fait dans L'Ouest Sauvage et dans L'Archipel de Grif. Tout deux sont disponibles en téléchargement gratuit sur le site du studio GOBZ'INK.

L'auteur, Manuel Bedouet est plus connu sous le nom de Paradoks sur la toile. Il fait partie d'un collectif d'auteurs œuvrant sous le nom studio GOBZ'INK, à l'origine de jeux comme la Cité sans Nom ou encore les versions de Merkhos et le futur dK, mais aussi du matériel pour divers jeux de rôle (Tranchons et Traquons, Dr Who, etc...)
Ce jeu est la première œuvre publiée par l'auteur et trouve une place dans le paysage ludique français par les propositions qu'il y fait. Le site offrait une version "bêta" du jeu pour s'en faire une idée et aider l'auteur à repérer des détails problèmatiques. Ce qui lui a permis de la finaliser et de le mettre en vente sur le site d'impression à la demande lulu.com

Joyeux anniversaire !

...gagnent un niveau !

GRoG d'Or 2015


Tremblez, rolistes du monde entier ! La fin des temps est proche, le ciel se déchire et la terre gronde, les hérauts du dieu Jidéhère ont obtenu la réponse à la grande question de l'univers. Le GRoG d'or est révélé...

Filtrer les vignettes en page de garde...

(Si aucune annonce du type souhaité n'existe, l'affichage sera celui par défaut)

Soutenez le Grog

Vous appréciez le Grog ?
Donnez un peu de votre temps
Donnez un peu d'argent

Faites découvrir le jdr

Faites découvrir le jeu de rôle grâce à l'excellente plaquette de la FFJdR. Il suffit de la télécharger...