Contenu | Menu | Recherche

Dans le web 2.0, c'est quand même le 0 qui prend le dessus (Manu Larcenet)

Chiaroscuro

Références

Thème(s) : Historique Fantastique

  • Ouvrages référencés : 1
  • Nombre de critiques : 3
  • Moyenne des critiques : 3,67

Description

Chiaroscuro est un jeu publié par Les Vagabonds du Rêve, association également à l'origine de la série de jeux de rôle Les Terres Suspendues et de romans et nouvelles de fantasy. Il a été l'objet, avec succès, d'un financement participatif sur la plate-forme Ulule.

L'univers décrit se situe au croisement de plusieurs imaginaires, le tout dans un cadre tiré de l'antiquité gréco-romaine. En premier lieu, on peut nommer la fantasy de Jack Vance, et notamment ses cycles de Lyonesse et de La Terre Mourante. Une autre influence vient des jeux de rôle japonais sur consoles, tels qu'Okami ou le cycle Final Fantasy. Enfin, des animes, également japonais, comme Princesse Mononoke ou Kenshin le Vagabond, complètent la liste des inspirations. Si le cadre est clairement inspiré de l'antiquité méditerranéenne, le ton se rapproche beaucoup de l'imaginaire asiatique. Cela est montré, notamment, par les notions de Clair et d'Obscur, deux forces en opposition dynamique ouvertement tirées du Yin et du Yang de la religion taoïste. Si ces deux forces sont avant tout des principes mystiques, ils ont chacun une représentation physique, Mère Sylve, dissimulée dans la forêt primordiale Primasilva, et Père Nuages, en errance continuelle. Tous deux sont les créateurs du monde plat sur lequel se déroule le jeu.

La région décrite à l'origine dans la gamme est l'Empire de Celalta, conçu comme un mélange de fantasy classique, d'Italie de la Renaissance et de la Rome antique, au lendemain d'une guerre civile. Cet empire, autrefois glorieux, est désormais noyé sous la corruption et les intrigues, mais ne craint pour l'instant d'autre ennemi que lui-même : pas d'invasions barbares, pas de seigneur liche tapi au fond d'un donjon, pas de fin du monde en vue, juste une société sur son déclin.

La magie est très présente dans cet univers. Quatre grands types en sont présentés, même s'il en existe d'autres : la Magie Animiste, concernant le contrôle de la nature, des esprits et des rêves ; la Magie Quarte, proche de la sorcellerie érudite des univers d'heroïc-fantasy classiques ; la Magie d'Invocation, qui, comme son nom l'indique, sert à conjurer des créatures magiques ; et enfin, le Glyphe, qui concerne la création d'objets magiques.

Les personnages, s'ils appartiennent tous à la société célianne, peuvent aussi bien être nobles que roturiers et sont, à la création, des gens comme tout le monde. Toutefois, des règles optionnelles existent si on souhaite jouer de manière héroïque ou épique. S'ils sont théoriquement possibles, aucune race « magique » (elfes, nains etc.) n'est présentée dans ce cadre.

Compte-tenu de l'univers de départ, l'accent est plutôt mis sur des aventures d'intrigues ou d'enquêtes mais les scénarios d'exploration et de combat, plus proches de l'heroïc-fantasy traditionnelle sont également proposés. Enfin, il est également possible d'interpréter un membre d'un des nombreux cultes, écoles de magie ou groupe ésotérique de ce monde, ouvrant ainsi la porte à des aventures plus surnaturelles et mystiques, sans abandonner l'aspect politique.

Un personnage est défini par des caractéristiques et des compétences. Les huit caractéristiques sont organisées en paires opposées, un des éléments de la paire étant lié à l'Obscur, l'autre au Clair.  Lors d'une action, le joueur jette un nombre de dés à six faces dépendant de sa compétence, les additionne, rajoute la valeur de sa caractéristique et compare cette somme avec un seuil de difficulté. Il est possible d'avoir un niveau exceptionnel dans une compétence, dit Parangon, auquel cas certains jets de dés trop bas se verront augmentés. De plus, chaque personnage possède des points d'Aspects des deux types, Clair et Obscur. Il est possible de dépenser définitivement ces points afin de doubler la valeur d'une caractéristique, après le jet de dés. On jette alors un dé à six faces. Sur un résultat de un ou deux, le point n'est pas perdu.

Le personnage est décrit par un Recto-Verso, c'est à dire quelques mots qui donnent ce qui est visible de lui (Recto) et les traits saillants mais plus difficiles à percevoir de sa personnalité (Verso). Les points d'expérience permettent de faire évoluer les caractéristiques, les compétences, d'acquérir un Arcane ou un Mystère, mais aussi de gagner des points d'Aspect Clair ou Obscur.

Les derniers ajouts sur cette gamme

Gamme Générale

Titre de l'ouvrage
Type ouvrage
Parution
Langue
Editeur
Support
Chiaroscuro Imperium
première édition
Livre de basemars 2016Vagabonds du Rêve (Les)Papier et Electronique

Cette fiche a été rédigée le 28 mars 2016.  Dernière mise à jour le 6 avril 2016.

Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Organiser la gamme par ...