Contenu | Menu | Recherche

Le jdr, et plus si affinités

Laurent 'Nico du dème de Naxos' Duquesne

Auteur

Auteur amateur

Identité

Biographie

Je suis très tôt tombé dans le jeu de rôles (permettez-moi de mettre un s à rôles, j'y tiens). Le premier JDR auquel j'ai joué, si ma mémoire ne me fait pas défaut, a été L'Oeil Noir en 1986. L'aventure jouée était L'Auberge du Sanglier Noir et mon personnage a été tué tout juste après être rentré dans l'auberge... J'étais très sensible aux univers de fiction, surtout depuis que j'avais découvert avec un émerveillement l'année d'avant le Seigneur des Anneaux. J'avais dévoré la trilogie et quitté bien à regret ses fabuleux personnages.

Depuis 1986 j'ai lu, maîtrisé et joué à de très nombreux jeux de rôle, principalement AD&D (1ère, 2e et 3e édition), Warhammer, L'Appel de Cthulhu, Stormbringer, Star Wars (WEG), Rolemaster, Guildes, Nephilim, Shadowrun, Pathfinder... La passion  ne m'a jamais quitté mais j'éprouve de plus en plus de mal à lire d'épais systèmes de règles ; je préfère me plonger avec délectation dans les nouveaux univers proposés par des auteurs dont l'imagination n'a de cesse de me surprendre. Je ne suis pour autant absolument pas attiré ni convaincu à titre personnel par la mouvance narrativiste pour plein de raisons qui n'ont pas leur place ici.

Mon jeu préféré est très certainement D&D sous toutes ces formes car c'est une formidable  matrice à créer des histoires qui m'a permis d'inventer des univers et de les faire visiter à mes joueurs. Sinon, L'Appel de Cthulhu, Guildes et Nephilim sont des jeux que j'aime tout particulièrement. A cet égard, j'apprécie énormément le travail fait par Sans Détour sur la 6e édition du cher ancêtre poulpique.

A un certain moment, je me suis mis à écrire beaucoup pour le JDR, de façon de plus en plus professionnelle. J'ai ainsi écrit un long supplément pour le très bon JDRA Fantasia de Tybalt, décrit une famille pour le non moins bon Imperium d'Olivier Legrand... Puis j'ai réalisé l'adaptation de la série de livres dont vous êtes le héros Sorcellerie ! en JDRA. Et cela a été l'événement déclencheur de mon entrée dans le monde du JDR professionnel.

Cette adaptation ayant beaucoup plus à un certain nombre de personnes, j'ai commencé à avoir des contacts avec plusieurs passionnés de JDR. C'est ainsi que j'ai rencontré Nelyhann, Jean-Romaric Rio (Dragon-Etoile) et Frédéric Hubleur (Tchernopuss). Nous nous sommes retrouvés autour du JDRA de Jean-Romaric, la Geste des Rêveurs de Vents, pour lequel j'ai d'ailleurs écrit 3 nouvelles d'un cycle qui devait en compter cinq et que je ne désespère pas d'ailleurs de terminer. Consécutivement à ce projet, nous nous sommes retrouvés autour d'une envie commune mais un peu folle : créer un JDR professionnel de grande qualité. Pour cela, nous avons bâti la structure ForgeSonges qui est toujours active aujourd'hui, notamment avec le concours Démiurges en Herbe, dont je suis le fondateur. A l'époque, j'avais participé au Royal Rumble et l'idée de ce concours de création de JDRA m'avait tellement plu que j'avais décidé de repartir sur ses bases pour lancer une version légèrement différente. Le concours des DEH a beaucoup évolué aujourd'hui, mais toujours dans l'esprit qui a présidé à son lancement.

Bref, pour en revenir à nos moutons, ou plutôt à nos feondas, c'est en 2006 que nous avons posé les bases de ce qui allait devenir les Ombres d'Esteren. Cela n'a pas été sans mal, car aucun de nous n'était professionnel dans le secteur du jeu. Heureusement, Grégory a assuré un boulot colossal et d’une qualité irréprochable et s’est démené pour lancer au mieux le jeu auquel nous avions rêvé et auquel nous avions consacré tant d’heures de travail durant quatre ans. La belle aventure aurait pu s’arrêter là, mais le jeu a connu un succès que nous n’imaginions pas et, de fil en aiguille, a continué à prendre de l’importance dans ma vie. Aujourd’hui, je suis fier d’avoir contribué à créer cet univers avec mes trois autres amis. Et l’aventure ne fait sans doute que commencer... de même que le travail à faire pour assurer la suite.

En 2012, j’ai été contacté par Scriptarium pour savoir si j'étais prêt à contribuer à la version française de Défis Fantastiques. L’équipe avait apprécié ma version amateur de Sorcellerie ! – et ce bien que j’y eusse apporté un certain nombre d’apports personnels – et souhaitait me compter dans ses rangs. J’ai accepté avec beaucoup de plaisir. J’ai travaillé à quelques petits textes d’ambiance pour la belle campagne de création française, le Tambour de Gondrim. Florent Haro a énormément travaillé à cette version française de Défis Fantastiques que j’espérais depuis quelques années. Je lui tire mon chapeau, car il n’a pas ménagé ses forces pour livrer dans les délais impartis un livre de grande qualité. C’est une personne vraiment charmante et j’espère avoir la chance de contribuer de nouveau à l’avenir avec lui et ses coéquipiers.

Aujourd’hui, je ne vis absolument pas du jeu de rôle – loin s’en faut – mais mon employeur actuel me rémunère très bien et je continue à écrire mes textes pour le plaisir (le plaisir brut d’écrire et le plaisir de la reconnaissance des lecteurs). Je précise que, bien qu’ayant baigné dans l’écriture de longs systèmes de règles amateurs par le passé, ce qui m’intéresse avant tout est d’écrire des nouvelles d’ambiance ou des textes de « background » vivants. La rédaction du système de simulation, pour indissociable de l’univers qu’il va simuler, ne m’intéresse plus vraiment. En revanche, en tant que joueur, j’attends du système qu’il soit pensé pour être au service de l’univers et de l’ambiance de l’univers dédié. Quant aux systèmes génériques, je les apprécie souples et modulables à l’envi pour s’adapter à toutes les ambiances et thèmes qu’ils sont censés pouvoir simuler ; un pari très difficile à relever s’il en est.

Je joue trop peu et ne fait plus du tout jouer, ce qui me manque. Mais avec deux enfants encore petits, un travail intéressant mais gourmand en temps et plus de 2 heures de transport par jour, je n’ai guère de temps pour jouer (d’autant que l’écriture me prend beaucoup de temps). Je n’ai guère le temps pour les loisirs, mais j’aime me promener (avec ou sans but), la course à pied, visiter des musées, aller au cinéma, regarder des séries, jouer aux RPG sur console, lire, lire, lire et encore lire (fantasy, policier, science-fiction, essai, littérature générale, JDR, revues, journaux...), écrire, écrire et écrire !!

Pour parler de mes projets actuels (novembre 2013), je travaille depuis déjà un certain temps à un recueil de nouvelles dans l’univers des Ombres d’Esteren et j’approche – pour la partie qui me concerne - du but. Ce devrait être un recueil épais qui, en l’état actuel, totalise plus de 600 000 signes. Sinon, j’ai tout juste entamé l’écriture d’un roman de fantasy, qui verra ou non le jour... un jour. On verra bien. L’idée est de décrire comment les personnages, habitants d’un univers de type médiéval-fantastique, vont subir les impacts du cataclysme qui va changer à bien des égards le visage de leur monde. A titre provisoire, il s’appelle le Livre des Sauveurs mais il y a peu de chances qu’il conserve ce titre. Le genre post-apo est à la mode (notamment avec sur la route de Cormac Mac Carthy) et je l’apprécie beaucoup. Mais j’ai envie de décrire le cataclysme en direct et comment il provoque des changements immédiats chez ceux qui en subissent les impacts (à savoir ici tout le monde, d’une façon ou d’une autre).

Une citation pour finir : « Il n’y a pas d’éloges flatteurs sans la liberté de blâmer »

Ouvrages Professionnels

Auteur(s)
Parution
Gamme
Editeur
Défis Fantastiques
première édition
mars 2013Défis FantastiquesScriptarium
Défis Fantastiques
première édition, deuxième impression
juin 2013Défis FantastiquesScriptarium
Univers
première édition
septembre 2010Shadows Of EsterenAgate Editions
Universe
première édition limitée
août 2012Shadows Of EsterenAgate Editions
Voyages
deuxième édition
septembre 2014Shadows Of EsterenAgate Editions

Jeux Amateurs

Jeu
Statut
EclypseTerminé
Porteurs d'Arcane (Les)En développement
Sorcellerie !Terminé

Cette bio a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.  Dernière mise à jour le 4 mars 2016.