Guillaume Nonain

Auteur

Identité

  • Année de Naissance : 1971
  • Nationalité : Français
  • Pays : France

Biographie

Ne vous y trompez pas, mon nom est classé dans la catégorie "Auteurs" du GROG car il n'y en a pas pour les "Passionnés qui ont eu la chance d'être publiés une ou deux fois sur un malentendu".

J'ai jeté mes premiers dés à faces multiples au début des années 80. Comme beaucoup de trentenaires rôlistes, c'est la quête dans la montagne de feu du sorcier Zagor offerte par Folio Junior qui avait éveillé mon intérêt pour les aventures fantastiques. Un copain de collège (mon futur meilleur ami) me parla alors des séances de Advanced Dungeons & Dragons - découvert en vacances aux Etats-Unis - jouées avec un autre larron et, à la suite d'un forcing intense de ma part, je fus convié à participer à ces mystérieuses parties. C'est dans le célèbrissime Village de Hommlet que je fis mes premiers pas (de hobbit voleur) et le fait de voir mon perso avalé par un poisson géant à la fin de cette première partie ne me dégoûta pas ; bien au contraire, une passion toujours bien vivace aujourd'hui venait de naître.

Je me suis vite senti trop à l'étroit dans le costume de joueur et suis devenu au bout de quelques années le MJ attitré de mon groupe. Mon groupe - à composition variable - a touché un peu à tout en vingt ans de jeu de rôle : de AD&D alors à Savage Worlds aujourd'hui, en passant par Empire Galactique, James Bond, Morrow Project, Judge Dredd (édition Games Workshop s'il vous plaît), L'Appel de Cthulhu, Earthdawn, Warhammer, Stormbringer, Star Wars, Deadlands, Agone etc.

Dans mes plus grands souvenirs, "L'Ame Soeur", une campagne maison de Stormbringer jouée en une semaine 15 h chaque jour ; et "Le Triptyque du Temps", une autre campagne maison consacrée aux voyages dans le temps dans le monde de Warhammer. Une amie rôliste étudiante en ethnologie (!) enregistra toutes les séances de cette campagne et basa un mémoire sur le sujet.

La présente bio m'a été extorquée à cause de deux jeux : Deadlands et Warhammer. Deadlands car j'ai eu le plaisir d'être publié dans Rascals, Varmints & Critters, le manuel de monstres du weird west (le monstre "dark beast" en VO, c'est ma faute) à la suite d'un appel lancé par Pinnacle à ses fans. Je leur avais envoyé deux monstres au culot et quelques mois plus tard, j'ai eu la surprise de découvrir chez Starplayer l'un de ces derniers et mon nom dans le manuel. J'ai immédiatement bénéficié d'un modificateur de +10 en charisme vis-à-vis de mon groupe de Deadlands...

Avec Warhammer, c'est l'aventure du prozine Le Grimoire qui m'a, elle, occupée plusieurs années. C'est après avoir découvert l'un des premiers numéros (qui, à l'époque, ne payait pas de mine), que j'avais envoyé une lettre au rédac chef et fondateur Sébastien Boudaud pour lui proposer mes modestes services. Mes années de fac et celle de l'armée ont été les plus riches au niveau des contributions.

Celles dont je reste le plus fier, ce sont :
- ma rubrique régulière "Le Nom de La Prose" consacrée aux inspirations littéraires pour Warhammer, pour laquelle j'ai toujours eu des lettres de lecteurs très sympathiques,
- la Lustrianie, que j'ai intégralement créée dans les pages du Grimoire sur la base de ce que j'avais imaginé pour ma propre campagne,
- le scénario fleuve "La Saga des Frères Skollvefson", écrit pour le Trophée de Paris 1994,
- l'interview de Phil Gallagher, co-créateur du jeu, réalisée pendant une année d'études en Angleterre.

J'ai continué à contribuer épisodiquement au Grimoire après cela jusqu'à en quitter les rangs juste avant les gros numéros thématiques (même si celui sur Sartosa contient un peu de moi : par exemple, Ibrahim, le roi des pirates, a été un PNJ clé de ma campagne avant de rejoindre les pages du Grimoire). Je continue à le regarder voguer avec nostalgie.

Aujourd'hui (fin 2004), je consacre l'essentiel de mon temps de rôliste à Savage Worlds, le jeu de rôle générique fast! furious! fun! de Pinnacle, avec une présence déraisonnable sur la mailing list francophone consacrée à ce jeu, qui m'a notamment conduit à participer à la traduction de ses règles light en français approuvée par Shane Hensley, et à écrire une grande aventure pulp complète "Les Aventuriers de L'Armée Perdue", que vous trouverez sur www.torgan.net ou la Scentek.

Je retrouve enfin en ce moment le plaisir d'être joueur dans le cadre d'une campagne D&D3 dynamique et de parties de Post Mortem.

Cette année 2004 est aussi à marquer d'une pierre blanche puisque c'est celle qui aura vu l'apparition de mon nom sous plusieurs articles de Casus Belli, un vieux rêve, mon élection en tant que Secrétaire du Grog et mon incorporation dans le corps des admins de celui-ci (après des tests de sélection qu'un MJ de Delta Force n'oserait même pas proposer à ses joueurs).

Ouvrages Professionnels

Auteur(s)
Parution
Gamme
Editeur
Arcanes Magiques
première édition
janvier 1995WarhammerGrimoire (Le)
Manuel du Joueur
première édition
janvier 1996WarhammerGrimoire (Le)
Rascals, Varmints & Critters
première édition
janvier 1998DeadlandsPinnacle Entertainment Group
Sartosa
première édition
janvier 1998WarhammerGrimoire (Le)

Cette bio a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.