Contenu | Menu | Recherche

Le GROG est votre ami

Manuel du Joueur

.

Références

  • Gamme : Warhammer
  • Sous-gamme : Warhammer 1ère édition
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Supplément de règles et de contexte
  • Editeur : Grimoire (Le)
  • Langue : français
  • Date de publication : janvier 1996
  • EAN/ISBN : 2-9514208-3-8
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livret agrafé de 104 pages à couverture souple.

Description

Ce quinzième tome du Grimoire est consacré à une série d'articles dont certains parus en anglais. Ce supplément est moins un fanzine qu'une réelle aide de jeu complète, et débute par des suggestions de lecture qui n'ont pas forcément grand chose à voir avec Warhammer. Coté aides de jeu, on commence par une nouvelle race : les elfes des neiges, vivant en Norsca. Tous les éléments pour en faire des PJ ou des PNJ sont fournis tant au niveau des règles que du background. Cette section est complètée par des armes elfiques.

Ensuite, un chapitre important récapitule les correspondances anglais / français des compétences et surtout des carrières parues dans les tomes précédents du Grimoire. Certaines de ces carrières ont été traduites à partir de matériel anglo-saxon. Au total, plus d'une centaine de nouvelles carrières, dont certaines adaptées à des pays spécifiques ou à des races spécifiques : Arabie, Nippon, Nains, etc. Depuis la prostituée jusqu'à la cantinière, depuis le samourai jusqu'à l'antiquaire... tout est possible. Un article de fond donne même des précisions très utiles sur la carrière de mercenaire, leur code, leurs motivations, et de nombreux éléments pour les PJ comme pour les PNJ, notamment quelques compagnies célèbres, les tarifs, etc.

Hormi les carrières, on trouvera quelques éléments sur de nouvelles compétences (imprimerie, acupuncture, etc.), les règles sur l'alcool, les combats de magiciens, des conseils pour les combats, une BD sur l'enlèvement de jeunes filles par le culte de Slaanesh, et pour terminer, des informations sur les dieux de l'ordre : Arianka, Solkan, Illuminas.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.  Dernière mise à jour le 12 avril 2010.

Critiques

Harfang  

Encore un très bon produit de la bande du grimoire.
Soit dit en passant, je ne les connais pas, et j'ai jamais participé a celui-ci :).

Les nombreuses classes décrites sont très intéressantes, et surtout elles répondent à un réel manque, que ce soit au niveau culturel, avec les carrières arabes, Catahayénnes ou naines, ou au niveau social avec l'appartition des carrières de la noblesse , et de l'amirauté.

Point de grobilisme ici, juste des choses sensées qui ajouteront à la diversité de votyre monde. Le tout est saupoudré d'un article sur le mercenariat et sur les différentes races elfes (là, bof, mais c'est très personnel).

On n'y trouve aussi une liste de toutes les compétences parues jusqu'a maintenant. Un excellent supplément que je ne peut que conseiller à quiconque apprécie ce jeu.

Dom  

Le travail est certe là, il y a de bonnes idées, mais malheureusement trop de carrières gros bill (regardez simplement le nombres de carrières qui comportent plusieurs augmentations maximales pour les caracs, ou encore celles qui dépassent les maxi d'augmentations des livres "officiels") et surtout des repompages, avec transformation sauce GB, de cetains suppléments jamais édités, mais trouvables sue le net ou en zines US, particulièrement le "realm of divine magic" de Ken Rolston (auteur de nombreux suppléments pour divers jeux, dont "Quelque chose de pourri à Kislev" pour WH).

Donc, je déconseille l'achat de ce zine, sauf si vous voulez transformer votre campagne WarHammer en une campagne ADD hauts niveaux. Il est dommage que le contenu ne soit pas à la hauteur de la présentation, qui elle par contre est franchement bien faite.

agent  

Impression mitigée pour ce supplément non officiel édité par l'excellent Grimoire.
Les bons côtés :
- il y en a un peu pour tous les goûts
- chaque profession est illustrée
- la présentation est très correcte
- un gros travail de compilation
- liste des compétence en français et en anglais

Les moins bons :
- les professions ne sont pas assez décrites (matériel, etc.)
- fait un peu fouillis, il y a de tout et n'importe quoi, pas toujours de bon goût
- certaines professions déstabilisent le jeu ou contredisent les carrières officielles

Les professions du livre de base sont déjà nombreuses et variées, l'utilité d'un tel ouvrage est discutable, surtout qu'il privilégie la profusion à la précision. J'aurais préféré un tiers des professions en moins au profit de détails sur chaque métier. Là il n'y a que chiffres sans substance, avec quelques carrières injouables et une idée générale qui rappelle les classes bonus d'AD&D avec l'Oriental ou l'Arcana (qui comparativement étaient mieux décrites).

Le seul intérêt : si vous cherchez des carrières sur le Net il faudra les imprimer, et si vous en voulez beaucoup ce supplément ne reviendra pas plus cher que les sorties imprimante. M'enfin ça reste léger comme avantage...

En l'état ce livre peut éventuellement être utile à des MJs en cruel manque d'inspiration. 2 dés pour la substance + 1 pour le travail = 3 :-/ Si vous avez de l'argent à dépenser, préférez Le Nouvel Apocryphe qui détaille les peuples non humains et y ajoute les Gnomes, précise la noblesse et la gestion des relations sociales (et bien d'autres choses).

Hercules  

Ca c'est pratique si on voyage chez les arabes, les japonais, les vikings et les Bretonniens. Les carrières pour l'Empire sont originales, il y a le détective, l'égoutier, le chasseur de vampire, les nobles, le gondolier, les pirates, les bohémiens. En lisant le "manuel du joueur" on a plein d'idées pour son personnage et le maître trouve des personnages non joueurs super originaux, surtout des marchands ou des voyageurs surprenants.

Les dessins sont jolis il y en a à toutes les pages. Les annexes sur l'alcool, les duels et les dieux peuvent servir. C'est bien présenté on dirait presque un supplement officiel. C'est vrai on peut trouver des carrières ailleurs mais pas autant dans un seul livre pratique. Et puis on peut montrer que Warhammer a plus de classes que D&D et qu'on est libre de choisir son personnage. Même un ninja ou un paladin. Les carrières naines sont géniales. Super utile.

Deadplayer  

Ce supplément, intéressant dans son principe, est de qualité extrêmement variée. Le grand nombre de carrières accessibles est un des points forts de ce jeu ; surtout les carrières "normales" (pêcheur, chasseur, commerçant...), qui le différencient de tous les autres et lui donnent ce côté méd-fan réaliste que j'aime tant. Et fort logiquement, les carrières les plus intéressantes de ce supplément sont celles qui rentrent dans cette catégorie (bibliothécaire et autres).

Pour les carrières plus spécialisées, j'avoue adhérer beaucoup moins. Soit parce que ces carrières sont inutiles (chevaucheur de dragons...), soit parce qu'elles sont difficilement utilisables (comme celles de la noblesse ou les grades militaires, intéressantes à priori mais trop strictes au final, pour les PJ comme les PNJ), soit parce qu'elles sont à réserver à un contexte très particulier (les carrières exotiques, pas toujours très originales de surcroît - les mousquetaires en bretonnie, bof...).

Finndlin  

Ce n'est effectivement pas le meilleur supplément sorti à ce jour, mais il mérite cette note car il remplit très bien la mission qu'il s'était donné : énumérer carrières et compétences, et en proposer de nouvelles.

Les carrières sont assez diversifiées et, si certaines sont plutôt bien faites, malheureusement parfois d'autres ne correspondent pas au monde de warhammer (je vois mal une jeune donzelle se trémousser ventre et cuisses nues en plein milieu de l'Empire...). Moi aussi j'ai bien aimé les carrières "non héroïques" telles que lavandière, marchand de vins ou encore aubergiste... ce qui fait oublier le caractère un peu curieux de certaines autres (quel intérêt de jouer un incendiaire?). Les carrières spécifiques à certaines races,classes où contrées sont interessantes, spécifiquement pour gérer les divers PNJ que les joueurs pourraient être amenés à rencontrer au cours de leurs périples.

Voilà donc un petit supplément qui ne paie pas de mine, mais qui peut être une bonne source d'inspiration et qui permet au MJ d'avoir une table plus diversifiée.

Tom  

Un ouvrage inégal. On y trouve une foule de nouvelles carrières intéressantes et qui manquaient sérieusement à Warhammer : aubergiste, carrières au service de la noblesse, bibliothécaire... On peut regretter cependant qu'aucune table de tirage incluant ces carrières ne soit donnée...

Il faut cependant être très prudent dans l'usage de certaines de ces carrières : certaines s'intègrent mal au jeu (dresseur de dragon), d'autres sont trop puissantes (militaires), d'autres encore sont trop rares. On trouve notamment un grand nombre de carrières propre à une région du monde (Arabie, Cathay...) et qui du coup ont peu de chances d'être utiles. Il y en a à prendre et à jeter.

Les articles sur les différents sujets souffrent de leur côté amateur. Celui sur les mercenaires est intéressant mais d'une utilité limitée dans le jeu, tandis que celui sur les combats magiques est tout simplement incomplet : il se termine au milieu d'une phrase dans ma version !

A noter la correspondance très utile entre les noms anglais et français des compétences, pour ceux qui se sont plongés dans des suppléments en anglais.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques