Contenu | Menu | Recherche

Peur et Ignorance !

Le saviez-vous ?

Est-ce du JdR sur table que l'on fiche ?

Ce n'est pas si simple de répondre à cette question : il n'y a pas de frontière précise entre le JdR tel qu'on le pratique le plus souvent, et des jeux avec des règles similaires parfois, les mêmes mondes, et une part de rôle plus ou moins grande. Il existe tout de même deux critères qui sont communs à tous les jeux de rôle sur table. Si un jeu ne remplit pas ces deux critères, ce n'est pas un jeu de rôle tel qu'on en décrit sur le Grog.

Le premier critère est le plus évident : il faut être plusieurs pour faire une partie de JdR. Pas forcément plusieurs au même endroit, mais il faut des relations - visuelles, vocales, électroniques, ou autres - entre au moins deux personnes. Ce qui exclut les livres-jeux où l'on est seul avec le livre, entre autres.

Le second critère est la base sociale du jeu de rôle : le résultat d'une action est interprété - toujours - par un humain. Cela peut être plus ou moins aidé ou dirigé par les règles et le scénario, mais en fin de compte, c'est toujours un joueur ou groupe de joueurs qui décide des conséquences d'une action. Re-exit les livres-jeux, mais aussi les jeux sur ordinateur (en ligne ou non) quand c'est un logiciel qui détermine les conséquences des actions d'un personnage.

A côté de ça, plusieurs critères peuvent intervenir qui sont communs à de nombreux jeux de rôle. Mais tous ne servent pas forcément, on trouve des exceptions. Ce sont :

  • un meneur de jeu - mais parfois ils peuvent tourner, ou les joueurs faire un meneur collectif
  • la création de personnage - mais certains scénarios se jouent avec des pré-tirés seulement
  • l'évolution des personnages (l'expérience)
  • des dés ou autre élément de hasard (cartes, pièce, jetons...) mais certains jeux n'en possèdent pas
  • des actions qui sont plus imaginées que mimées, contrairement au grandeur nature ou au théâtre
  • pas de vainqueur, même si certains JdR ont des critères pour déterminer le "meilleur" joueur ou perso
  • la possibilité de vivre plusieurs histoires différentes avec le même personnage
  • une diversité des personnages, et pas seulement des stéréotypes posés sur des "pions génériques" (on joue un villageois aux loups-garous de thiercelieux, mais rien ne différencie un villageois d'un autre).
Liste des sujets
Archéologie ou histoire ludique ?
Classes de groguiste
Conventions et salons
eBay et sites perso
Est-ce du JdR sur table que l'on fiche ?
L'aigle bicéphale
Le Grog a besoin de vous
Le Grog d'Or
Le GRoG manifeste
Le Jeu du Mois
Les biographies
Les critiques
Les critiques - 2
Les Gadgets du GRoG
Les jeux amateurs
Listes de diffusion
Proposer une news
Qu'est et que n'est pas le GroG ?
Une gamme, kesako ?
Votre profil sur le Grog