Contenu | Menu | Recherche

Au commencement l'univers fut créé. Et puis on a commencé à recenser les JDR...

2007 Vue par les Admins

Par L'équipe du Grog

Rubrique : Grog
Date : 29 janvier 2008

Vous ne les connaissez peut-être pas, mais ce sont eux qui, dans l'ombre, fouettent les matelots et passent de longues soirées à tenir la barre de l'USS Grog. Cela dit, même au plus féroce des admins, il arrive d'avoir quartier libre. Quartier libre qu'un admin consciencieux mettra généralement à profit pour se détendre et découvrir de nouveaux univers de jeu de rôles, préparant ainsi son prochain quart à la barre du navire. Voici un petit résumé de l'année rôlistique, vue par les poilus du Grog.

Bruno

L'année a vu pour moi un ralentissement dans les parties de jeux de rôles, du fait de l'achat d'une maison à retaper, essentiellement. Du coup, elles se résument à une quinzaine de parties de l'Appel de Cthulhu et à quelques one-shots divers et variés. J'ai eu en outre moins de temps pour lire ou même feuilletter ce qui sort. Mais c'est, je suppose, plus un problème de priorités que de réel manque de temps.

Mes bonnes surprises de l'année ?

Des suppléments de qualité qui continuent de sortir pour des vieux jeux que je suis. Et l'impression que la création française continue d'exister, malgré la fermeture de ce qui pour moi était le dernier éditeur historique

Mes mauvaises surprises de l'année ?

Pas vraiment de mauvaises surprises, mise à part le constat que le jeu de rôle en français, tel que je le connais, tourne avec les même personnes, sur le net ou en convention. Et avec très peu de nouveaux pratiquants. Je rêve d'un produit qui, un peu comme la DS ou la Wii, permettrait de donner à beaucoup de gens l'envie d'essayer notre loisirs. Mais pour l'instant, ce n'est qu'un rêve, et je ne crois pas qu'il devienne réalité dans un avenir proche... Ah si quand même, un gros regret : ne pas arriver à consacrer autant de temps au Grog qu'il me semble nécessaire.

Mes bonnes résolutions pour 2008 ?

Plus de jeux, avec les masques de Nyarlathothep qui commencent. Reprendre ensuite une campagne d'Exalted. Plus de fiches pour le Grog, ce qui signifie trouver le temps de les faire. Et puis essayer plus de jeux, surtout parmi les nouveautés.

Fréderic

Une fois n'est pas coutume, je vais parler de moi, ce qui est relativement rare... Même sur le Grog, je suis peu bavard. Mon année jdr est en demi-teinte car je n'ai pas pu y consacrer autant de temps que je l'aurais voulu, même s'il m'est arrivé de faire de très bonnes parties d'un côté ou de l'autre de l'écran, que ce soit au Seigneur des Anneaux ou bien à Warhammer qui sont les deux seuls jeux que j'ai pu pratiquer cette année. Même si je suis un inconditionnel du Med-Fan, j'aimerais aussi refaire quelques parties de COPS, voire d'Orpheus... Vous remarquerez peut-être que certains jeux reviennent parmi les admins, comme s'il leur arrivait de parfois jouer ensemble...

S'il n'y a pas beaucoup de nouveaux jeux dans mon paysage ludique, ce n'est pas que je les boude mais tout simplement que je n'ai pas le temps de me lancer dans de nouveaux jeux. J'ai acheté et commencé à lire Capharnaüm, Battlestar Galactica et Kuro, mais ils sont pour l'instant bien rangé dans mon étagère, et risquent d'y rester encore quelques temps.

Ma plus grande déception 2007 ?

Dans le domaine du jdr bien entendu... C'est de ne pas avoir réussi à transmettre à mes joueurs mon envie de jouer à Earthdawn, qui me semble posséder de nombreux atouts, surtout avec les ouvrages édités par RedBrick.

Ma grande joie ?

Avoir joué avec mes enfants à un jdr de "grands", D&D3, qui permet de facilement faire la transition après le jeu de plateau et le jeu d'initiation, et a donné envie à mon fils aîné de passer derrière l'écran de jeu. Ce que je n'oublie pas, c'est que dans jdr, il y a jeu, et que pour moi son seul but est de s'amuser et de passer un bon de moment. Tout le reste ne m'intéresse pas.

Pour finir, comment parler de jeu de rôles sans parler du Grog ? Parce que mine de rien, ce foutu rafiot occupe ma vie depuis... le début de son existence ! Et une de mes satisfaction de l'année 2007 est que, malgré les tempêtes, malgré les avaries, il continue toujours d'avancer à travers la galaxie JdR.

Hervé

Achevant bientôt ma 28e année comme rôliste, je suis content de continuer à jouer régulièrement, même si ce n'est guère qu'une fois toutes les deux semaines en moyenne. D'autant que j'habite loin de la ville, des commerces (à 7 km de la plus proche boulangerie), des transports en commun (gare du département la plus proche : 20 km)... et des autres rôlistes. Je me suis surtout contenté de jouer et faire jouer dans la Terre du Milieu, avec trois systèmes différents, plus un peu de Cthulhu... Mais c'est le Grog qui a le plus accaparé - et de loin - mon activité rôlistique.

Mon blues de l'année 2007...

C'est le constat que la loi du moindre effort ne fait que croître. Le jeu de rôles demande du temps, de l'énergie, de l'organisation, des efforts... mais dans une société de plus en plus habituée à "zapper", il attire de moins en moins de monde. Ça ne touche pas que les JdR, et ça fait une éternité que je n'ai pas fait de wargame ou de partie à 8 joueurs de Civilization 2e édition. Les rôlistes sont plus vieux, plus mûrs sans doute, les jeux sont de qualité, les passionnés leur assurent une longue vie... mais ça restera un loisir confidentiel, malgré ses qualités. Pas de regrets à avoir, cette activité sait tisser tant de rêves et de liens entre les gens... Dommage qu'on ne soit pas plus nombreux à en profiter !

Mes grandes joies de l'année écoulée...

Elles sont très personnelles : je ne parlerai pas de jeux que j'ai lus, ni du Grog et de certains échanges sympas. Non, plus près de moi, c'est la famille : âgés de bientôt 14 et 16 ans, mes enfants ont fait "activement" du JdR avec moi pendant la moitié de leur vie. C'est un lien fantastique entre nous, et au-delà, car j'ai aussi eu une influence sur leurs copains/copines, les cousins, des adultes... Et ça n'est pas lié qu'à moi : cette année ils ont vraiment volé de leurs propres ailes - jouant ou faisant jouer de leur côté, imaginant, ou simplement reprenant les meilleurs moments de nos parties pour les adapter à leur sauce.

Mon sentiment pour l'avenir...

Il est sombre, et pas lié du tout au JdR. Comme l'ont déjà remarqué les plantes et les animaux (oiseaux et insectes surtout), de même que les chercheurs ou naturalistes comme moi, un sacré joueur frappe à la porte. Il est déjà dans l'entrée, et il vient nous inviter à un grandeur nature post-apo. Grandeur XXXL et plus vrai que nature. Heureusement, face à lui, les joueurs de JdR - et tous ceux qui ont de l'imagination - ont un avantage, comme l'expérience d'AZF me l'a bien montré. A la question "qu'est-ce que vous faites maintenant ?", on réagit mieux, et plus vite. Peut-être aussi qu'on sait mieux lancer les dés...

Loris

Finalement, l'année écoulée est pour moi plutôt sympathique en regard du jeu de rôles. J'ai joué moins, certes, mais j'ai été joueur et j'ai pu tester pas mal de choses. Déjà, je peux dire que je suis assez fier de mon groupe d'INS/MV avec lequel je pense terminer cette année la campagne Fire & Ice. C'est de longue haleine, mais la conclusion arrive à grand pas.

Les nouveaux jeux de rôles me laissent une impression d'une grande créativité. Le mouvement "indépendant", qui me laissait froid lors de son apparition, me semble plus mature, avec des jeux qui vont au-delà d'un unique concept entouré d'un peu de jeu, histoire de dire. J'ai trouvé des jeux qui m'ont enthousiasmé et m'ont donné envie de lancer une table, là, tout de suite, comme Patient 13, Nobilis ou Grimm, des jeux que j'ai dévorés. D'autres jeux qui m'ont fourni des idées pour mes campagnes en cours, ou qui ont modifié ma vision du travail du meneur de jeu, tel Dread, Esoterroristes, et Play Dirty. Ou qui m'ont fourni des éléments de décor, tel Kuro.

Ce qui m'a déçu l'an dernier ?

En fait, c'est plutôt moi qui me suis déçu. Je pense que je n'ai pas assez travaillé mes scénars, pas fourni assez d'effort. Je pourrais faire mieux. Je dois faire mieux car mes joueurs, qui passent du temps avec moi, sont en droit d'attendre une bonne partie. Je vais faire mieux : des scénars plus travaillés, des personnages plus vivants, et un vrai challenge pour les personnages. Sinon, en terme de jeux, je n'ai pas assez suivi les nouveautés pour être déçu. Il y a des jeux qui m'ont moins plu que d'autres, mais je n'ai pas ressenti d'immense déception.

Si je dois évoquer des bonnes résolutions, alors allons-y : jouer plus, lire plus. Il faut aussi que je cravache un peu sur mon projet de jdr qui n'en est qu'au balbutiement rédactionnel. Mes envies de jeu, c'est finir Fire & Ice, lancer une campagne du futur Hellywood, faire des one-shots de tout un tas de jeux : Nobilis, Grimm,... Oh, et que mon personnage survive aux Masques de Nyarlathotep, aussi...

Thomas

De mon côté, j'ai principalement poursuivi une campagne de longue haleine dans l'univers de Dawnforge, un des meilleurs settings d20 d'après moi. J'ai même pu lancer une autre campagne de moindre envergure sur la nouvelle édition d'Earthdawn. En dehors de cela, pas grand chose à signaler, sinon quelques petites parties çà et là, sur Orpheus, Le Seigneur des Anneaux et Warhammer.

Mes bonnes surprises de l'année ?

Ardanyan's Revenge, pour Earthdawn. Une campagne très solide, très bien écrite, et qui confirme tout le bien que je pense de RedBrick. J'ajouterai les sorties d'Anima et Capharnaüm. Honnêtement, je ne pensais pas les éditeurs français encore capables de sortir des jeux de ce genre vu la difficulté de la période. Les deux jeux sont critiquables, mais ils ont au moins le mérite d'exister. Et sur la forme, quelle réussite !

Mes mauvaises surprises de l'année ?

N'avoir pas pu continuer plus loin la campagne Orpheus, par manque de temps et de disponibilité. Ce jeu me semble avoir un excellent potentiel, en partie gâché par le verbiage White Wolf. Autre mauvaise surprise : l'abandon du jdr par Asmodée, s'il est compréhensible, marque pour moi la fin d'une époque, qui a débuté bien des années plus tôt avec les jeux Croc et Siroz. J'ai beau ne pas avoir adhéré à la plupart de ces jeux, ils faisaient partie de mon paysage rôlistique. Un gros coup de chapeau et un grand merci à ceux qui ont fait vivre cette boîte et ses jeux !

Mes bonnes résolutions pour 2008 ?

2008 va être une année de transition à bien des égards me concernant, et je ne sais pas encore quelle y sera la part du jdr. J'espère au moins finir en beauté ma campagne Dawnforge, parce que pour qu'une campagne laisse des souvenirs impérissables, il faut aussi que sa fin soit à la hauteur !