Contenu | Menu | Recherche

Non, pas l'auteur de Bitume...

Marc Sautriot

Auteur

Traducteur

Identité

  • Année de Naissance : 1973
  • Nationalité : Franco-Allemand
  • Pays : France

Biographie

Tout commença un beau jour de 1984 - ou était-ce 1985 - enfin bref, quelque part à cette époque-là ! J'étais alors un petit collégien boutonneux (ou sur le point de le devenir - boutonneux, pas collégien !), et je passais tous les jours une bonne heure en fin d'après-midi, à la bibliothèque municipale de Saint-André les Vergers, près de Troyes-dans-l'Aube, où travaillait ma mère, en attendant de rentrer à la maison. Bénéficiant de privilèges immenses, je pouvais m'emparer de livres avant tout autre lecteur avant même qu'ils ne soient couverts et parfois même enregistrés - ce qui me valut d'ailleurs une mésaventure avec le fameux La forêt de la malédiction, mais ceci est une autre histoire... Venons en aux faits : bénéficiant de privilèges immenses donc, je découvris un beau jour, sur les rayons de la collègue de ma mère chargée du rayon jeunesse, une jeune (à l'époque !) du nom de Valérie, une collection de livres éditée par Gallimard dans la collection Folio Junior : les Livres dont vous êtes le héros. Waoow ! Ca en jetait ! Forcément, je ne suis pas passé à côté et le soir même, je mettais le pied de façon irrémédiable, sans le savoir, dans une nouvelle dimension !

Un à un, je dévorai ces livres d'un concept nouveau, sortant à chaque fois vainqueur à la pointe de l'épée, comme Zorro. Bon d'accord, je trichais au dé, à tel point qu'au bout d'un moment, je ne faisais même plus les combats : je décrétais que mon personnage avait gagné ! La forêt de la Malédiction ne me résista pas (le livre non plus d'ailleurs, et il fallut que je le remplace discrètement avant que Valérie ne s'aperçoive que j'avais saccagé un livre du domaine public ! ! !), pas plus que la Montagne de Feu dans laquelle était planquée un pauvre sorcier à 2 balles... Au bout de quelques mois cependant, je tombais sur un os : l'un de ces livres n'était pas comme les autres. Il y avait bien les habituels paragraphes qui se renvoient les uns aux autres, mais point de règles ni de feuille de personnage à photocopier. Tout était dans un Livre des Règles qu'il fallait acheter à part... Je venais de découvrir L'Oeil Noir. Bien entendu, je fonçai me procurer la boîte d'initiation (contrairement à mon confrère Aldo, je n'étais pas assez doué pour attaquer par les règles avancées !). Dès lors, je n'eus de cesse de compléter ma collection, fut-ce en allemand lorsque j'eus tous les volumes français (Ah, je soupire encore en pensant à Nédime, la Fille du Calife...).

Au collège, je découvris d'autre adeptes de cette pratique étrange que je venais de découvrir et qui s'appelait le Jeu de Rôles. Seuls contre tous, nous nous unîmes rapidement pour résister contre ceux qui nous regardaient comme si nous étions des demeurés. Grâce à eux, je découvris AD&D et l'Appel de Cthulhu. Ma bande d'amis s'agrandit au cours de l'année 1986, et tous les mercredis et tous les samedis (ou presque), nous nous retrouvions chez l'un ou l'autre. Nos jeux principaux furent bientôt l'Appel et Stormbringer, et parfois Runequest. AD&D fut vite rangé au placard, et l'Oeil Noir suivit, malgré sa version avancée, après plus de 2 ans de bons et loyaux services.

L'été 1987, je découvris un roman en 3 tomes d'un certain J.R.R. Tolkien. Ce fut pour moi comme une révélation. Ce monde était tout simplement génial ! Pourquoi ne pas en faire un jeu de rôles ? A ma grande surprise, il existait déjà et je me le fis offrir à Noël. Commença alors une longue histoire d'amour puisque JRTM puis Rolemaster, que j'acquis rapidement par la suite pour "améliorer" la technique de JRTM, furent quasiment les seuls jeux que je maîtrisais jusqu'en 1999. Bien sûr, je me suis aussi essayé à Empire Galactique, puis Berlin XVIII et Star Wars, mais JRTM était ma constante.

Pendant ce temps-là, ma bande de potes s'était agrandie et nous étions au lycée. Notre rythme de jeu s'intensifia jusqu'à la fin de la seconde. Nous étions 8, dont une fille - YESSSS ! - et nos standards étaient l'Appel, auquel nous sommes toujours restés fidèles, Star Wars, et puis Warhammer, qui devint notre référence principale tout au long des années 90 avec Vampire : la Mascarade. En "privé", avec 2 potes, on se faisait aussi quelques parties de JB007 de temps en temps. C'était la grande époque. Je me souviens même qu'un copain, qui bossait à l'époque pour Jeux & Stratégies, m'avait demandé de lui faire un article sur une nouveauté JRTM, le Middle Earth campaign guide II dont il n'avait pas le temps de s'occuper. L'article n'est jamais paru - à ma grande déception - mais j'avais récolté le supplément gratos !

Et puis, après avoir passé le bac, nous sommes partis chacun faire nos études. Isolé à Nancy, je gardais le contact avec "ma bande" mais nos parties se firent rares car limitées aux périodes de vacances. En revanche, elles gagnaient en qualité, car on les préparait soigneusement. Que de souvenirs de campagnes grandioses à Warhammer, Cthulhu ou Vampire ! En ce qui me concerne, je maîtrisais de moins en moins, même si je continuais à écrire des scénarii et des aides de jeu. A cette époque, nous avons commencé à combler le vide laissé par nos parties par la préparation d'un zine. Ce fut tout d'abord Némésis, qui se transforma dès son numéro 2 en Terres de Brumes (le nom existait déjà ! ! !). Notre zine à parution irrégulière gagna en qualité mais nous nous essoufflâmes à travailler chacun de son côté, sur des articles qui n'intéressaient que nous.

Et ce fut le passage à vide. Faut dire qu'en ce milieu des années 90, je venais de rencontrer ma première "copine", et c'était du sérieux. Du coup, je ne laissais plus beaucoup de temps à mes autres activités, et je vis encore moins mes potes. Vous me direz que j'aurais pu jouer en club, mais ça, j'y suis jamais parvenu : impossible d'y retrouver l'ambiance des parties du groupe des "troyens". J'ai bien essayé une ou deux fois avec des gars de la fac, mais je n'ai pas retrouvé le style de jeu que j'affectionnais. Bref, le passage à vide.

J'en ai profité pour me recentrer sur des activités que j'adorais, notamment l'écriture. Vers 1998, lassé d'écrire des nouvelles somme toute médiocres, et emballé par la BD que je consomme à fond depuis quelques temps, je ponds mon premier scénario. Encouragé par ma copine avec qui je me suis installé à la fin de mes études, ainsi que par des amis libraires-BD, j'essaie de prendre des contacts dans le "métier" tout en comptant sur mon boulot de fonctionnaire de préfecture - un concours décroché je ne sais comment en 1997 après 4 années d'études de sciences éco - pour me faire vivre.

Arrive 1999. Je viens de me faire larguer et mon état mental m'incite à multiplier les activités sous peine d'autodestruction ! C'est le retour au JdR, tandis que ma carrière de scénariste BD stagne - faut dire que je ne me suis pas bougé des masses ! Je découvre Polaris et suis emballé. Je l'achète tout en me demandant comment je vais jouer, puisque mes contacts avec mes "troyens", bien que constants depuis le lycée, sont relativement rares, sur le plan physique. Qu'importe, je me lance. En 2001, à force de patience, je parviens même à réunir quelques joueurs dont le célèbre Thunk, ainsi que son boss, le non moins connu Christophe "Archéon", avec lesquels je joue plusieurs parties délirantes à raison d'une séance par semaine pendant plusieurs mois.

Durant la même période, je me suis également laissé séduire par Prophecy, qui venait de sortir. Sans me demander quand je vais arriver à jouer à tout ça, je me lance dans cette nouvelle gamme. Dans le même temps, j'obtiens la possibilité de me connecter sur Internet au boulot, et je déniche la ML Prophecy, qui en est à ses débuts. Je commence à devenir actif.

Par ailleurs, outré par des articles de Backstab, je finis par écrire une lettre caustique à Julien Blondel, alors Rédac'Chef du magazine. C'est le début de mes contacts avec le "Milieu". Dans les mois qui suivent, je deviens un acharné de la ML Prophecy, suis en contact régulièrement avec Julien Blondel, puis avec Thomas Féron lorsque celui-ci reprend la gamme, pour leur faire part de remarques et de réactions de membres de la ML dont je suis devenu modérateur. Finalement, durant le week-end de Pâques 2002, je suis contacté par Thomas qui me propose de travailler pour lui. Commença alors une longue négociation : "Tu comprends, y'a Steven Spielberg qui m'a commandé un scénario pour son prochain film, j'suis embêté... Faut voir combien tu paies, tout ça...", et finalement, Tom l'emporta en déboursant un petit million d'Euros. Et dire qu'Aldo vous fait croire qu'on ne gagne pas d'argent avec le JdR ! ! ! Bon, j'ai quand même gardé mon boulot de fonctionnaire histoire de pas lâcher mes concitoyens...

Embarqué dans l'aventure Prophecy, je fais mon petit bonhomme de chemin tout en n'oubliant pas mes projets de BD. Et puis arrive COPS. Alors que je n'avais pas trop accroché à la campagne de pub les mois précédant sa sortie, je flashe sur le jeu en lisant l'article de Casus. Il ne m'en faut pas plus pour contacter Geoffrey et lui proposer mes services. Quelques essais et zou... me voilà pigiste pour COPS. Que de bonheur ! J'écris sur mes deux jeux favoris. Reste le troisième du podium à conquérir : Archipels. Cela dis, après Prophecy et COPS, il ne me reste plus beaucoup de temps, sachant que ma femme et ma fille passent avant tout ! Bein oui, au milieu de toutes ces aventures, j'ai quand même trouvé le moyen de me marier et d'avoir un bébé. Que du bonheur je vous dis ! J'ai plus qu'à trouver un dessinateur qui acceptera de tenter l'aventure BD avec moi, et ce sera parfait !

Ouvrages Professionnels

Auteur(s)
Parution
Gamme
Editeur
10-99
première édition
mars 2004COPSAsmodée Editions - Siroz
15 Minutes
première édition
mai 2004COPSAsmodée Editions - Siroz
4 Juillet
première édition
août 2004COPSAsmodée Editions - Siroz
California Dreamin'
première édition
janvier 2005COPSAsmodée Editions - Siroz
Chair et d'Ecailles (De)
première édition
juillet 2003ProphecyDarwin Project
Colère des Dragons (La)
première édition
janvier 2003ProphecyAsmodée Editions - Siroz
Complots
première édition
janvier 2005COPSAsmodée Editions - Siroz
Créatures & Oppositions
première édition
mars 2017D&D5 - Héros & DragonsBlack Book Editions
Créatures & Oppositions
édition de poche
octobre 2018D&D5 - Héros & DragonsBlack Book Editions
Créatures & Oppositions
première édition limitée
octobre 2018D&D5 - Héros & DragonsBlack Book Editions
DésUnion
première édition
mars 2006COPSAsmodée Editions - Siroz
Endgame
première édition
juillet 2007COPSAsmodée Editions - Siroz
Gravées dans l'Ecaille
première édition
décembre 2003ProphecyDarwin Project
Helter Skelter
première édition
décembre 2003COPSAsmodée Editions - Siroz
Hollandais Volant (Le)
première édition
juin 2018Pavillon NoirBlack Book Editions
Horizons Lointains
première édition
novembre 2005COPSAsmodée Editions - Siroz
Little One
première édition
novembre 2006COPSAsmodée Editions - Siroz
OSS 666
première édition
décembre 2004COPSAsmodée Editions - Siroz
Recueil de Scénarios
première édition
octobre 2018Chroniques OubliéesBlack Book Editions
Yris, Flambeau de l'Humanité
première édition
septembre 2002ProphecyAsmodée Editions - Siroz
Traducteur(s)
Parution
Gamme
Editeur
Conseil des Voleurs (Le)
première édition
janvier 2016Pathfinder - GolarionBlack Book Editions
Guide du Joueur
première édition
août 2015Pathfinder - GolarionBlack Book Editions
Livre des Damnés (Le)
première édition
janvier 2014Pathfinder - GolarionBlack Book Editions

Cette bio a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.  Dernière mise à jour le 19 avril 2011.