Contenu | Menu | Recherche

Nous servons le jdr et c'est notre joie

Guyom 'Groumphillator' Rafin

Auteur

Auteur amateur

Identité

Biographie

- "Grand-père, raconte-moi une histoire !
- Hmm, très bien. Prenons ton livre d'histoires.
- Non, non, non, pas une de celles-là. Raconte-moi une VRAIE histoire !
- Une VRAIE histoire ?
- Oui, raconte-moi ce qu'il se passait quand tu étais jeune !

- Très bien. Laisse-moi te parler d'un homme étrange. Il est né en 1978 à Toulon, et n'en a pas vraiment bougé tout au long de sa vie. C'est vrai que quand on est natif du sud, on a toujours beaucoup de mal à se déplacer pour vivre plus au nord. Il vit depuis son plus jeune âge à La Garde, qui est une petite ville qu'il aime à situer au "sud du sud" de Toulon.

- Mais, grand-père, ça me dit quelque chose cette ville...

- Évidemment, Toulon en général, et La Garde en particulier, étaient deux villes très actives dans le jeu de rôle dans les années 80. Outre d'être l'origine de nombreux jeux assez connus, le coin connaissait surtout LA plus grande manifestation de jeu de rôle, celle du France Sud Open (FSO). Mais nous nous éloignons du sujet.

Ce garçon découvrit le jeu de rôle très tôt, à l'âge de huit ans, lors d'une manifestation dans un club de La Garde nommé "Le Porcinet Maléfique". Imagine, petit, que si sa première partie était un classique AD&D, sa seconde était un Paranoïa. Ceci expliquant probablement cela.

Il continua avec l'Oeil Noir que sa môman acheta à Noël, sans savoir réellement ce qu'était cette drôle de boîte. Si elle avait su... Il découvrit des camarades rôlistes au collège. Le petit groupe qui se forma joua beaucoup à Stormbringer, l'Appel de Cthulhu, Cyberpunk, Bitume et Paranoïa. Notre ami ne masterisait pas, il se contentait d'être joueur à cette époque. Il se trouvait à présent en 3°, après une scolarité catastrophique passée à répandre divers liquides sur diverses tables de jeu et sur divers corps.

- Mais grand-père, c'est dégeulasse ton histoire, je suis bien trop jeune pour entendre ça !

- Je sais, mais c'est la dure réalité. Il s'apercevra plus tard que cet échec scolaire dû aux divers flirts et à ses soirées rôlistes le suivra toute sa vie. Bref, c'était la grande époque de In Nomine Satanis. Après avoir été un démon assidu, notre ami passe meneur. Après de durs débuts, il passa beaucoup de temps à créer un univers autour de ses personnages, tout en continuant à jouer et à découvrir bien d'autres univers. En tant que fan de Manowar il apprécia tout particulièrement Bloodlust, mais aussi Shadowrun, Scales, Torg et beaucoup d'autres...

Le groupe autour de lui était constitué d'amis fidèles, certains très anciens, faisant partie du groupe du collège. Les initiales de chacun des membres formant un début d'alphabet, le groupe se nomma "La Horde Alphabétique". Le groupe jouait à beaucoup de choses, Ambre, Nephilim, INS/MV, etc. Puis le temps passa. Notre ami rencontra celle qui allait devenir sa nymphe et sa compagne. Le petit groupe, fier de son nouvel accès à internet, mis en place un petit site éponyme qui fera parler de lui par la suite. Il existe encore de nos jours. Notre ami le remplit de plein de petites aides de jeu et de scénarios pour Deadlands, Kult ou encore Toon par exemple. Puis, il découvrit les jeux de rôle amateurs gratuits sur le net. Ce fut une véritable révélation. Il se mit à en lire énormément.

- Lesquels grand-père ?

- Oh, citons entre autre Lycéennes, Te Deum pour un Massacre, Brain Soda, Patient 13. Bref, cela lui fit remettre sur le tapis une vieille idée. Avec son acolyte Klabouny, il écrit en un après-midi de beuverie le jeu Contaaact !!! qui, malgré ses dix pages stupides, est toujours en ligne de nos jours.

- Mais, grand-père, c'est stupide comme nom Contaaact !!!

- Oui. Mais nos deux amis n'étaient pas très intelligents non plus... Comme le jeu connut un franc succès, notre homme décida de refondre le système pour en faire un jeu plus jouable. Ce fut Méta-Créatures. Notre ami créa un site pour ce jeu. Méta-Créatures fut (et est toujours) apprécié par de nombreux rôlistes.

Le crois-tu, fier de son premier jeu, il devint en même temps le papa d'un garçon, un lutin venant de sa chair et dont il tomba complètement dingue. En même temps, il décrocha un boulot de graphiste dans une imprimerie, ayant harcelé le patron avec aucun diplôme mais une preuve de son savoir-faire.

Parallèlement à tout ça, il participa au projet du LAB après un appel à contribution sur un forum. Il y proposa "Sales mômes & marmailles", dans le but de trancher nettement avec les jeux sombres, torturés, tristes et tellement à la mode en ce moment. Même si l'écriture du jeu était déjà bien entamée, ce fut un véritable calvaire de le boucler car notre ami découvrait en même temps son nouveau rôle de papa, un rôle qui n'est pas chiffré sur une fiche. Quand le premier LAB fut sorti, ce fut une joie immense, et un premier pas dans le "monde des grands".

- Grand-père, que fait-il maintenant ?

- Oh, maintenant, il prépare tranquillement ses prochains jeux sans penser à l'édition. Tu sais, le jeu de rôle en professionnel est un métier très prenant sur lequel il ne crache certes pas, mais dans lequel il n'est pas encore prêt à investir le temps qu'il faut. Plus tard sûrement...

- Bien, c'est tout. As-tu aimé cette histoire ?
- Oui c'était génial !
- Hmm, je suis très fatigué. Allons nous coucher.
- Grand-père ?
- Oui ?
- Mais qui était cet homme ?
- Qui il était ? C'était Groumphillator. Cela se passait en janvier 2004. On est bien sur sa page de bio, non ?
- Je suis nulle part moi, grand-père.
- Je sais, je parlais aux gens qui naviguent sur le Guide du Rôliste Galactique. Allons nous coucher..."


Pour en savoir plus :
- http://perso.wanadoo.fr/milo-rmo/whoswho/home.htm
- http://sir.conan.free.fr/nous/notre.htm

Ouvrages Professionnels

Auteur(s)
Parution
Gamme
Editeur
LAB 01 (Le)
première édition
janvier 2004LAB (Le)Oeil du Sphinx (L')
Nightprowler
deuxième édition
avril 2006Nightprowler2d Sans Faces

Jeux Amateurs

Jeu
Statut
ContaaactTerminé
Méta-CréaturesEn développement

Cette bio a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.