Contenu | Menu | Recherche

Le dernier site web avant la fin du monde

Eytan Bernstein

Auteur

Identité

Biographie

Avant de commencer, j'aimerais parler un petit peu de prononciation. Sans aucun doute, même si je fais cela, certains auront encore des problèmes, mais ça vaut la peine d'essayer. Mon prénom se prononce ainsi : Eytan = lettre anglaise "A" (= [ei] comme dans paye ou corneille en français - NdT) + ton comme dans le ravioli chinois wonton, Tonto le personnage de Lone Ranger, ou l'anglais tonsil (amygdale) - quelque chose qu'on a enlevé de la gorge de certaines personnes (en français, prononcer "teune", comme "jeune" avec un 't'). Bernstein = anglais Burn (brûler) - quelque chose que les pyromanes aiment faire (~ "beurne" en français) + Steen, rime avec les mots anglais bean, keen, mean (~ "stine" en français).

J'aime penser à moi comme un homme de renaissance. Aussi grandiose et peut-être égocentrique que cela puisse paraître, j'ai le sentiment que c'est une représentation adaptée de mon identité en développement. Selon dictionnary.com, un homme de renaissance "a de vastes centres d'intérêt intellectuels et est doué dans les domaines tant des arts que des sciences". Bien que je ne sois pas un expert reconnaissable de bien des domaines des arts et de la science, j'aimerais penser que je suis compétent, ou tout du moins informé, dans une variété de domaines différents. Pour moi, un homme de renaissance est quelqu'un qui s'intéresse à, qui cherche à développer une conscience dans la plupart des aspects de la vie. J'ai cet espoir que mon site internet, en plus de servir de portail professionnel et personnel, serve à exprimer mes nombreux centres d'intérêt différents en tant qu'homme de renaissance. Alors, comment tous ces centres d'intérêts ont-ils commencé ?

Je suis né le 20 novembre 1979 à Wynnwood (Pennsylvanie), un petit faubourg de la métropole de Philadelphie. Mon temps à Philadelphie fut bref - mes parents déménagèrent à Lewiston (Maine) en 1982. Mes premiers souvenirs d'enfance comprennent de la pêche et des jeux dans la nature du Maine (ainsi que le reste de la Nouvelle-Angleterre, d'où sont les deux côtés de la famille). Je suis allé à une petite école à Auburn Maine, montée par mes parents à la synagogue locale. A l'âge de six ans, mes parents déménagèrent du Maine à Long Island (état de New York). Mon père accepta un poste à la synagogue de Plainview (état de New York). C'est à Plainview que je suis allé à l'école primaire et au collège et lycée, et où j'ai vécu jusqu'à l'âge de dix-huit ans.

A Plainview, j'ai développé des passions diverses et variées. Quelques-unes se fondaient sur des centres d'intérêt hérités de la famille - l'histoire, la géologie, l'étude des gemmes, l'art, la religion, et la science-fiction/fantastique - tandis que d'autres - le piano, la gymnastique, les films, et les bandes dessinées - je les ai développées par hasard ou en raison de ma personnalité. Mes parents m'ont inscrit à une institution éducative juive du second cycle avec des programmes religieux et laïques solides. Bien que j'aie toujours remis en question la tradition religieuse aveugle, les acquis de ces textes et formation religieux sont restés avec moi à ce jour. Les enseignants ont éveillé en moi des intérêts pour la politique, les arts, les sciences sociales, la rhétorique, la littérature, et d'autres domaines.

Vers la même période où je commençais l'école, j'ai aussi commencé à étudier le piano. J'avais connu un essai raté de leçons de piano à quatre ans dans le Maine, mais ce ne fut pas avant d'arriver à Long Island que j'ai commencé à m'y mettre sérieusement. Je n'ai jamais été bon en lecture de partition, mais j'ai une bonne oreille pour la musique et des doigts rapides. Je pouvais jouer des morceaux compliqués, mais cela me prenait du temps de les apprendre. A un moment, vers l'âge de onze ans environ, j'ai commencé à composer ma propre musique. J'étais frustré de mon incapacité à déchiffrer, aussi j'ai commencé à faire mes propres morceaux. Au début, les morceaux empruntaient aux oeuvres classiques que j'étudiais, mais ils ont rapidement divergé dans leur propre direction. Ma famille m'acheta un beau clavier yamaha vers l'âge de quinze ans.

A l'âge de douze ans, j'ai fait ma première incursion dans les JdR. Mon voisin avait un des premiers livres de D&D - l'un de ceux où choisir "elfe" comme classe était encore possible. J'étais revenu à la maison pour les vacances d'hiver, et nous n'avons rien fait d'autre que de jouer à D&D pendant toutes les vacances. J'ai appris plus tard que nous ne respections pas les règles et même de loin, mais c'était chouette et j'ai toujours été mordu depuis. Je suis brièvement passé à Vampire, la Mascarade. Je suis plus tard retourné à Vampire et il devint l'un de mes préférés. Ado, mon JdR préféré était Shadowrun. J'ai lu tous les romans de la série et je connaissais le jeu sur le bout des doigts. J'ai aussi aimé Marvel Super Héros, Palladium - dont Rifts et Heroes Unlimitied, l'Appel de Cthulhu, Underground, et GURPS, entre autres. Dans mes dernières années au lycée, j'ai rencontré un nouveau groupe de joueurs et ils m'ont fait redécouvrir D&D. Depuis c'est devenu un de mes JdR préférés. Je discuterai de mes centres d'intérêt professionnnels ailleurs.

En 1998, j'ai déménagé à Montréal, au Québec, où je me suis inscrit à l'université McGill. Montréal me donna un degré de liberté que je n'avais même jamais imaginé dans ma vie cloîtrée  de Long Island. Personne ne prenait de décision ou n'organisait mon emploi du temps pour moi. C'était un environnement multiculturel et multilingue. J'ai pris part à la Guide du Joueur de McGill. J'ai été l'un des dirigeants de la guilde pendant trois ans et je faisais partie de la commission de la convention de JdR. Je suis encore en contact avec de nombreux amis de la guilde, dont certains ont lancé leur propre magazine et compagnie d'édition, Polymancer. J'ai terminé McGill avec un diplôme en religion comparée et histoire.

Mon intérêt pour la religion a commencé avec mes propres études religieuses en tant qu'enfant, mais il a continué à évoluer avec mon diplôme d'université. J'ai toujours été fasciné par pourquoi les gens croient en ce qu'ils font (en particulier en rapport avec dieu) et ce que cela leur fait faire dans la vie. Une bonne partie de mes écrits est faite en connaissance de cause et influencée par mon intérêt et ma formation en religion comparée. J'espère écrire un livre un jour prochain sur l'hérésie, la foi, et le schisme dans le JdR et la religion, mais il me reste encore à le commencer (ou chercher un éditeur).

Après avoir obtenu mon diplôme à Montréal, je suis retourné à Long Island. Cet été-là, je suis arrivé à la conclusion qu'il me fallait du travail avec des perspectives financières. Aussi, en septembre 2002, j'ai commencé une maîtrise d'éducation avec spécialisation dans l'enseignement d'études sociales, à l'université de Long Island, campus CW Post. J'ai aimé les cours du soir et le campus pittoresque (j'ai eu le diplôme en 2004). Je travaille en ce moment sur une maîtrise de Publication à l'université Pace. "Pourquoi deux maîtrises", me demandez-vous ? Je réponds "pourquoi pas".

Ma carrière de JdR a commencé il y a six ans environ avec du travail pour Silven Publishing, une compagnie que j'ai été amené à aider à se développer jusqu'à son statut actuel de Silven Crossroads chez 12 to Midnight. J'ai commencé à faire du travail en freelance pour Wizards of the Coast en 2005. Depuis, j'ai travaillé sur onze livres et d'innombrables articles pour D&D3 et 4. J'ai travaillé sur quelques autres systèmes également, et j'ai prêté la main à des projets pour d'autres compagnies, comme Goodman Games, Green Ronin, Dark Quest, et un certain nombre d'autres éditeurs.

Oh. Encore une chose. Je suis gay. C'est manifestement une part importante de ma vie, mais elle ne détermine pas tous les aspects de mon existence. J'aimerais certainement rencontrer un rôliste gay avec qui m'installer, mais en attendant, je vis ma vie et je profite des choses. J'ai une solide carrière d'éditeur pour des livres d'histoire, plus de travail de JdR que je ne peux stocker sur dix ordinateurs, et un fantastique appartement au loyer contrôlé avec un bureau-bibliothèque dédié. Alors dans le grand ordre des choses, ma vie n'est pas si mal du tout.

Traduit (juillet 2009) d'après le site de l'auteur, avec son aimable autorisation.

Ouvrages Professionnels

Auteur(s)
Parution
Gamme
Editeur
Adventurer's Vault
première édition
septembre 2008D&D4 - Dungeons and Dragons Quatrième EditionWizards of the Coast
Adventurer's Vault 2
première édition
août 2009D&D4 - Dungeons and Dragons Quatrième EditionWizards of the Coast
Arcane Power
première édition
avril 2009D&D4 - Dungeons and Dragons Quatrième EditionWizards of the Coast
Exemplars of Evil
première édition
septembre 2007D&D3 - Dungeons and Dragons Troisième EditionWizards of the Coast
Heroes of Shadow
première édition
avril 2011D&D4 - Dungeons and Dragons Quatrième EditionWizards of the Coast
Magic Item Compendium
première édition
mars 2007D&D3 - Dungeons and Dragons Troisième EditionWizards of the Coast
Martial Power 2
première édition
février 2010D&D4 - Dungeons and Dragons Quatrième EditionWizards of the Coast
Monster Manual 2
première édition
juillet 2009D&D4 - Dungeons and Dragons Quatrième EditionWizards of the Coast
Open Grave
première édition
janvier 2009D&D4 - Dungeons and Dragons Quatrième EditionWizards of the Coast
Player's Handbook 2
première édition
mars 2009D&D4 - Dungeons and Dragons Quatrième EditionWizards of the Coast
Player's Strategy Guide
première édition
mai 2010D&D4 - Dungeons and Dragons Quatrième EditionWizards of the Coast
Primal Power
première édition
octobre 2009D&D4 - Dungeons and Dragons Quatrième EditionWizards of the Coast

Cette bio a été rédigée le 29 juin 2009.  Dernière mise à jour le 7 avril 2010.