Contenu | Menu | Recherche

Restez sur vos gardes, ne faites confiance à personne, gardez vos dés à portée de main

Exemplars of Evil

.

Références

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre en de 164 pages en quadrichromie à couverture rigide.

Description

L'introduction (1 page) rappelle quelques règles et donne la liste des ouvrages contenant des pouvoirs conseillés pour compléter cet ouvrage.

Le chapitre 1, Great Villains (28 pages), est consacré à tous les outils utiles à la création d'un ennemi maléfique. Une série de conseils permet de calibrer sa fréquence d'apparition et son évolution au cours de la campagne, son niveau et le type de créature qui peut être employé. 7 grands archétypes permettent de définir des adversaires hors norme, de la menace sans visage au fou sanguinaire. Des objectifs et des motivations permettent de lui donner de la consistance à partir de 17 profils différents allant de la quête d'immortalité à la simple recherche de l'ordre idéal. L'ennemi peut avoir différents types de compétence, par exemple érudit, criminel, politicien. 15 types de personnalité peuvent aussi contribuer à le rendre davantage antipathique.

En termes de règles, l'ennemi pourra disposer de pouvoirs de classe alternatifs, de dons permettant d'asseoir sa domination, et de versions de sort permettant d'affaiblir, dominer ou manipuler sans scrupules. De nouvelles règles permettent de structurer et quantifier l'organisation répondant à son maître maléfique, et des outils descriptifs permettent de bien caractériser cette association de malfaiteurs. Enfin, cinq moyens permettent de faire advenir l'ennemi dans la campagne.

Les chapitres suivants sont consacrés chacun à un ennemi exemplaire. A chaque fois, les caractéristiques de l'ennemi et de ses serviteurs ou partisans sont détaillées avec un historique et des listes de dons et pouvoirs. Des pistes de campagne permettent de mettre en oeuvre l'ennemi, et notamment des adaptations pour Eberron et les Royaumes Oubliés. L'antre de l'ennemi bénéficie d'une carte détaillée et d'une description des lieux principaux. Trois rencontres typiques sont entièrement détaillées sur 2 pages avec caractéristiques, plans, descriptions tactiques et comportement des protagonistes.

  • Zargath Human Bane (15 pages) est un chef orque qui veut bâtir une puissante civilisation pour son peuple, si possible en massacrant les autres races. C'est un adversaire de niveau 5.
  • Les Tolstoffs (16 pages) sont des frères et soeurs (niveau 7) qui se sont mis au service d'une puissante entité maléfique enfermée dans le caveau du château familial.
  • Le capitaine Gnash (16 pages) est un pirate goblours particulièrement sanguinaire qui a mis son bateau et son équipage au service d'une maléfique entité cosmique qui se repaît de destruction. Il est de niveau 9.
  • Calais Archwinter (16 pages) est à la tête d'une organisation secrète d'elfes noirs, mais elle a une double personnalité suite à un transfert de conscience. Elle est de niveau 11.
  • Emmara Ishandrenn (14 pages) est une héroïne des forces du bien qui a été corrompue par une liche. Elle est de niveau 13.
  • Valbryn Morlydd (18 pages) est une reine des géants du feu (niveau 17) qui a éliminé son royal mari pour prendre les rênes et restaurer la gloire passée de son peuple.
  • Kastya Zurith Movya (16 pages) est un nécromancien Githyanki (niveau 19) au service de la tristement célèbre liche Vlaakith.
  • Borak, thunder tyrant (14 pages) est un dragon bleu très ancien (niveau 21) entouré d'une cour de Djinns.

L'appendice, places of Evil (2 pages), permet de placer les différents lieux évoqués dans l'ouvrage soit à Eberron soit dans les Royaumes Oubliés.

Cette fiche a été rédigée le 20 janvier 2012.  Dernière mise à jour le 26 mai 2016.

Critiques

Stephane 'Docteur Fox' Renard  

Exemplars of Evil est un très bon supplément sans doute passé inaperçu parce qu'il est sorti à un moment où le marché était déjà saturé de produits DD3.5

Bon évidemment, il est truffé de statistiques en tous genre comme tous les produits DD3 mais ceci mis à part le fluff à l'intérieur est du tout bon !

La première partie donne de très bons conseils pour créer des super-vilains. Ce ne sont pas des conseils dans le vide, c'est très structuré : motivations, pouvoirs, quêtes, personnalité. C'est vraiment pas mal parce que je crois que les bonnes campagnes tiennent souvent à la personnalité du méchant (Hitchcock en était persuadé en tous cas).

Donner des conseils, c'est bien, mais les mettre en pratique c'est mieux. Et toute la suite de l'ouvrage propose des méchants de puissance croissance, entourés de toute une cour de sbires bien pensés, de plans de leur repaire, et de descriptions détaillées de leurs plans tordus. Vachement bien pensé et fun à lire.

Somme toute un très bon ouvrage, utile à tout MJ de med-fan, et pour la première partie, utile à tout MJ en général.

Critique écrite en janvier 2012.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques