Contenu | Menu | Recherche

Le jdr, et plus si affinités

Christophe 'cdang' Dang Ngoc Chan

Auteur

Traducteur

Identité

  • Année de Naissance : 1971
  • Nationalité : Français
  • Pays : France

Biographie

Si vous regardez bien, plus un auteur est prolifique, plus sa bio est courte. En toute logique, je vais donc vous livrer une tartine.

Version courte : petit joueur mais gros lecteur, j’ai fini par mettre un pied dans l’édition rôlistique grâce à mon activité sur Wikipédia et mes contacts avec l’éditeur associatif Scriptarium.

Version longue : non, tu ne veux pas vraiment lire la version longue de ma vie rôlistique, crois-moi. Je dirai quand même que :

— en tant que joueur, j’ai commencé en 1984, en 4e, avec des livres dont vous êtes le héros, puis l’année d’après avec D&D boîte rouge ; j’ai un peu joué pendant mes études (AD&D1, Rolemaster, Spacemaster, INS/MV, RuneQuest) puis gros vide ; j’ai recommencé à jouer récemment avec mes enfants (Contes Ensorcelés, Château Aventure, D-Start) et avec un groupe de passionnés de livres-jeux (Défis Fantastiques bien évidemment) ;

— en tant que traducteur, ça a commencé au milieu des années 2000 lorsque je me suis inscrit au groupe Yahoo de L’Œil Noir puis en 2013 quand j’ai soumis à Scriptarium un archétype pour Défis Fantastiques ; j’ai été partant pour le projet de traduction de la version bêta de Das Schwarze Auge 5, et c’est assez naturellement que notre équipe a été intégrée par Black Book Editions lorsqu’ils ont eu la licence ; bon, pour tout avouer, le choc de notre amateurisme sur le mur de l’édition pro a été assez rude...

— en tant que conférencier, il faut remonter à 2003 lorsqu’un collègue néerlandais m’a parlé d’un petit projet montant, Wikipédia ; je me suis rué dessus et j’ai entre autres créé des articles sur le jeu de rôle ; en particulier, j’ai parlé d’un petit jeu qui avait tout pour me plaire (français, sur le Japon), et son auteur m’a invité sur Facebook (le jeu, c’était Tenga de Brand) ; de fil en aiguille, j’ai découvert la théorie rôlistique et ça a été l’occasion d’exercer mes neurones.

Les jeux qui ont pour moi de l’importance :

— mes meilleurs souvenir d’enfance : Mega 2, Avant Charlemagne, RuneQuest, Rêve de Dragon, Simulacres ;

— ceux qui ont marqué mon histoire : Universom (pour son format), les jeux Palladium (j'ai une fascination inexpliquée pour cette gamme typique des années 1980 navigant entre bonnes idéeet nawak total : Rifts, Palladium FRP, After the Bomb…), eWs (parce que ça marque pour moi le renouveau du jeu de rôle après l’étiage des années 1990), Fantasy Craft et 13e Âge (parce que ce sont des passerelles qui m’ont permis de comprendre le partage narratif), Fiasco (là j’ai compris ce que pouvait être un jeu sans MJ et sans jet de dé), The Sprawl (parce que ça me paraît être un produit idéal pour comprendre le concept de la motorisation par l’Apocalypse), Libreté (pour son écriture mêlant immersion fictionnelle et didactique ludique et pour le mécanisme de la bile noire), les productions du Grümph (pour les outils qu’ils fournissent et leur compacité, mettons Dragon de Poche 2/NanoChrome2/Terra X), Sombre (pour son dénuement, l’efficacité mise au service du concept et les articles de Johan Scipion sur son processus de développement).

En dehors du jeu de rôle : je suis raide dingue de deux festivals :

— le Festival ludique international de Parthenay (FLIP, 79) : une ville médiévale entièrement consacrée aux jeux pendant 12 jours ;

— Cidre et dragon, le 2e week-end de septembre à Merville-Franceville (14) : une immersion, nan mais vraiment, dans les univers merveilleux (méd-fan, steampunk, viking).

En famille, on adore les jeux de société : Tokaido, Takenoko, Gold Armada, Mysterium, Indigo... Après, bin, je vais travailler tous les jours à vélo depuis 1994 et j’ai divisé par deux ma consommation de viande en décembre 2018, je pratique l’aikido et le iaido, je suis un fan de heavy metal, du cinéma de Fritz Lang et d’Akira Kurosawa (et de Mamoru Oshii, des studio Ghibli, du Marvel Cinematic Universe...), j’ai été BDphage (Civiello, Bajram, Bilal, Moebius), je vénère Ursula Le Guin…

Citation : « vous êtes mort »

Pour en savoir plus : https://youtu.be/5Z6W4ZgQ5BE

Ouvrages Professionnels

Auteur(s)
Parution
Gamme
Editeur
Jeu de Rôle sur Table, un Laboratoire de l'Imaginaire (Le)
première édition
mars 2019Documentation & EtudesLettres Modernes Minard
Traducteur(s)
Parution
Gamme
Editeur
Titan
première édition
octobre 2014Défis FantastiquesScriptarium

Cette bio a été rédigée le 7 décembre 2014.  Dernière mise à jour le 14 juin 2019.