Contenu | Menu | Recherche

Un nom qui claque au vent de la destruction comme un étendard funeste

Amaury Fourtet

Auteur

Traducteur

Identité

  • Année de Naissance : 1982
  • Nationalité : Français
  • Pays : France

Biographie

Il y a eu un faux départ, puis le vrai. Le faux départ, c'est aussi un grand traumatisme, et je vais enfin pouvoir le révéler à la face du monde. Sortir du placard, tout ça. Je n'étais qu'un gosse innocent, et j'ai un jour vu dans Science et Vie Junior une pub pour le hors-série BaSIC de Casus Belli. J'ai commandé le bidule, j'ai reçu, j'ai lu. Je ne connaissais absolument personne qui savait ce que c'était, internet n'existait pas encore. J'étais isolé. J'ai voulu faire jouer ma mère et ma grand-mère. Ce fut un désastre. Vous n'avez pas idée de ce que peut faire une vieille dame de 75 ans à qui on propose de jouer le rôle d'une femme dans ses belles années. Elle s'appelait Bella et avait un gigolo. UN GIGOLO. Enfin, un bel homme qui était aux petits soins, faisait la bouffe et lui offrait des fleurs. Je vois encore sa tête gourmande en me le décrivant physiquement (habillé, oh, on parle de ma grand-mère là, je ne vous permets pas). Et bien sûr impossible de leur faire suivre le semblant d'intrigue que j'avais prévu. J'avais quelque chose comme 14 ans. Mon cerveau saigne encore.

Le vrai commencement de la légende (si si) c'était quand je m'ennuyais en 4ème. En cours de sport, surtout (non ?? un rôliste mauvais en sport ? je dois être le seul au monde. Hum). On se racontait des histoires interactives avec un camarade, du JdR sans dés, en fait. Puis finalement Il m'a introduit à son voisin David, qui était un pauvre MJ sans joueurs, et tentait de convertir mon camarade. Au final il a eu deux joueurs. Ce fut la grande période de JRTM et Cyberpunk. Mon premier vrai amour, et premier JdR maîtrisé, a été Loup-Garou : L'Apocalypse. Des fois quand je veux nostalgier dur, je vais sur le SDEN relire des textes que j'avais écrit sur Loup-Garou quand j'étais au lycée. Aaaah, la jeunesse.

Sur les forums Scion, ma compagne (qui le maîtrise) a vu un appel aux traducteurs. Je ne voulais pas y répondre, je me sentais pas à la hauteur. J'ai repris des études d'anglais parce que j'aime la langue, et en traduction je suis un maniaque, j'adore passer 20 minutes sur un mot pour trouver la traduction parfaite qui en redonne tout le sens... Mais je ne me voyais pas, en gros rookie, avoir ce qu'il fallait dans le pantalon pour réellement fournir un bon boulot à une boîte pro. Finalement elle m'a tellement harcelé que j'ai répondu à l'annonce, ils m'ont testé, ils ont aimé, ils m'ont engagé. J'y crois toujours pas.

Si je vis du jeu de rôles ? HAHA. La bonne blague. Question suivante ? (la réponse est non)

Mes jeux préférés : BERLIN XVIII. Feng Shui. Werewolf The Apocalypse. ADVENTURE! (et autres jeux pulp). Star Wars D6. Les Secrets de la Septième Mer. BERLIN XVIII. Cthulhu. Mage l'Ascension. BERLIN XVIII. Et récemment j'ai eu un coup de foudre pour Barbarians of Lemuria, qu'un ami a maîtrisé en utilisant le vrai univers de Conan, et que je vais utiliser moi-même comme MJ pour du med-fan et du post-apo.

Je joue relativement souvent pour quelqu'un de mon âge, dans un groupe qui a plus de 10 ans. Ce n'est pas rare que nous jouions toutes les semaines pendant de longues périodes. J'ai la chance d'avoir une compagne qui joue avec nous maintenant que je l'ai form... hypnot... convert... contamin... initiée, donc il n'y a pas de "finalement désolé les gars ce soir je peux pas je passe la soirée avec elle". JUST AS PLANNED.

Sinon, niveau "acteur du monde du jeu", je joue occasionnellement avec la dessinatrice Karell Clara, quand je monte sur Paris et que je joue dans son groupe 100% filles. Je suis aussi bon ami avec le traducteur Martin Terrier, mais on n'a jamais eu l'occasion de jouer ensemble (ne pas être sur Paris, ca n'aide pas).

Autres loisirs et centres d'intérêt : livres, internet (NON !?), Star Trek, Babylon 5, bon en fait, on va dire la science-fiction (et j'en profite pour me situer dans le conflit imaginaire : non, Star Wars ce n'est pas de la SF), quelques séries télé... Et je lis beaucoup de comics. En VO, bien sûr, vu que je peux.

Je suis fier d'avoir bossé pour la Bibliothèque Interdite, parce qu'ils ont validé ce que j'ai fait. Les premiers boulots professionnels dans le seul milieu qui m'intéresse, évidemment que j'en suis fier ! Mais celui que j'ai préféré c'etait sur Cthulhutech. Traduire des scénarios c'était plus sympa que des pages entières de règles sur Scion, héhé.

Mes projets actuels ? Oulha, vaste sujet. Je n'ai jamais maîtrisé de scénario du commerce parce que j'aurais pas supporté que mes joueurs fasse un truc que d'autres avaient exactement fait. Leurs aventures sont créées pour eux de A à Z, c'est pas des structures générales qui s'adaptent vaguement à eux. Ça a empiré, et maintenant je n'arrive carrément plus à maîtriser de jeu du commerce, parce que j'aurais l'impression de ne pas offrir de contenu vraiment original à mes joueurs. C'est dommage parce que mes univers persos n'ont probablement pas la richesse et l'inventivité de jeux pros. Mais je n'y peux rien. Du coup, j'ai quatre ou cinq univers personnels que je maîtrise à mes joueurs et que j'ai récemment décidé de mettre en forme pour une diffusion sur le net. C'est probablement voué à l'échec bien sûr, mais tant pis. J'aimerais bien arriver à écrire des textes dessus, aussi, nouvelles ou autres.

Il y a aussi Pizza Froide et Coca Tiède, que je fais avec Or& (qui a illustré la nouvelle édition de Lycéenne RPG), qui comme son nom l'indique est une BD sur des rôlistes. C'est très original, oui. Bon on fait de notre mieux dessus, l'objectif c'est de faire rire que sur du JdR, ne pas dériver sur les jeux vidéos, les films, le reste de la sous-culture dans laquelle baignent généralement les gens comme nous. Y'a déjà trop de BDs qui le font.

Et enfin si vous tombez sur internet sur quelque chose en français ou en anglais apparemment signé par un groupe de création nommé "les Crapauds de Bataille" c'est moi. C'est juste que je préfère donner l'impression que je suis pas tout seul à avoir bossé dessus. En plus, des fois, j'arrive effectivement à avoir des collaborateurs.

Message : "Aucun doute, Guilhem. Quand on tombe sur une cabane de crânes dans un terrain vague au milieu de Berlin, notre première pensée c'est que "ça fait rustique". Merci, MJ, d'être un grand sociopathe. Sans toi Berlin XVIII ne serait pas le même."

Ouvrages Professionnels

Auteur(s)
Parution
Gamme
Editeur
Bardak
première édition
juillet 2005EW-SystemAuto-édition
Traducteur(s)
Parution
Gamme
Editeur
CthulhuTech
première édition
mai 2011CthulhuTechBibliothèque Interdite
Dieu
première édition
septembre 2010ScionBibliothèque Interdite
Lacuna
deuxième édition
novembre 2011LacunaNarrativiste Editions

Cette bio a été rédigée le 10 mai 2010.  Dernière mise à jour le 5 février 2011.