Contenu | Menu | Recherche

Where there's a whip, there's a way !

OMNI

Historique

En 1984, Bard Games publia son premier jeu, la Trilogie Atlante. Celle-ci utilisait un système, The Arcanum, fortement inspiré de AD&D mais avec des originalités propres. On n'y trouvait pas encore de système de résolution universel, même si certaines tâches utilisent le principe d20+bonus > seuil. En revanche, on y trouvait déjà les 8 caractéristiques des personnages, qui allaient perdurer lors de toute l'existence de Talislanta et de l'Omni System : force, vitesse, dextérité, constitution, intelligence, volonté, charisme, perception.

En 1987, Bard Games publia Talislanta Handbook, un nouveau système qui recycla plusieurs éléments du système Arcanum. Certains ne seront survivront que dans les premières éditions de Talislanta (le système détaillé de compétences alchimiques, l'évolution par niveau), d'autres subsisteront jusqu'à l'Omni System, comme les 8 caractéristiques vues plus haut. Surtout, cette première édition apporta au jeu son système de résolution universel.

La seconde édition du jeu, Talislanta Handbook and Campaign Guide, fit de légers ajustements au système de jeu, notamment le passage de 21 à 20 du seuil de réussite critique, mais il s'agissait essentiellement d'une version enrichie de la première édition. La troisième édition du jeu, Talislanta Guidebook, garda sensiblement le même système. Seul le système de magie fut complètement refondu, avec des listes de sorts très détaillées et divisées en écoles, plutôt que des sorts et compétences magiques polyvalents.

La quatrième édition du jeu fut une nouvelle refonte du jeu. Elle abandonna le système de niveau des personnages pour une évolution plus libre des compétences, révisa complètement le système de magie, et garda le système de résolution universel.

C'est le système de cette quatrième édition qui devint la base de l'Omni System, ensuite publié en tant que système générique. Il devint également le moteur d'autre jeux, comme Hellas. La cinquième édition de Talislanta resta basée sur l'Omni System.

Morrigan Press cessa son activité en 2007, suite à des problèmes financiers. Ils ne purent donc pas mettre en oeuvre les licences qu'ils avaient acquises pour l'Omni System : Terran Trade Authority et de nouvelles éditions des jeux de rôles Immortal et Jeremiah.

Mécanique

L'Omni System est basé sur l'usage d'une table de résolution unique, où on lit le résultat d'un jet de 1d20+attribut+compétence+modificateurs, permettant de déterminer si l'effet est un échec critique, un échec, une réussite partielle, une réussite ou une réussite critique.

Les personnages sont définis par des attributs (positifs ou négatifs), des compétences et d'éventuels talents. La race, l'origine et la profession du personnage ont une grande importance dans la détermination de ces traits.

Chaque magicien (ou psionique, ou autre) connaît des effets magiques basiques nommés modes qui sont très paramétrables, permettant d'obtenir des résultats variés. Par ailleurs, cette magie s'exerce selon une tradition (un ordre) qui peut lui donner des avantages ou désavantages dans le choix et l'usage des modes.

Jeux utilisant ce système

Titre (VO) de la gamme
Titre (VT) de la gamme
Ouvrages
Critiques
Talislanta4557
Omni System (The)20
Atlantis50
Hellas40
Terran Trade Authority Roleplaying Game (The)10

Cette fiche a été rédigée le 17 décembre 2010.  Dernière mise à jour le 28 avril 2016.