Contenu | Menu | Recherche

Le jdr, c'est comme une LAN, mais autour de la table...

Pavis / Glorantha

.

Références

  • Gamme : Hero Wars
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Supplément de contexte
  • Editeur : Multisim Editions
  • Langue : français
  • Date de publication : janvier 2001
  • EAN/ISBN : 2-84476-079-1
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre à couverture souple de 160 pages.

Description

Pavis (et ses environs) est une ville qui a eu l'honneur, directement ou indirectement, de nombreux suppléments RuneQuest : Pavis, Big Rubble, Borderlands, Sun County, River of Craddles, et d'autres. Le supplément Pavis/Glorantha reprend pour partie les informations déjà publiées, en y ajoutant de la création française, et en harmonisant le background de la ville avec le nouveau thème de la Guerre des Héros.

Pavis / Glorantha ne contient aucune description chiffrée, aucun matériel de règles, aucun scénario. Tout ce qui concerne l'aspect "technique" est contenu dans le manuel de jeu Pavis / Herowars.

Pavis est une ville au passé historique riche. Batie sur la Rivière des Berceaux, elle est constituée de Nouvelle-Pavis, et de la Grande Ruine, l'ancienne Pavis aux murailles colossales, qui est devenue le terrain de prédilection des chasseurs de trésor et autres aventuriers.
La ville de Nouvelle-Pavis est une cité cosmopolite, où l'on trouve de nombreuses cultures qui vivent en harmonie sous la tutelle de l'envahisseur lunaire. Oasiens, Riverains, Héortiens, Lunaires, Mostali, Yelmalions, cohabitent avec plus ou moins de succès. Mais la ville possède aussi une vie occulte, de nombreuses organisations secrètes ou associations de malfaiteurs, se livrant à une guerre de l'ombre. De plus, la ville est soumise à l'autorité de plusieurs familles influentes, et dans cette guerre économique tous les coups sont permis. Si l'on rajoute à cela les troubles qui naissent de la Guerre des Héros qui débute, on comprend aisément que Pavis soit un cadre de campagne riche en possibilités ludiques.

Le livre lui-même est constitué de cinq chapitres. Le texte est dense et riche en informations, puisque les illustrations sont peu nombreuses. Il s'attache à poser l'ambiance de la ville et de ses environs, plutôt que d'en faire une description précise et exacte rue par rue.

Le chapitre 1 décrit le comté de Pavis, qui comprend toute la région au nord de la Rivière des Berceaux. Mais les deux peuples qui y vivent, les Oasiens et les Paviques, sont peu influencées par les autorités de la ville. On trouve dans ce chapitre l'histoire de la région, la description des deux cultures locales et de leurs membres éminents, un résumé des menaces qui pèsent sur le Comté, une chronologie des événements de la future Guerre des Héros, et une carte.

Le chapitre 2 concerne la Nouvelle-Pavis. Après un guide du visiteur et une table indicative des prix en vigueur, on aborde la description de la ville quartiers par quartiers. Pour chacun, on a la description des lieux importants, des notables du quartier, des forces en présence, des cultures qui y vivent et des cultes pratiqués, et un encart sur les rumeurs qui y circulent et dont on peut nourrir les joueurs.
- le Centre, centre administratif et religieux de la ville, est le premier quartier abordé. On y trouve la description des Pavisites (les Paviques urbains), du culte de Pavis (le fondateur de la ville), de l'administration de la ville, et un tableau recensant les prêtres de chaque culte présents en ville.
- la Basse Ville, quartier des résidents lunaires, est ensuite détaillée. On y trouve aussi la liste des auberges et tavernes du quartier, la description des forces d'occupation lunaires en Pavis, une courte liste d'événements pouvant se produire dans le quartier, les directives de l'occupant s'appliquant à la ville, un fac-similé de formulaire de retour d'expédition de la Ruine, un encart estimant la taille et la composition de la population de la Vallée des Berceaux, et un compte-rendu d'une patrouille lunaire.
- la Rive, quartier malodorant et peu fréquentable, comprend la description de la culture des Riverains du Zola Fel (autre nom de la rivière), celle du culte de Zola Fel, une liste d'événements, une liste des auberges et tavernes, et la description du Clan Ingili qui contrôle le quartier.
- le Quartier Solaire, domaine des Yelmalions, est l'occasion de décrire brièvement cette culture (qu'on retrouve dans le chapitre 4), et le fonctionnement de la justice à Pavis. On trouve aussi une liste d'événements.
- le Quartier des Fermiers est celui des Héortiens et des Nomades. La culture héortienne, le culte héortien de Barntar le Laboureur, l'artisanat à Pavis, sont décrits. On trouve aussi une liste d'événements, la liste des auberges et tavernes, ainsi qu'un encart sur la signification du nom "Argrath".
- la Vieille Ville est un quartier délabré, repaire d'aventuriers de tout crin. Le culte de Lanbril, dieu prisé des criminels, est décrit, ainsi que celui de Croc Noir. Les possibilités qu'offrent ce quartier, la liste des auberges, celle des endroits où peuvent être revendus des objets pillés, et des événements susceptibles de s'y produire, sont tous détaillés.
- Richemont, le quartier des Pavisites les plus opulents, est situé en haut d'une colline, sous laquelle on trouve le quartier des Nains. On trouve donc, en plus des rubriques et encarts habituels, la description de la culture des Nains de Pavis, et celle de leur dieu, Cloussilex Oeildur.
- Hors des murs, on trouve le Port, et Mauvaise Rive, le lieu où se rassemblent les Nomades, qui sont interdits de séjour dans la ville. Yélorna, une divinité propre à Pavis, adorée par des guerrières, est décrite dans cette partie.
Le chapitre 2 s'achève sur un état des forces en présence et des conflits locaux, une chronologie de la Guerre des Héros, et une carte.

Le chapitre 3 est consacré à la Grande Ruine. On y trouve une chronologie complète du site de la ville, détaillée par un historique de 8 pages. La description de la Ruine elle-même est divisée en cinq secteurs principaux. Pour chacun, sont présentés les lieux notables, les forces en présence, et les légendes :
- les Territoires humains, la partie la plus proche de la Nouvelle Pavis, que les humains n'ont jamais désertée.
- les Grandes Pâtures, vastes esplanades herbeuses séparant le territoire des Elfes de celui des Humains.
- le Jardin, le territoire des Elfes.
- les bastions trolls, petits territoires claniques aux frontières indéfinies.
- les Hautes Chasses, territoire chargé d'histoire servant de terrain de chasse aux Trolls et aux Humains.
Une description de la Grande Ruine au quotidien, abordant les raisons de s'y rendre, les moyens d'accès, les déplacements, les rumeurs circulant à son sujet, et les événements susceptibles de s'y produire, conclut le chapitre, juste avant la chronologie de la Guerre des Héros dans ce lieu.

Le chapitre 4 décrit le Comté du Soleil. Il débute par la description du Culte de Yelmalio, et par celle de la culture des Yelmalions. L'organisation du Comté du Soleil, ses habitants notables, ses lieux importants (avec les rumeurs et les événements susceptibles de se produire, sur le même modèle que les parties de Pavis décrites dans le chapitre 2) sont ensuite détaillés. Les menaces qui pèsent sur la région, la chronologie de la Guerre des Heros locale, et une carte de la Vallée, finissent le chapitre.

Le sujet chapitre 5, le dernier du livre-source, est la colonisation lunaire de la région. On y apprend quelle est la politique de l'Empire en matière de colonisation, et ce qu'il en est des terres colonisées par les lunaires dans le sud de la vallée. Personnages notables lieux importants, événements et rumeurs, sont abordés. Corflou a ensuite droit à une partie pour elle toute seule, en raison de l'importance stratégique de cette ville côtière. Enfin, on trouve la chronologie des événements locaux de la Guerre des Héros.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.

Critiques

Munin  

Aaaah ! Enfin un décor de campagne jouable pour Hero Wars ! Juste ce qu'il manquait au jeu pour exploser, et devenir aussi pratiqué que D&D ! Et c'est une initiative française, en plus.

A la lecture de l'ouvrage, on est plongé dans l'ambiance cosmopolite de Pavis, et les idées de scénarios foisonnent. Les cultures sont intéressantes, parfois exotiques (les Oasiens me plaisent beaucoup), chaque lieu est un panier de crabe, et les différentes intrigues sous-jacentes procurent quantité de conflits potentiels (et donc autant d'intrigues de scénarios). Le livre est bien écrit, et dépeint l'ambiance de chaque endroit par petites touches, sans rentrer dans des détails superfétatoires. Au résultat, on sent l'ambiance dès les premières lectures, et le supplément est immédiatement exploitable. De plus, ce livre-source met à disposition des anglophobes et des novices en gloranthologie des informations qui n'étaient disponibles que dans de vieux suppléments RuneQuest.

Pourquoi n'ai-je pas mis 5 alors ? Parce que les cartes sont pas terribles, et parce que c'est cher. Mais le prix est bien la seule raison valable de ne pas jouer à Hero Wars. En dehors de ça, le jeu est à essayer, car il n'a pas son pareil !

OOOORLAAAAAAANTH !!!!!!!!!!!!

BeN  

Vraiment un très bon supplément de background sur Pavis et sa région, la description des différents quartiers de Pavis ne traite que de l'ambiance et pas une description rue par rue qui n'aurait rien apporté. Les cartes sont pas mal et les dessins sobres, la mise en page est très dense et j'aime ça!

Nyckeau  

Très dense et très bien fait. Le meilleur de ce qui avait été créé pour RuneQuest sur cette ville et la vallée du fleuve des berceaux a été retenu et retravaillé. Ca grouille d'informations, et de textes d'ambiance, qui changent des descriptions rue par rue. Pratiquement incontournable, malgré le prix qui semble élevé, mais qui ne l'est pas tant que ça au regard de la densité du texte.

dunky  

Tout pour un MJ inventif décidé à créer ses propres scénarios dans une région très riche.
Lancez vous! vous ne le regretterez pas.

soner du  

Excellent ouvrage, que l'on a beaucoup de plaisir à lire, et qui est simple à utiliser, SAUF QU'IL N'Y A TOUJOURS PAS D'INDEX, ce qui est toujours embêtant en cours de partie, lorsque par exemple, on recherche la description d'un PNJ (d'autant plus que ceux-ci ne sont pas classés par ordre alphabétique mais par localisation géographique).

Ce manque est l'une des seules raison pour laquelle je ne mets pas un 5/5 (l'autre raison est la pauvreté des cartes fournies) ; sinon cet ouvrage est avec son frère de couleur rouge, l'outil idéal pour démarrer une campagne d'Herowars.

Fab  

Voilà LE livre qui fait totalement décoller la gamme! Pas une once de technique, des descriptions claires et passionnantes, des galeries de personnages fort bien faites, et des mois de jeu en perspective!

Un monument, qui traîne derrière lui une réputation d'arnaque à cause de l'épaisseur du livre, mais il faut dire à tout le monde que l'épaisseur du livre ne veut rien dire : il faut voir la masse d'infos contenue pour juger... Et là, c'est une sacrée affaire!

Glorantha est un monde trop riche pour assouvir une vie de rôliste, alors le meilleur moyen est de commencer par Pavis et sa région (en attendant de visiter l'Empire Lunaire).

Mitsuaki  

Enfin !!!
De quoi plonger facilement dans la Guerre des Heros et bouter enfin ces immondes Lunars !

Le premier réflexe de beaucoup à été de crier à l'arnaque quant au rapport prix/épaisseur. En effet, si on achète le jeux de rôle au poids, alors y'a arnaque. Par contre, si on l'achète pour ce qu'il y'a dedans et beh ! On peut dire que ce petit bouquins déborde d'information, c'est dense, bien écrit, avec plein de petits détails et... Trop bien, quoi

Y'a que les cartes que l'on pourrait critiquer, car comme d'habitude, elle ne sont pas géniales-géniales. Voilà, Multisim a vraiment réussi là un suplément du tonnerre. Foncez !!! Vive Herowars !

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques