Contenu | Menu | Recherche

Dans le jdr, il y a plus d'égo que de talent

Au centre du 7ème Cercle

Par Solaris

Rubrique : Interviews
Date : 11 février 2013

Le Guide du Joueur pour Fading Suns vient de sortir en version française chez le 7ème Cercle qui fête cette année ses 12 ans d’existence. A cette occasion, l’équipage du Grog a invité Neko, gérante de l’éditeur, à nous rejoindre à bord pour partager quelques verres de rhum, et, au passage, répondre à quelques-unes de nos questions.

Neko, bienvenue de la part du Grog et merci d'avoir accepté de monter à bord de notre vaisseau galactique. Tout l’équipage se joint à moi pour souhaiter au 7ème Cercle un très bon anniversaire : déjà 12 ans que vous éditez du JdR avec des gammes telles que Qin, Z-Corps, Yggdrasill ou encore Keltia !  

Neko, peux-tu nous présenter le 7ème Cercle : qu’est-ce que c’est, comment ça marche ?

Merci à tout l'équipage de son accueil. Le 7ème Cercle est une maison d'édition (SARL) créée en février 2001 avec comme intention la traduction et l'édition de JdR. Depuis nous avons édité une bonne vingtaine de traductions ou créations. Nous avons également publié des jeux de cartes (par exemple, les Pilleurs de tombe de l'espace de chez Z-Man Games) et jeux de plateau de création française : London 1888, Les Morts aux trousses, Huis-clos. Au départ, nous ne comptions faire que des traductions de jeux existants, mais petit à petit, nous avons édité des auteurs français puis mis en place nos propres créations.

Le 7ème Cercle fonctionne avec deux salariés, Florrent et moi, et bien sûr des auteurs extérieurs et illustrateurs (sans cesse renouvelés).

Et comment se décide un nouveau JdR, quelles sont les principales étapes de décision et de mise en publication ?

Cela dépend si c'est une création 7ème Cercle ou pas. Si c'est un auteur qui nous envoie un texte sur lequel on flashe, on prend contact avec lui après avoir décidé si le thème allait générer une gamme ou si un one-shot convient mieux. Puis on propose des illustrateurs pour ce JdR et une date de sortie.

Si c'est une création 7ème Cercle, c'est très différent. D'abord, il faut que nous ayons une idée, une envie, et qu'ensuite elle soit exploitable et corresponde à un manque ou une demande sur le marché. Parfois, ce sont des magasins qui nous proposent un thème, parfois cela vient d'une lecture personnelle, d'une idée qui surgit après avoir vu un film, etc. Une fois décidés, nous faisons beaucoup de recherches, des visionnages, et un chemin de fer très brut du livre de base et des suppléments. Ensuite, l'équipe se forme et les tâches sont attribuées. Lorsque des textes définitifs sont acceptés, nous commençons les illustrations.

Quand c'est de la traduction, la décision dépend de notre enthousiasme vis-à-vis du jeu mais aussi bien sûr de sa capacité à se vendre en France (certains thèmes étant moins vendeurs que d'autres) et du travail à faire dessus.

Les jeux sont testés en interne ? En convention? Et vous même au 7ème Cercle, vous jouez d'ailleurs ?

Les jeux sont testés en interne et avec deux/trois groupes externes. Mais jamais en convention. Nous jouons quelques parties tant que le jeu est en écriture. Mais nous avons une table de JdR en permanence (2 à 3 fois par mois) avec des amis, pour le plaisir. Aucun jeu publié, un mélange de plusieurs influences (Kult, UA, Mage, etc.) autour d'un scénario de départ.

Revenons aux gammes actuelles du 7ème Cercle, si tu le veux bien. Peux-tu nous en dire un peu plus ?

Nous allons sortir d'abord un nouvel écran pour Z-Corps. Le précédent est en rupture depuis quelques mois et les magasins le réclament. Ensuite, nous éditerons Dead in Denver pour ce jeu. Une campagne suivra rapidement.

Keltia sur lequel nous avions pris du retard, aura au moins deux suppléments cette année : Avalon et Yr Hen Ogledd. Yggdrasill s’achèvera avec son ultime supplément, Hrolf Kraki, qui conclura en beauté la saga. Fantasy Craft aura le tome 2 du Compagnon et nous espérons le Grimoire. Qin les Royaumes combattants, gamme fermée, est achevée depuis Wudang et Shaolin. Sa carrière se poursuit en anglais chez nos amis de Cubicle 7.

En ce qui concerne, les traductions, comment cela se passe-t-il et quels sont les retours ?

En fait, depuis la remise de deux Ennies Awards à la Gencon US (meilleur jeu, meilleures illustrations intérieures) 2007, ce qui est une première pour des français, les éditeurs américains et anglais nous ont approchés directement pour demander des licences de traduction. Nous travaillons de préférence avec Cubicle 7 parce que nous les apprécions beaucoup mais nous avons aussi signé avec un autre éditeur pour Z-Corps et nous allons également céder la licence d'un jeu de plateau à un autre encore pour une traduction US. Nous avons reçu également des propositions hors JdR. Nos jeux sont très bien accueillis aux USA. Qin, et à présent Yggdrasill et Kuro, reçoivent d'excellentes critiques. Keltia est très attendu par les fans.

Nous avons reçu des propositions allemandes mais nous les avons déclinées : le marché germanophone actuel est très restreint et les allemands achètent beaucoup en VO et en PDF. Idem pour le marché italien. Le marché espagnol est par contre très actif et se positionne juste derrière la France en termes de ventes (ils vendent également en Amérique du Sud). Holocubierta Ediciones a traduit Yggdrasill et Z-Corps. Nous sommes très heureux d'annoncer d'ailleurs que Z-Corps est actuellement en tête des ventes JdR en Espagne. Holocubierta Ediciones compte également éditer Keltia en 2013, et sûrement certains de nos autres titres. Nous allons de notre côté traduire certains de leurs jeux, dont Jerusalem 1119, cette année. Cette collaboration internationale, très enrichissante à tous points de vue, est appelée à se poursuivre et s'amplifier. En tous cas, au 7ème Cercle, nous travaillons dans cette optique.

Bien sûr, il est impossible de manquer le retour de Fading Suns qui revient chez le 7ème Cercle. Le Guide du Joueur vient tout juste de sortir en boutique et les fans attendent déjà la suite. Comment s'est passé cette aventure avec la reprise de la VO par Fasa Games et que prévoyez-vous pour la VF ? Proposerez-vous par exemple de la création française ?

Suite à la signature du contrat avec Holistic Design, il y a maintenant deux ans, nous avons attendu patiemment la nouvelle version de Fasa Games. La création française n'est pour l'instant pas envisagée par Holistic Design qui, je le rappelle, possède les droits du jeu. Si les ventes se poursuivent aussi bien, nous pourrons peut-être intercéder auprès d'eux mais pour l'instant, nous n'avons eu l'accord que pour la création d'un écran en plus des créations VO. Ils sont très protecteurs avec leur jeu et Fasa Games doit suivre leurs décisions. C'est frustrant, mais ce sont les fans qui décideront avec le succès ou non de la gamme en VF.

Pour l'instant, il y aura l'écran, les feuilles de personnages et le Guide du Meneur qui comprendra entre autres les fiefs des nobles. Nous espérons comme les fans que le succès des deux livres de base ouvrira la porte à la traduction des suppléments encore inédits et de la création, surtout de scénarios qui à mon avis manquent beaucoup dans la gamme.

Programme chargé donc, et pourtant, des bruits courent sur de nouveaux projets.  Est-ce encore un peu tôt pour en parler, ou bien peux-tu déjà nous en dire un peu plus ?

Il y a dans les sorties à venir la traduction de Night's Black Agents de Pelgrane Press, Jerusalem 1119 de chez Holocubierta Ediciones (un jeu sur les Templiers et les croisades), ainsi qu'un jeu hard-science (avec juste des touches transhumanistes) que nous avons adoré.

Côté projet création, nous finissons Keltia et nous passerons à la Gaule et ce qui subsiste de l'Empire Romain des Ve et VIe siècles. Compatible bien sûr avec Keltia et Yggdrasill. Les joueurs de ces deux jeux auront donc de quoi aller faire de l'exploration... Mais nous allons faire passer les suppléments de nos gammes existantes en priorité.

Un jeu hard-science ? Le Grog RPG ? Ça risque de flatter l’égo de l’équipage, mais pourquoi pas ! Pour redevenir plus sérieux, as-tu un jeu, VF ou VO, que tu aurais vraiment aimé publier (ou un véritable coup de cœur JdR), hors 7ème Cercle peut-être?

Je crois que depuis que nous faisons nos propres créations, nous avons moins de regrets puisqu'aucun thème ne nous est vraiment interdit. Sinon, nous avions demandé la licence de création d'un JdR sur la série de romans Ténébreuse (Marion Zimmer Bradley) il y a quelques années, mais hélas, le coût réclamé par les ayant-droits est juste exorbitant, même hors JdR. Mon gros coup de cœur, c'est The Laundry de Cubicle 7, un jeu déjanté basé sur les romans de Charles Stross (Le bureau des atrocités en VF). Trop original et complexe pour le marché VF.

Et maintenant, parlons un peu de toi : comment en es- tu arrivé au JdR puis à l'édition ?

Je suis rôliste depuis 1985 lorsque des amis m'ont fait découvrir D&D et que j'ai acheté mon premier jeu de rôle. J'ai participé à des fanzines et fait de la traduction. En 2000, des amis m'ont dit en riant qu'ils m'offriraient bien les droits de Kult, puisque nous venions de finir les deux campagnes disponibles. Pourquoi pas ?

Et quel est ton meilleur souvenir de JdR ?

En tant que rôliste, une campagne Werewolf en tant que joueuse, et celle de Kult en tant que MJ.

En tant qu'éditeur, les Ennies Awards 2007 lorsque nous avons reçu deux récompenses à la Gencon pour Qin en anglais. Cela nous a ouvert beaucoup de portes et nos créations sont à présent traduites en anglais (Qin, Yggdrasill, Kuro, Z-Corps et Keltia)

Merci d’avoir accepté cet entretien. L’équipage ne te chantera pas « Joyeux anniversaire », car même si dans l’espace, personne ne nous entendra crier, ce serait un massacre. Mais le cœur y est ! Longue vie au 7ème Cercle et continuez à nous offrir de beaux JdR !