Contenu | Menu | Recherche

Le bon, la brute et le meneur de jeu

Macabre Tales

Références

Thème(s) : Historique Fantastique

  • Ouvrages référencés : 1
  • Nombre de critiques : 0
  • Moyenne des critiques : 0

Description

Macabre Tales est un jeu de rôle basé sur les écrits de l'écrivain américain Howard Phillips Lovecraft, qui ont déjà servi de base à nombre de jeux (l'Appel de Cthulhu classique ou D20, Cthulhu, De Profundis, Cthonian Stars, Eldritch Skies, Cthulhutech, Pokethulhu, Tremulus, des suppléments pour Savage Worlds ou True20, Cthulhu Fthagn, etc.). Contrairement à ses prédécesseurs, Macabre Tales a été bâti pour favoriser le jeu entre un MJ et un joueur, de façon à coller plus à l'atmosphère des nouvelles originelles. Le jeu prévoit cependant des règles pour avoir plusieurs joueurs. Pour les mêmes raisons, il vise à permettre des parties en one-shot et, dans cette optique, réduit au maximum la procédure de création de personnage et ne propose aucun système d'expérience.

Un personnage est défini par trois Caractéristiques (Body, Mind & Soul) ayant un rang Normal, Bon ou Excellent, et par des Aspects (compétences et talents), notées entre 0 et 5. Le joueur choisit un jeu de valeur de caractéristiques parmi quatre proposés et répartit ces valeurs sur les fiches du personnage ; il répartit ensuite un capital de points entre les Aspects présents sur sa fiche.

Le système de résolution des actions n'utilise pas de dés mais des dominos. Le joueur a toujours une main de trois dominos. Lorsqu'un test est nécessaire, le Narrateur détermine une difficulté (de 2 à 10 ou plus), la caractéristique et l'Aspect mis en jeu. Le joueur choisit alors un domino de sa main. La valeur du domino prise en compte est alors la plus faible si la caractéristique du personnage est au rang Normal, la plus élevé pour le rang Bon, et la somme des deux pour un rang Excellent, auquel le joueur ajoute le rang de l'Aspect. Si le total est égal ou supérieur à la difficulté donnée par le MJ, l'action réussit et le domino défaussé. Les PNJ ne font pas de test et n'ont pas de caractéristique équivalente au PJ. Ils ont en revanche une caractéristique représentant la difficulté pour le personnage à déjouer leur action. Un domino double n'est pas défaussé mais donné au Narrateur qui peut, par la suite, l'utiliser pour compliquer la vie du personnage. Les dominos avec un côté blanc sont soit considérés comme ayant sur ce côté une valeur donnée (3 ou 7 pour le double-blanc), soit susceptibles d'être joués pour s'ajouter à la valeur du domino normal.

Le jeu se déroule en scènes normales ou en scènes tendues (tension scenes). Ces dernières se caractérisent par une succession de tests effectués par le personnage. Une scène tendue est soutenue par un Élan (Momentum) concrétisé par un score de points modifié après chaque test. Si ce score tombe à zéro, la scène se termine de façon défavorable pour le personnage (cela peut aller jusqu'à une fin défavorable pour l'histoire elle-même, par la mort ou la folie), tandis que si le score atteint un seuil fixé par le Narrateur, elle se termine favorablement pour le personnage. Le Narrateur organise l'histoire en trois actes (mise en place, montée de la tension, climax et résolution), chaque acte ayant son influence sur l"histoire (sur la gestion des scènes tendues, par exemple).

Enfin, pour inciter à s'aligner sur les histoires de Lovecraft, les règles incluent l'utilisation de Points de Genre, que le personnage peut gagner lorsque le joueur met ce dernier en position difficile ou dangereuse, agit en suivant les clichés de l'horreur (lire l'ouvrage interdit en dépit des conséquences trop prévisibles, par exemple), et qui peuvent être utilisés par la suite pour aider le personnage de diverses façons.

Les derniers ajouts sur cette gamme

Gamme Générale

Titre de l'ouvrage
Type ouvrage
Parution
Langue
Editeur
Support
Macabre Tales
première édition
Livre de baseoctobre 2011Spectrum GamesPapier et Electronique

Ouvrages recherchés

The Secret of the Dead Man's Satchel
A Translation of Evil
The Other Side of the Mirror

Cette fiche a été rédigée le 15 novembre 2012.  Dernière mise à jour le 2 décembre 2012.

Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Organiser la gamme par ...