Contenu | Menu | Recherche

Le bon, la brute et le meneur de jeu

Ecran du MJ

.

Références

  • Gamme : Shadowrun
  • Sous-gamme : Années 2070+
  • Version : quatrième édition
  • Type d'ouvrage : Ecran
  • Editeur : Black Book Editions
  • Langue : français
  • Date de publication : avril 2007
  • EAN/ISBN : 2-915847-15-0
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Ecran à quatre volets accompagné d'un livret de 32 pages.

Description

L'écran pour la quatrième édition de Shadowrun propose, côté meneur de jeu, des tables résumant les principales règles :
- Gestion des véhicules : indices de maniabilité, indices de signal, signatures.
- Gestion de la matrice : analyse de cyberware, modificateurs de pistage matriciel, recherche matricielle, exemples d'appareils.
- Gestion des interactions : modificateurs sociaux, tests opposés associés au charisme, seuils des tests de perception, modificateurs des tests de perception, modificateurs de visibilité, dissimulation.
- Gestion des combats : séquence de combat, modificateurs de mêlée, modificateurs de défense, portées des armes, modificateurs de combat à distance, armes improvisées, dispersion, dommages aux barrières, indices des barrières.
- Gestion de la magie et de l'astral : analyse astrale, visibilité astrale, pistage astral, services des esprits, résistance magique des objets, patrouilles astrales, résultats des sorts de détection, attributs astraux.
- Tables diverses : construction / réparation, modificateurs de détection chimique, emploi de la chance, seuils de difficulté, compétences de connaissances, vitesses de déplacement, sauts, dommages des chutes.

Le livret accompagnant l'écran, intitulé Contacts & Aventures, est divisé en trois parties. La première fournit une liste de contacts types avec pour chacun les interactions possibles avec les runners, les endroits favoris de ce genre de contact, les contacts similaires ou pouvant fournir le même genre d'information, et des caractéristiques standards pour ce genre d'individu. Au total, ce sont trente contacts qui sont exposés, depuis l'agent d'entretien jusqu'à la strip-teaseuse.

La deuxième partie présente des suggestions d'aventures classées par thème : arnaque, assassinat, chantage, distraction, extraction, insertion, investigation, etc. Dix-huit thèmes sont ainsi déclinés avec, pour chacun, deux pistes de scénario présentées. Un générateur automatique de runs conclut cette deuxième partie, permettant de déterminer aléatoirement qui contacte les PJ, pour quel motif, le lieu du rendez-vous, quel type de job, le paiement, l'employeur, les éventuelles complications et les récompenses à attendre.

La version française propose un scénario de huit pages inédit intitulé Ménage à Tridéo, conçu pour la découverte. Il peut notamment s'insérer avant ou après le scénario du supplément En Pleine Course. La version originale propose quant à elle un guide de conversion entre la troisième et la quatrième édition, ainsi que deux pages de tables supplémentaires.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.  Dernière mise à jour le 20 octobre 2009.

Critiques

Kay'le Raven  

L'écran en tant que tel est très réussi du côté du MJ mais le visuel est très quelconque : c'est un montage des archétypes du livre de base. Question de goût. C'est le livret qui justifie à lui tout seul cette note.

Les Contacts sont présentés de manière intelligente en expliquant bien leur sphère de compétence. Les motivations de Shadowrun (et leur 2 synopsis chacune) sont utiles (et me rappellent un chapitre du Compagnon).

La table de run improvisé est plus intéressante qu'il n'y paraît au premier abord. Je ne sais pas si je l'utiliserai car jouant depuis la 1ere édition j'ai l'habitude d'improviser, mais pour un MJ débutant, cela peut l'aider.

Le scénario me rappelle un peu celui joué à la Gencon 2006, mais il est bien ficelé et permet de se faire une bonne idée de ce jeu.

Likarum  

Je suis souvent déçu par les écrans et ne les achète le plus souvent que pour ne pas payer les frais de port.

Les + : un livret de 32 contenant des contacts bien détaillés, un scénario de quelques pages moyen, un "créateur de scénario rapide" toujours utile, mais qui aurait eu sa place plutôt dans le livre que dans le livret de l'écran. Ce qui lui manque c'est les erratas du livre de règles.

Les - :
- un renvoi de page (lol) : l'idée est bonne mais celui-ci n'est pas sur l'écran, mais sur une feuille volante...
- l'écran et son format : quatre pages plastifiées (quand on voit les nouvelles versions cartonnées de WoW on pleure d'avoir perdu ces derniers dans celui-ci)
- des tables de modificateur inutiles : modificateur de terrains, sociaux, etc...
- des tables manquantes : sur l'écran nous avons les portées des armes, mais pas leurs caractéristiques (je tiens à préciser les armes : bouteilles, chaise, poële à frire Oo)

Honnêtement passez votre chemin, design moyen, contenu nul, livret pas vraiment utile - bien que son contenu aurait eu sa place dans le livre de règles - et une feuille volante. Pour plus de 15 euros ? Perso je vais agrafer un écran perso ou fait par les habitués de SR sur celui-ci.

Shaman Chat  

Heuuu. Je sais bien qu'on n'est pas censé critiquer les autres critiques, mais 1... Hu... Ne doit-on pas préserver le grog des notes trop extrêmes et, semble-t-il, injustifiées ?

Bref. Je colle le 3,5 arrondi à 4 parce que les frenchies ont fait un bel effort pour rajouter des tables utiles et des renvois vers les pages du livre de base. Ce n'est pas le meilleur des écrans au monde mais je ne connais pas d'écran meilleur au monde. Les mecs qui font des écrans oublient toujours des trucs super utiles du genre résumé des pouvoirs.

Il faut aussi avouer que je n'aime pas certains dessins collés sur la couverture. Mais au moins le travail est bien meilleur que l'écran anglais qui, lui, mérite un 2... Il me semble au contraire de l'avis précédent que l'écran est utile. Il a bénéficié d'un brainstorming sur le net avec les gars qui s'en sont occupés et qui ont fait des sondages auprès de la communauté des fans pour savoir ce qu'il faudrait y avoir dedans.

Honnêtement, achetez l'écran shadowrun en français. Il est largement mieux foutu que la version originale.

Solaris  

Conçu avec les suggestions des membres du forum shadowrun, l'écran dispose de tout ce qu'il faut pour jouer, avec même les tables sur la magie.

Le livret ajoute, comme son nom l'indique, pleins de contacts et des éléments pour créer ses aventures. Mais là où la VF fait fort, c'est qu'il y a en ajout un scénario.

Cet effort est à encourager car il est peu courant qu'un supplément traduit soit constitué avec l'avis des fans et prenne en compte les faiblesses de la VO pour de les corriger. Un 5 pour l'initiative de BlackBook qui du coup offre un produit bien ficelé.

Vivement la suite !

Kirk-Tarn-Krun  

Dans l'ensemble, je trouve que l'écran est bien illustré, la face "MJ" est classique donc bon point. L'idée du livret en lui-même est une bonne idée.

Problème : L'écran est en carton souple donc ce n'est pas évident de le garder en place pendant une partie. Ensuite, le livret est une bonne idée, d'accord, mais à mon avis, il est loin d'avoir un contenu qui vaille le prix. Autant le chapitre sur les contacts est superbe, autant je trouve le reste inutile. Sauf peut être pour les MJs débutants. Encore faut-il qu'ils aiment l'intrigue. Personnellement, je le trouve plat. Plus proche d'une ambiance "Amour, gloire et beauté" que de l'univers du jeu.

En résumé, livret moyen et écran de merde. Ils auraient pu faire un effort. Quand tu vois à coté la qualité de l'écran de D&D 3.5, t'as envie d'assassiner le type qui s'est occupé de celui de SR4. Dommage à coté de la qualité d'autres produits de cette édition.

Critique écrite en mai 2009.

Vermer  

 

Un écran c'est quoi ? Selon moi, c'est avant tout une chouette illustration qui mets tout le monde dans l'ambiance. Ici c'est raté car c'est plutôt moche, surtout quand on connait l'écran de la 2e édition, et il ne donne pas vraiment le ton du jeu je trouve. Illustration : 1/5

Si en plus il y a des tables utiles de l'autre coté c'est sympa... Ici il y en a deux ou trois utiles mais la grande majorité ne sert à rien. C'est ShadowRun ici et un écran qui n'indique pas les dommages des armes est quand même un comble ! Tables: 2/5

Dans le petit livret on trouve des PNJs, pourquoi pas... PNJs: 3/5

On y trouve aussi un mini générateur de scénario et des amorces de scénarios. Certaines sont pas mal et utilisables, la majorité est toutefois assez classique. Mini-scénarios : 3/5

Le scénario est vraiment basique et quelconque, à éviter : 1/5

Donc un paravent largement raté avec un petit livre vaguement utile...

Critique écrite en juin 2011.

viandor  

Un écran bien décevant !

La note de 2/5 porte avant tout sur l'écran à proprement parler, qui est à mon sens la base de cet article, le livret n'étant qu'un petit plus.

Cet écran donc ... L'illustration côté joueur, bien que n'étant pas horrible, n'est ni originale ni particulièrement immersive. Bof. L'écran côté MJ est ... comment dire ? Franchement, le choix des tableaux présentés a été réalisé autrement qu'en prenant au hasard ce qui tombait sous la main du maquetiste ? On y trouve tout sauf ce qui est utile, en omettant toutes les informations qu'on ira encore rechercher dans le bouquin de base et en incluant des choses fondamentales comme les dégâts d'une poële à frire, les modificateurs aux jets sociaux lors de la consommation de stupéfiants ou encore les modificateurs de déplacements sur terrains. Le rappel des jets à faire en astral ou dans la matrice, les dégâts des armes, etc., non, ca aurait été trop demander ! Bref, on se demande si le créateur de cet écran a déjà mastérisé Shadowrun.

Le bouquin quant à lui est honnête, mais n'est pas indispensable.

Critique écrite en novembre 2011.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

  • Ghislain Bonnotte  

Critiques

  • Moyenne des critiques

Autres versions

  • Ouvrage original :