Contenu | Menu | Recherche

Wibbly-wobbly, timey-wimey.... RPGs

Macho Women with Guns

.

Références

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livret de 72 pages à couverture souple.

Couverture version "Renegade Nun", sous-titre version "if you're not amused it's only because you're too dumb to understand".

Description

Ce livre existe (en VO) sous quatre couvertures différentes, avec quatre sous-titres différents, ne se différenciant que par les illustrations de couverture et de dos et par le sous-titre dans les crédits.

Cette troisième* édition reprend l'ensemble des ouvrages parus précédemment (Macho Women with Guns, Batwinged Bimbos from Hell, Renegade Nuns on Wheels, Final Chapter) en les réorganisant, les modifiant quelque peu et en les réécrivant pour la plupart. Le livre contient une création de personnage  avec trois classes différentes et 75 points de création au lieu de 7), une séries de talents, d'avantages, d'inconvénients, un système de combat de véhicules, etc, etc. Tout le matériel des précédentes éditions est ainsi regroupé, scénario de la première édition compris.

S'ajoute à tout cela des nouveaux PNJ en plus des anciens, des listes d'équipements, des nouvelles illustrations , un générateur de scénario un peu moins minimaliste qu'à l'accoutumée, et un guide du Machoverse.
Les feuilles de personnage fournies sont :

  • une parodie de la feuille de Traveller the New Era
  • une parodie de la feuille de Shadowrun 2nde édition
  • une parodie de la feuille de CORPS
  • une feuille de personnage officielle, recto verso, ou plutôt double face à la BTRC.

Les pions à découper sont toujours présents,  sur des feuilles cartonnées séparées et non plus sur l'intérieur des couvertures. A noter qu'il manque les fiches de véhicules (voir Renegade Nuns) et Walker Wars (voir Batwinged Bimbos).

La version française de l'ouvrage contient un scénario, Les Fous Gays de Yuggoth, où nos charmantes amies se retrouvent dans un autre plan d'existence avec des créatures étranges aux moeurs étonnantes. A elles de découvrir ce qu'elles font ici et d'en sortir. Les fans de Lovecraft devraient apprécier.

Au niveau des fiches de personnage, il est à noter quelques variations dans les parodies : les fiches fournies sont :


*Sans doute pour semer le doute et la confusion dans l'esprit des joueurs, les notes de copyright sur l'intérieur de couverture parlent de "3ème édition" alors que le dos du livret parle de deuxième édition. C'est le terme "2ème édition" qui est communément retenu.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.  Dernière mise à jour le 10 janvier 2010.

Critiques

Thomas B.  

Avec toutes ces bimbos armées sur les couvertures de jdr, il fallait bien que ce jeu sorte un jour. La lecture du bouquin est complètement poilante, les illustrations sont bien dans le ton et le système fonctionne correctement. Bien sûr, je ne suis pas sûr que le jeu en campagne soit un but avoué des auteurs. Mais sans chercher le long terme, connaissez-vous beaucoup de jdr qui vous permettent de coller Lara Croft, Xena, Tank Girl, Lolo Ferrari et Soeur Marie-Therese des Batignolles dans le meme groupe de PJ? Hum?

Erick N. Bouchard  

Un jeu original qui a le mérite de sortir des canons mielleux du genre ambiâââââânce que nous couine la néo-orthodoxie rôliste bien pensante. Amusant, incisif et pourtant jouable, MMWG reprend à son compte les stéréotypes classiques du genre, bien qu'il s'accorde mieux au "one shot" qu'en campagne. J'adore particulièrement le mini-wargame en encart "Walker Wars" (la guerre des marchettes) qui raconte le conflit opposant vieillards édentés pour un sandwich dans un foyer post-apocalyptique (un favori de mes joueurs, nous avons même des tournois).

Sherinford  

Même si la lecture de ce jeu de rôle est finalement assez drôle, car elle met en évidence quelques belles images d'épinal des fanboys qui peuplent notre hobby, en tant que jeu, Macho Women With Guns ne vaut absolument rien du tout.

En effet, même si les règles sont utilisables, on voit mal comment effectivement mettre en scène les personnages décalés qui peuplent l'univers de MWWG. A mon avis, ce jeu n'a pas écrit dans le but d'être effectivement joué.

soner du  

Contrairement à ce qu'affirme un intervenant précédent, ce jeu est parfaitement jouable, et j'ai pu apprécier quelques parties bien marrantes. Il contient même quelques innovations de règles assez appréciables comme la variation du dé de dégâts en fonction de la localisation, les divers usages de la caractéristique "Macho", etc.

Le défaut, à mon avis, est le contexte du jeu, un peu trop débile, et cette édition en rajoute des louches. Il gagne plus à être joué dans une variante "semi-sérieuse", dans le genre série Z post-apo italienne, ou série B Vandammienne : certains monstres sont alors à éviter, comme les corbeaux mitrailleurs.

Je recommande néanmoins ce jeu, rigolo à lire et fun à jouer.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques

Autres versions

  • Traductions :