Contenu | Menu | Recherche

Viril, mais correct

Guy-François 'Geoff' Evrard

Auteur

Identité

Biographie

A l'école on me disait que j'avais trop d'imagination, mouarf, s'ils avaient pu se douter un instant de ce que j'allais en faire de cette fameuse imagination...

Ma rencontre avec le jeu de rôle s'est passée dans la cour de récré à St Joseph de Neuilly à 12 ans, avec devinez ? Non pas D&D la boîte rouge (ça ce fut après !) mais Tunnels & Trolls ! Ah quelle découverte, vous ne pouvez pas imaginer, ce fut la révélation. Branleur comme je l'étais ça ne m'a vite plus suffi et il m'est venu à l'esprit que je pouvais moi aussi écrire mes aventures, créer mes races et développer ce jeu devenu rapidement "trop simple".

D&D fut ma seconde découverte, puis l'Appel du grand tentaculaire de Cthulhu. Alors là, alors là... Le système BASIC de Chaosium est vite devenu mon favori, tout de suite j'avais compris qu'on pouvait le coller à toutes les sauces, ce que je me suis empressé de faire en créant ma première oeuvre de jeunesse qu'aujourd'hui on appelle communément "jdra". En effet, fan de jeu et également de la guerre du Vietnam, à l'aide des trop nombreux livrets de l'encyclopédie des armes j'ai attaqué... Vite lassé de ne pas arriver à ce que je voulais, j'ai laissé de côté cette grosse daube (et oui les avis changent !) pour me consacrer à un tout nouveau jeu que je venais de découvrir : Stormbringer !

Grand lecteur devant Dagda et les dieux de mon panthéon celtique, j'avalais tout ce qui semblait s'approcher de près ou de loin du style médiéval fantastique à l'époque pas aussi développé qu'il ne l'est aujourd'hui. Ces dizaines de bouquins excitant au plus haut point ma curiosité et mon envie créatrice, je développais des mondes que j'adaptais à Storm en tant que plans parallèles, ben oui, facile non ?

Et puis j'ai acheté Légendes... Voilà, c'était fini, j'étais indécrottable, pas moyen de me consacrer à autre chose qu'aux légendes celtiques qui pour moi étaient le creuset de l'heroic fantasy moderne.

Les années passèrent et je ne devins pas plus sage pour autant. Je me suis mis à créer mon propre univers avec ses créatures, ses peuples, ses croyances et tout ce qui suit. Mon système de jeu était un hybride de T&T et de Storm, pas top mais tout à fait en adéquation avec ce que j'avais en tête. Huit ans de travail acharné m'ont été nécessaires à réaliser ce qui serait la base de Nemedia le jeu Chimérique Celtique... Mais ça ne me suffisait pas et du coup je me suis aussi lancé dans l'écriture d'un roman "la Geste des Fianna" qui au bout du troisième essai retint toute l'attention d'un petit éditeur Breton "Blanc Silex". Premier contrat pro, avec au bout du compte l'édition de mon livre, premier opus de ce qui devait devenir les "Chroniques de Nemedia".

Ah ben oui mais et le jeu là-dedans ? Vous inquiétez pas ma bonne dame, j'y viens... Heureux de mon succès, je me dis que peut-être mon jeu pourrait intéresser une boîte d'édition, après tout un support comme un roman c'est pas mal comme base pour démarrer, ça fait déjà du background vivant prêt à être utilisé. A l'époque, mon très cher pote Erick-Noël Bouchard me fait part de la parution des Chroniques d'Erdor chez un petit éditeur indépendant : la BAP. Il me dit que Nemedia devrait tenter sa chance aux sélections annuelles, tzao de ce pas je contacte François Bilem et lui propose mon rejeton. Pas de chance, Nem n'était pas suffisamment abouti et le jury ne l'a pas sélectionné, bouhouhou !

Sélections suivantes, je reçois un joli petit mail et hop, l'affaire est dans le sac, Nemedia choisi pour être édité. Et ben dites donc j'en ai ingurgité des litres de chouchen. Hips. Puis la BAP a dû fermer pour des raisons propres à François, déception. Du coup j'ai pris l'Elobuk par les cornes et je me suis mis en tête avec François et les anciens collaborateurs et auteurs de la BAP de remonter ce qui était une société individuelle en maison d'édition associative (loi de 1901). On en a bavé, ça n'a pas toujours été facile, il y a même eu des clivages avec certains membres de l'équipe qui nous avaient rejoints (de là est né Phénix !). Chacun a suivi son chemin et au bout du compte, chacun a monté son projet suivant son idée. Ce n'est pas plus mal car du coup deux boîtes d'édition de jdra sont nées !

Enfin Nemedia est sorti. Puis nous avons suivi les choix de l'ancienne BAP en poursuivant la publication de Tsaliar, Privilèges, la distribution de Subabysse... Le jeu qui avait été choisi aux premières sélections va être très bientôt publié : Etherne. Avec le reste de l'équipe et l'arrivée de sang neuf Bartaback, Dragon Etoile, etc., nous avons relancé les sélections et du coup viennent s'ajouter à la liste de nos prochaines parutions Crimes de Yan Lefebvre et Labyrinthe de Penpen. Les nouvelles sélections 2005 sont en cours et un nouveau jeu sera choisi pour être édité.

Actuellement nous travaillons aussi sur le premier supplément de Nemedia mais ceci est une autre histoire... Allez on en reparlera, du coup je vous laisse et je vais me jeter quelques gorgeons avant de me remettre à l'écriture ! Kenavo comme on dit par chez nous.

Et surtout, n'oubliez jamais, quand on veut, on peut !
Ludiquement vôtre (c'est naze comme expression mais il paraît que ça fait bien alors !!!)

Ouvrages Professionnels

Auteur(s)
Parution
Gamme
Editeur
Aventures dans le Monde Intérieur
première édition
février 2009Aventures dans le Monde IntérieurBoîte à Polpette (La)
Aventures dans le Monde Intérieur
première édition
avril 2010Aventures dans le Monde IntérieurLudopathes
Aventures dans le Monde Intérieur
première édition
avril 2010Aventures dans le Monde IntérieurEcuries d'Augias (Les)
Némédia
première édition
septembre 2004NémédiaBoîte à Polpette (La)

Cette bio a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.  Dernière mise à jour le 17 avril 2010.