Contenu | Menu | Recherche

L'Ordinateur est votre ami

Premier Compagnon (Le)

.

Références

  • Gamme : Warhammer
  • Sous-gamme : Warhammer 1ère édition
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Supplément de règles et de contexte
  • Editeur : Descartes Editeur
  • Langue : français
  • Date de publication : février 1992
  • EAN/ISBN : 2-7408-0025-8
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre à couverture rigide de 88 pages.

Description

Cet ouvrage est un recueil d'articles divers issus du White Dwarf anglais, mélange de scénarios, d'aides de jeu et de règles supplémentaires, le tout étant très varié.

Les scénarios sont au nombre de trois : Le temps des hurlements, une histoire de loup-garou dans la Campagne de l'Ennemi Intérieur ; Avec l'aide de mes amis, une aventure très originale où les PJ doivent délivrer un enfant kidnappé en établissant un plan précis ; et Frères de sang, une aventure pour des personnages expérimentés qui auront à affronter un curieux champion du chaos.

On trouve aussi trois éléments de contexte présentés avec des idées d'aventures : un médecin des rues peu orthodoxe, un paquebot fluvial de luxe et un hospice spécialisé dans le soin des folies, trois éléments qui peuvent apporter beaucoup d'intérêt à une campagne avec un peu de travail.

Les autres articles sont des règles supplémentaires : on trouve deux nouvelles carrières, l'Apprivoiseur elfe sylvain (et son dieu Karnos) et le Maître-érudit nain ; des règles de matériel, avec les armes à feu, approfondissant cet élément original du monde de Warhammer, de nouveaux arcs et flèches magiques, des règles d'usure des armures et des armures magiques ; de nouveaux sorts de magie de bataille, présentés avec le magicien qui les a inventés ; et Dramatis personae, un chapitre présentant les protagonistes du roman Drachenfels de Jack Yeovil, à savoir le Grand enchanteur lui-même et les héros qui le combattirent.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.  Dernière mise à jour le 12 avril 2010.

Critiques

Munin  

Bon, il y a des choses intéressantes dans ce supplément, mais c'est un fourre-tout inégal, et le MJ devra se retrousser les manches pour se servir de la plupart du matériel présenté.

Utile donc, mais absolument pas indispensable.

Deadplayer  

Il y a assez peu de choses de vraiment bon dans ce supplément. Le bateau de luxe et l'hospice sont intéressants pour varier les plaisirs, les règles de médecine sont utiles et bien faites... Et surtout, on trouve le scénario "Avec l'aide de mes amis", un des plus intéressants parus pour ce jeu. Les PJ doivent d'abord observer avec attention une maison où est caché un enfant kidnappé; la deuxième partie est l'intervention pour le libérer, et tourne souvent (je l'ai fait jouer plusieurs fois, il s'adresse en plus à des joueurs de tous niveaux) au n'importe quoi, façon "j'adore quand un plan se déroule sans accroc" ; un vrai régal.

gregoire_lk  

Voilà un supplément fourre-tout bien fourni.
On n'aime ou pas le côté catalogue d'objets magiques et de sorts, mais c'est pour d'autres raisons que j'ai apprécié la lecture de ce "Premier Compagnon".

Les sorts présentent un intérêt pour eux-mêmes, le simple fait de parler de leur créateur fait vivre le monde des magiciens (et fait d'autant plus regretter la longue attente d'un Realm of Sorcery).

C'est surtout les lieux présentés qui m'ont plu. Bon d'accord, ce ne sont jamais que des condensés de romans parus. il n'empêche que pour ceux qui n'ont pas les-dits romans, la présentation est intéressante. J'ai pris beaucoup de plaisir à mettre en scène l'hospice ou le bâteau.

J'ai pris encore plus de plaisir à faire jouer "Avec l'aide de mes amis".

Bref, un supplément pas du tout transcendant, mais bien agréable !

Groule  

La plupart des thèmes abordés dans cet ouvrage ont été ultérieurement révisés et réédités. Les scénarios par exemple sont intégrés dans la campagne Repose sans Paix (à l'exception du dernier qui est vraiment honteux). Les aides de jeux sont comprises dans le Nouvel Apocryphe. Bref ce fourre tout est trop désordonné pour être utile et depuis que le Nouvel Apocryphe est paru, le Nouveau Compagnon n'a plus trop sa place dans ce monde.

LeMeJe  

Fourre tout c'est le mot.

Les règles de médecines sont bien faites bien que violentes, l'idée de l'asile est sympathique mais manque de croustillant : un plan, des docteurs et des malades : rien d'original. Idem pour le bateau. Les scénarios eux aussi frôlent avec le néant : une enquête sommaire dans un village où on finit par taper, des kidnappeurs qu'ils faut occire ou encore un champion de Khorne qui a le mérite d'être bien bourrin. Mais bon...

Après ça, règles et matériel. On retient les armes à feux quand même. Et puis on soupire en souhaitant que le monde de warhammer s'approfondisse vraiment.

Yannn93  

Je crois que ce supplément est celui qui m'a le plus déçu. Sur certaines pages on a vraiment pas l'impression d'être en présence d'un ouvrage officiel ! Les scénarios présentés sont pour la plupart peu captivants aussi bien pour les joueurs que pour le maître de jeu (surtout celui avec le champion de Khorne!). Les règles appronfondies sont soit peu interessantes soit trop compliquées. D'autres part, elles ont quasiment toutes été reprises et retravaillées dans d'autres ouvrages bien plus aboutis. Seules les parties concernant la chirurgie et l'hospice de Shallya m'ont empêché de lui mettre 1/5.

Critique écrite en août 2009.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques

Autres versions

  • Ouvrage original :