Contenu | Menu | Recherche

Etre heureux est un devoir. Etes-vous heureux ?

Middenheim la Cité du Loup Blanc

.

Références

  • Gamme : Warhammer
  • Sous-gamme : Warhammer 1ère édition
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Supplément de contexte
  • Editeur : Descartes Editeur
  • Langue : français
  • Date de publication : janvier 1990
  • EAN/ISBN : 2-904783-91-1
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre à couverture rigide de 96 pages.

Description

Ce supplément est une description de la Cité-souveraine de Middenheim, une des plus importantes villes de L'Empire avec Altdorf et Nuln. Bien qu'il soit sorti en même temps que le Pouvoir Derrière le Trône et que ces deux ouvrages soient complémentaires dans le cadre de la campagne de l'Ennemi Intérieur, c'est bien un lieu de jeu complet et indépendant qui est présenté ici.

La première partie de l'ouvrage décrit les principaux aspects de la ville :
- son histoire, légendaire et réelle puisque Middenheim est réputée avoir été créée sur l'impulsion d'Ulric, et reste encore la capitale de son culte,
- sa population, son organisation sociale,
- les religions dans la cité, qui est le siège du culte d'Ulric, faction politique majeure de l'Empire et rivale du culte de Sigmar (organisation et rôle des diverses Eglises),
- sa vie politique, tant intérieure qu'extérieure, avec les interactions des différents pôles de pouvoir et différentes entités administratives,
- la défense de la ville et les organisations militaires,
- sa justice, avec une aide de jeu concernant le déroulement d'une procédure judiciaire, pouvant resservir en dehors du contexte de Middenheim,
- et enfin les possibilités de logement offertes aux PJ.

Vient ensuite le répertoire géographique de la ville, avec ses onze quartiers décrits un par un sur le même modèle : description d'ensemble, rencontres possibles (décrites plus loin - agitateur, bateleur, ivrogne...), et emplacements principaux (en tout près de 50 sont décrits), localisés sur des extraits du plan général qui est situé en fin d'ouvrage, sur deux pages et noir et blanc.

Les deux chapitres suivants décrivent deux aspects sombres de la ville, le premier étant les sectes du chaos, thème central dans Warhammer. Cela permet également de faire le lien avec Mort sur le Reik, le deuxième épisode de la campagne de l'Ennemi Intérieur. Le deuxième aspect particulièrement lugubre concerne la ville souterraine et ses habitants. En effet, le mont sur lequel est perché Middenheim est sillonné de tunnels, d'anciennes mines, d'égouts... Certains ont été murés, d'autres ont été oubliés, mais pourtant il n'y a pas que d'honnêtes ratiers qui y rôdent. Des aides de jeu présentent les services accessibles (artisans, commerces...), des plans de bâtiments typiques, le Rotzball (un sport collectif particulièrement violent) et les drogues dans le Vieux Monde...

La section intitulée La cité des aventures propose cinq amorces de scénarios, et des conseils généraux pour jouer dans la ville. Viennent ensuite les principaux PNJ, pour la plupart les protagonistes des intrigues du Pouvoir derrière le trône qui seront plus amplement détaillés dans ce dernier.

La réunion de ces éléments permet d'imaginer des scénarios complets, mêlant des intrigues dans une grande ville "moderne" à un arrière plan très précis, où la vie quotidienne des habitants et des PJ est la plus détaillée possible.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.  Dernière mise à jour le 8 avril 2010.

Critiques

Coredump  

Middenheim est un supplément indispensable. Il vous livre une ville clé en main, avec une multitude de détails quotidiens qui ferons naître des tonnes d'idées d'aventure quand vous lirez ces pages.

Mieux que cela, en conjonction avec "Le Pouvoir Derrière le Trône" - l'épisode de la campagne de l'Ennemi Intérieur se déroulant à Middenheim, il enrichira votre campagne en dressant un décor si complet, et si riche, que vous pourrez en garder des souvenirs de jeu impérissables.

Munin  

Même si vous ne comptez pas jouer la Campagne Impériale (QUOI ?! Honte à vous !), Middenheim est une cité essentielle de l'Empire, très bien décrite, et fourmillant de bonnes idées. De la belle ouvrage.

Leo  

Le MJ imaginatif pourra se passer de ce guide de MIddenheim. Contrairement à ce qui est dit, il est tout-à-fait possible de jouer Le Pouvoir Derrière le Trône sans ce supplément. Middenheim est décrite avec précision, mais les ébauches de scénarios proposés ne sont pas vraiment satisfaisantes. De plus, la hierarchie de Middenheim proposée dans ce livre n'est valable que jusqu'au Pouvoir Derrière le Trône...

En résumé, je suis assez mitigé, car le supplément propose tout de même des choses intéressantes (Histoire de la cité, description de chaque quartier), mais aussi d'autres qui le sont moins: ébauches de scénarios, PNJ standards à croiser dans les rues...

Hercules  

Nous on se servait de Laelith dans Casus Belli pour inventer des villes et compléter l'Empire. Mais il faut souvent combler les trous. Et puis c'est plus D&D que Warhammer et y a des choses qui vont pas.

Middenheim est plus complet et il y a tout pour faire vivre une ville. On l'utilise pour plein d'autres jeux et surtout Warhammer. Les scenarii sont super, plein d'idées à développer, beaucoup de rencontres et de personnages non joueurs, des compagnons et des ennemis. Middenheim est indispensable si on joue en ville.

Deadplayer  

J'ai beau être un fan total de Warhammer, j'ai toujours été un peu moins enthousiaste sur ce supplément que la plupart des commentateurs. Certes, c'est un excellent ouvrage : description précise, sérieuse, pratique, rien à redire. Mais il manque à cette ville un petit quelque chose de magique, qui fait que je ne m'y suis guère attardé en dehors du "Pouvoir derrière le trône" : les lieux décrits, les débuts d'histoire proposés, s'ils agrémentent très bien ce passage de la campagne, ne m'ont jamais inspiré plus que ça. Je joue le plus souvent en ville, mais plutôt à Altdorf, et récemment à Marienburg, qui bénéficie elle d'un formidable supplément. Mais bon, attention : 4/5 quand même!

Tom  

Un très bel ouvrage, très complet, sur la cité de Middeheim. Il apporte une foule d'information intéressantes sur la ville, ce qui ouvre la porte à une grande quantité d'aventures urbaines pour un MJ imaginatif mais les idées données sont trop limitées.

Si cet ouvrage n'est certainement pas indispensable à "Pouvoir derrière le trone", il lui apporte certainement beaucoup en descriptions, lieux, personnages, règles et lois,... Il est l'occasion pour le MJ de donner plus de rythme à cet épisode de la campagne, parfois un peu vide. Il offre en plus la possibilité de reconstruire une quete liée à la main pourpre, fil rouge de la campagne malheureusement oublié dans pouvoir derrière le trone.

En dehors de la campagne, cet ouvrage est malgré tout passionnant et peu offrir des heures de jeu dans la ville de Middenheim. Et il a le mérite d'être quasimment le seul supplément de contexte pour Warhammer ! Il faut en profiter !

Coté défauts, il est surprenant et très dommage qu'aucune carte couleur grand format ne soit donnée, contrairement aux habitudes. C'est un réel manque étant donné la taille de la ville.Il est dommage aussi que la partie souterraine de la ville, aspect plus sombre et prometteur d'aventures, soit décrit si succintement avec des infos très vagues et générales.

D'autres descriptions sont également mal équilibrées : certaines sont trop détaillées, redondantes en plus avec PDT, et d'autres pas assez à mon gout. Ca donne parfois une impression de remplissage. Enfin, il faut aussi prendre garde qu'après Pouvoir derrière le trone, la donne du pouvoir a changé à Middenheim. Le supplément reste cependant valable dans son ensemble.

Gibs  

Middenheim est un ouvrage de contexte mais c'est d'abord, à mon avis, un tome de la Campagne de l'Ennemi Intérieur puisque celui-ci indique des pistes pour mener la fin de l'intrigue sur les Wittgenstein (Mort sur le Reik). Même si d'ailleurs l'information fournit à ce sujet est très succincte, avoir cet ouvrage pour jouer le Pouvoir derrière le Trône donne indéniablement beaucoup de corps à l'aventure.

Mais hélas, il y a beaucoup de redondances avec le Pouvoir. Et puis le gros de l'ouvrage n'est finalement qu'une succession de descriptions de lieux et il n'y a finalement que peu d'éléments originaux pour se créer sa propre aventure ce qui au final en fait un ouvrage de contexte très moyen. A ce titre, je trouve le supplément sur Marienburg bien mieux fait.

Bref, je suis assez mitigé. Ma conclusion est que si vous jouez le Pouvoir derrière le Trône et que vous avez les moyens, achetez cet ouvrage. Sinon, bof, bof...

LeMeJe  

Comme dit plus haut, l'intérêt de ce guide diminue beaucoup en dehors de son utilisation avec le Pouvoir Derrière le Trône. Ca fait un peu guide du routard avec les bonnes adresses, les coups pas chers et les trucs à éviter, mais on pourrait souhaiter plus de piquant et de jouabilité :
Creuser un peu plus l'influences de la pègre, en décrire précisément le réseau et les ficelles par exemple.
Pareil pour les sectes du chaos : qui en fait partie, quelles influences ont elles sur la ville. Tout n'y est que légèrement suggéré. C'est dommage.

Middhenheim prend corps, mais pas assez pour être radicalement unique. L'aspect martial et Ulricain notamment, pourrait être mis plus en relief.

Après le scénario de la campagne impériale, j'ai eu le sentiment que j'avais usé le supplément jusqu'à la moelle. Ce qui est aussi un compliment!

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques

Autres versions

  • Ouvrage original :