Contenu | Menu | Recherche

Wibbly-wobbly, timey-wimey, GROG

Munchkin

.

Références

  • Gamme : Toon
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Supplément de règles et de contexte
  • Editeur : Steve Jackson Games
  • Langue : anglais
  • Date de publication : avril 2006
  • EAN/ISBN : Pas d'ISBN ou non saisi
  • Support : Electronique
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

document de 48 pages en couleur.

Description

Toon Munchkin permet de jouer à Toon dans l'univers de Munchkin, un jeu de cartes du même éditeur, parodie des scénarios Porte-Monstres-Trésor du début des années 80. Toon Munchkin utilise à la fois les règles de Toon et celles de Dungeons & Toons, qui se trouvent dans le Tooniversal Tour Guide et ont été traduites en français dans Silence ! On Toon !

Le principe derrière Munchkin, c'est de se balader dans un donjon, de tuer les monstres, de piller leurs trésors, puis de tuer ses collègues pour prendre leur part du trésor. Un personnage meurt, mais cela signifie juste pour le joueur qu'il va perdre quelques niveaux et quelques objets. Ce mécanisme était suffisamment proche de celui de Toon pour que "Doc" Cross en fasse l'adaptation. Il a créé des règles pour l'intégralité des cartes trouvées dans la boîte de base de Munchkin, ainsi que pour le barde dont la carte est dans Munchkin 3 : Clerical Errors.

Après une introduction d'une page qui explique les raisons de l'adaptation et quelques autres choses comme le matériel nécessaire pour jouer, le document est divisé en 6 chapitres.

Le premier chapitre, Classes, 5 pages, donne des règles spécifiques aux toons en fonction de leur classe de prédilection. Ainsi, après avoir résumé les trois classes de Dungeons & Toons, on découvre que le prêtre peut invoquer des pouvoirs provenant directement de son dieu - il peut vénérer ceux de L'Appeau de Chaoutchoolu, et ne peut porter des armures ayant un bonus supérieur à +2. Il ne peut pas non plus utiliser d'arme tranchante ou pointue mais il a un pouvoir qui permet de repousser les toons "non-KO" (UnFallen Down). Le barde, quant à lui, a des limitations aussi, mais ses chansons ont l'effet soit d'une compétence baratin à 9 soit d'un délire Hypnose à 7.
Ensuite, le chapitre propose quelques nouvelles espèces avec quelques règles spécifiques : le nain, l'elfe, l'amazone, etc.

Le second chapitre, Advice to Animators, 6 pages, donne des règles sur les malédictions, quelques nouvelles tables, dont celles de Traps'R'Us et d'autres pour générer un donjon aléatoirement.

Le troisième chapitre, Monsters, 16 pages, donne les caractéristiques des monstres de Munchkin : de la Potted Plant au Plutonium Dragon, en passant par le Gazebo, accompagné d'une table pour générer aléatoirement les caractéristiques de ce dernier.

Treasures, le quatrième chapitre, 10 pages, donne les effets des objets magiques du jeu, avec des règles spécifiques pour chacun. Du Bad-Ass Bandana au Rat On A Stick en passant par le Helm of Courage ou les Pantyhose of Giant Strength. Le chapitre s'achève sur des tables aléatoires de trésors.

Le chapitre cinq est intitulé : "The Dungeon on the Edge of the Borderland of Elemental Doom" et propose un scénario en trois pages pour le jeu, de type donjon. Le donjon fait trois niveaux, est composé de vingt-deux pièces et il est indiqué ce qu'on peut trouver dans chacune d'elles.

Le sixième et dernier chapitre propose des personnages prétirés, de Urg Thickskull l'orc à Wibert & Fibert les gnomes bricoleurs.

Les illustrations sont issues du jeu de cartes.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.

Critiques

Loris Gianadda  

Franchement décevant. A moins d'être un fanatique hardcore de Munchkin (ce que je suis malgré tout), Toon Munchkin est une déception. Doc Cross, pourtant l'auteur des deux tiers d'une gamme fournie de 800 pages environ, s'est simplement content de créer une règle pour chaque carte du jeu. Objets, Monstres, Classes, y'a tout. C'est un pauvre add-on de Dungeons&Toons qui réussit avec grande classe à rendre Toon moins intéressant et de faire moins bien que D20-Munchkin en terme d'utilité.

C'est un échec patent. La reprise d'illustrations de Kovalic pas originale y fait. Certes, c'est pas cher. Sauf que c'est du PDF, et franchement, j'en ai pas eu pour mon argent.

Pourquoi 2 ? Parce que ça m'a fait rire. C'est qu'après l'avoir lu que j'ai pensé à "Mon argent ! Mon bel argent !" (De Funès, La Folie des Grandeurs !).

Bref, fans pas harcore désargentés, fuyez.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques