Contenu | Menu | Recherche

Le jdr, c'est comme une LAN, mais autour de la table...

Ecran du Maître (L')

.

Références

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Ecran à quatre volets, livret agrafé de 16 pages.

Description

L'écran de la quatrième édition d'INS/MV est en quatre volets, présentant sur sa face interne les tables utiles au jeu :

  • Tapdeloin : les armes à distance
  • Yapabobo : armures et protections
  • Dantafass' : armes de contact
  • Bourrepif : corps à corps
  • La belle LN
  • Tousktabesoinpourtaper : portées et modificateurs en combat
  • Takombien : niveau talent/caractéristique
  • Zolikouleur : auras
  • Yabokoubobo : table de blessures
  • Kenessekidring et Cekidonc : invocations

Le livret qui l'accompagne contient :

  • Un peuple fier et farouche, scénario non-linéaire pour Magna Veritas en huis-clos pendant les journées nationalistes de Corte, après la mort de François Santoni
  • L'aide de jeu PNJ rapides traditionnelle depuis Hell on Wheels et Muchos Pesos Capharnaüm.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.  Dernière mise à jour le 5 avril 2011.

Critiques

Loris Gianadda  

Laid.
Cet écran est le plus laid de la série d'INS/MV.

Le premier était le meilleur, le troisième était moyen, le second était beau mais hors sujet. Celui là n'est rien. Berk.

Par contre, l'intérieur est beau. Beau mais pas très pratique à lire pendant les parties. Le contenu est par contre bien choisi. Quant au livret: le scénar est bien, et c'est le retour de la plus utile des Aides de jeu d'INS (pour la première édition, se référer à Muchos Pesos Capharnaüm et pour la deuxième édition voir Hell on Wheels). On remarquera que cette aide de jeu revient toujours dans des suppléments d'une certaine médiocrité (bien que Muchos Pesos soit amusant à lire).

Revenons sur le scénario : Huis clos + corse + actualité = miam miam. J'aime beaucoup. Je continuerai d'utiliser l'écran première édition, avec l'écran quatrième à l'intérieur afin d'avoir des tables utiles et une belle illustration. Ce supplément est agréable pour son livret, qui fait passer la note de 2 médiocre à un 3 moyen.

M  

Les écrans n'ont jamais été le point fort d'INSMV et à mon avis celui ci ne fait pas exception.

Voyons ca en trois temps :
- l'illustration extérieure.
Je ne la trouve pas très jolie et ça ne colle pas trop avec l'univers INS. Mais bon, vous pouvez facilement vous faire une idée en la voyant, donc je zappe cette partie pour la notation.

- l'intérieur.
Les tables sont toutes là et complètes. La présentation est jolie et le crayonné de Varanda, déjà présent dans le livre de base, du meilleur goût. Par contre, écueil unique mais majeur, les noms des tables (phonétisés) rendent l'écran difficile à utiliser. Pour moi ça revient à avoir des tables sans titres. Au final 3 pour l'intérieur.

- le livret.
Le livret est décomposé en trois parties. Tout d'abord un scénario. C'est dans la même veine que le scénario de Mathias dans le livre de base en un peu moins pire, donc en un peu moins bien si vous avez aimez le scénario. L'auteur ne peut s'empêcher de crier sa haine envers les différents groupes qu'il présente et de faire une allusion sexuelle toutes les trois lignes, question de goût. 1 pour cette partie. Ensuite les PNJ et les serviteurs. On a le droit aux caracs/pouvoirs/talents de base d'un ange/démon débutant selon son supérieur. Une table montre l'évolution de ses indicateurs selon le nombre de PP pour tous les anges/démons. Par contre, les seuils de blessure et les PF sont à calculer pour chaque PNJ que l'on crée. Au final c'est plus rapide que la création rapide mais ça demande quand même un peu de préparation : vous ne pouvez inventer un ange de laurent 22PP prêt au combat en 2 secondes. De nouveaux serviteurs sont présentés ce qui n'est jamais un mal et il y a une nouvelle règle d'attribution très bien pensée.4 pour cette partie.

A la fin se trouve une fiche récapitulative permettant d'avoir sur une seul feuille les infos principales des PJ et PNJ : une vraie bonne idée. 5 pour cette partie.

Donc 3+ pour le livret. Tout ça nous fait un écran pas trop mal mais avec une erreur de conception très gênante (au moins au début) accompagné d'un livret mi-figue mi-raisin : partie scénario toute pourrie, partie technique très bien. Au final j'attribue une note de 4 à l'ensemble à défaut de pouvoir mettre un 3+.

neon  

Je vais faire cette critique en deux points, les points forts et les points faibles.

Les plus :
- Belle illustration, sans voir où se trouve le rapport avec l'univers d'INS/MV. (3/5)
- Tables vachement bien! Noms des tables un peu chiant et marrant sur le coup, manque une table sur les difficultées... (4/5)
- Aides PNJs rapides très pratiques pour un feignant comme moi. (5/5)
- Table pour campagnes ou liste PJs-PNJs, Ya bon! (5/5)

Les moins :
- Et bah un seul moins, le scénar. La Corse je me sens pas proche et le huit clos ne me plaît, pas terrible. (2/5)

Conclusion : Un écran bien foutu et des aides pratiques. Peu de moins, mais beaucoup de pas trop mal...

Yemmeth  

Pourquoi ne mettre que 3 à cet écran qui accompagne la quatrième édition d'INS/MV ? Tout d'abord commencons par l'illustration extérieure qui est, elle, très réussie (lorsqu'on regarde l'écran de près on s'apercoit que la peintutre a été faite sur toile) mais je me demande où se trouve le rapport avec le monde d'INS/MV (enfin chacun pense ce qu'il veut). L'intérieur est complet mais je le trouve désespérement vide (trop aéré quoi). Tout ceux qui on cet écran vont surement me prendre pour un fou mais je suis plutôt du genre à apprecié des écrans fourrés ras la gueule d'aides de jeu, de précisions,... (en fait je suis fan d'écran dans le style Fading Suns ou alors Cops qui eux sont remplis jusqu'à la moelle).

Ensuite passons au livret et au scénario. Personnellement j'ai trouvé ce scénar plutôt moyen car je ne vois pas trop son utilité dans un monde aussi riche qu'INS mais je l'ai trouvé aussi très drôle notamment sur les luttes entre corses à coups de flingues et d'attentats qui risquent de faire de très grand moment de poilades pour les joueurs. Continuons dans le livret qui propose ensuite une aide de création de pnjs anges ou démons. Cette partie peut être utile mais propose à mon goût peu d'intéret. Pour finir le livret propose en dernière page une aide de jeu pour les combats (comme l'écran Donjons et Dragons 3e ed d'ailleurs) qui est là tout bonnement indispensable pour les MJs un peu trop déconneurs avec leur joueurs comme moi. En fait en un seul coup d'oeil on a tout ce dont on a besoin de savoir sur nos charmants souffre douleurs préférés... Niark, Niark. Donc indispensable.

Vous comprennez maintenant pourquoi ai-je donc mis 3 à cet écran. Qualité moyenne et utilité discutable sur certains points mais quelques bonnes choses.

Tofkaër  

L'écran du maître :
Le rouge est la couleur de la 4e édition, apparemment jusque là : un crépuscule, avec des personnages "poseurs" (ils manquent de fluidité), trois corbeaux et le Mont St Michel. Ce n'est pas l'écran d'un jeu "mystique" mais c'est plutôt muet (le décor "écrase" un peu les personnages).

A l'intérieur, 3/4 de l'écran est pour le combat (de près, de loin, les défenses, les portées, les modificateurs)... mais avec un écran comme ça, difficile de faire un "jeu d'ambiance" (et des idées de descriptions comme dans la 1ère édition ? et un peu de vocabulaire ? Je ne parle pas d'un système avec des mots à la place des chiffres, mais d'aides au meneur pour ne pas être à court de mots); le dernier 1/4 est pour le supérieur : comment invoquer, modalités d'intervention... Encore une fois, l'écran me laisse sans voix (ce qui est gênant quand on est "derrière" l'écran !)

Le livret :
Quoi ! Pas même une fiche de personnage vierge à photocopier ? Soit on éclate le livre de base, soit on télécharge sur le site de siroz, donc. Idem pour l'erratum... Très mauvais... Le scénario est signé M. Twardowski qui, comme Croc, n'oublie pas d'indiquer la taille et le poids des PNJ (ce qui est utile pour polymorphie mais hélàs plus téléportation, snif...). Il fait penser à d'autres scénarios déjà écrits et la "MT touch" est au rendez-vous (vous êtes prévenus !), c'est pipi-caca-popo-prout... Il y a une petite coquille (p.6) quand il est dit qu'un pnj en reconnaît un autre de visu, ça rappelle des règles anciennes (2e édition) qui ne sont pas actualisées ici, dommage, bof, bof, bof...

Les PNJ rapides signés O. Fanton (avec une illustration de bon ton p.15) sont bien montés et laissent présager un "cf. livret de l'écran du maître" dans les extensions à venir...

La dernière page, inutile, destinée aux meneurs pris d'une crampe imprévue au moment de noter les noms des personnages, des joueurs et des caractéristiques vitales.

Au final un écran "touskifopouraquerduflouze"

Everlore  

En général, un écran c'est jamais très passionnant. Ce se compose de 4 bouts de carton et d'un livret de règles et de scénarios à jeter à la poubelle et j'aurais tendance à ne pas les critiquer car je leur mettrais 1 à tous. Quelque part je trouve l'écran ins/mv pas si mal fait que ca et donc je lui mets 3 je m'explique.

Les 4 bouts de carton sont là et moi perso je trouve l'illustration réussie. L'arrière est commode et il n'y manque rien pour le maître de jeu. Passons au livret... Bon le scénario est à mettre à la poubelle comme d'hab. En fait, c'est même pas un scénario c'est juste une espèce de trame en huis clos en corse, mal exploitée mal écrite et assez vulgaire (dans le sens commun pas dans le sens gros mots même si il y'a son florilège aussi) et plutôt chiante. En revanche il y a les perso non joueurs rapides et ca je trouve ca super depuis muchos pesos j'ai du mal à m'en passer et la complexité des règles de la dernière édition n'arrange rien donc là c'est bon mangez en.

Bref 3, parce que l'écran est beau et qu'il y a l'aide de jeu qu'il faut dans l'écran. La prochaine fois, ils feront un bon scénario et je mettrais 4.

Nawak  

Je vais donner dans la concision, pas besoin de compléter ce qui a déjà été évoqué.

Les + :
-> les récapitulatifs essentiels
-> aide de jeu "PNJ" du livret

Les - :
-> les titres "SMS-like", franchement peu pratiques, même pas humoristique. Bref, une "I.D.alaCON".
-> les tableaux rouges et blancs, peu lisibles, ça pique aux yeux.
-> l'illustration ne colle pas à l'ambiance.

Bref, un écran trés, mais alors trés, trés moyen. Plus proche du 2+ que du 3, en fait.

sheol  

Voila un joli écran (ça manquait dans le jdr ces temps-ci), dommage que l'image ne soit pas représentative du jeu. Ben, oui moi je m'attendais plus à voir un démon de crocell dans un camion de glace en pleine course poursuite avec un motard de chez laurent ou un ange de novalis en train de fumer un pétard (ou une démone d'andréalphus mais là je m'égare). Bon de toutes façons, l'image je m'en fout c'est les joueurs qui la voient. Pour l'intérieur c'est aéré voir trop, ils auraient pu en mettre un peu plus, et puis alors les noms des sections avec leur nouvel humour (humpf) est un peu casse-pied à l'usage.

Alors là on se demande pourquoi j'ais mis quatre (à part ceux qui ont déja arrêté de lire bien sûr). Pas pour le scénario qui n'est pas très jouable et qui ne demande pas assez de boulot aux pj et trop au meujeu. Ce qui justifie ce quatre, c'est la fin du fascicule : une liste de pnj basiques prétirés tout simplement ultra pratique et utile et une feuille récapitulative des carac utiles aux meujeu. Notez que l'on pourrait faire ca tout seul (ben ouais, on est pas neuneu non plus) mais dites moi franchement, en me regardant dans les yeux. Est-ce que vous consultez le LdB ou est-ce que vous sortez les carac des pnj au hazard ? Est-ce que pendant 6 heures de jeu vous demandez au pj de vous prêtez leur feuilles tout les 5 minutes (voir finir par faire des jets de dé bidons) ou est-ce que vous notez tout sur un joli papier canson ? hum ? Alors ? J'en étais sûr ! vive Nog ! Un quatre pour cet écran et une mousse pour moi !

Xephaen  

Nouvelle édition, nouveau style. L'écran INS/MV de cette quatrième édition ne ressemble à aucun autre.

L'illustration : le style est particulier, mais j'aime encore assez. De toute façon, c'est une histoire de goût, l'illustration est disponible un peu partout : chacun sera à même de se faire sa propre opinion là-dessus.

L'intérieur : toujours aussi indispensable. Rien à redire, tout y est.

Le scénario : Mouais... Du même auteur que ceux du livre de base, la même idée, en moins bien. Au moins les scénarios du livre de base étant marrant à lire. Celui là n'est bon qu'à être jeté. L'auteur nous avait pourtant habitué à mieux.

Le reste : ha tiens, il y autre chose. Une création de PNJs, des caracs pour les familiers et une espèce d'aide mémoire tout a fait génial. Voilà les sept pages qui sauvent l'écran d'un 3. Un must.

Saulstice  

Alors voilà tout content j'ai acheté cet écran et j'ai aussi lu les critiques de mes petits camarades. Hélas, la mienne va sentir méchamment la redite, mais c'est pas grave.

Pour moi, cet écran est bien. Okay, on peut cracher sur l'illustration, perso je la trouve cool. L'intérieur est bien foutu, avec tout ce qu'il faut, malus exceptés, mais on ne peut pas tout avoir.

Le livret lui, serait bien s'il n'y avait pas ce scénar' qui ne vaut pas tripette, du même genre que le retour de Mathias : un truc où on tente de caser les PJ et avec une aide divine, ils comprendront...

Le reste en revanche est génial, la création rapide de perso est super pratique, celle de serviteurs juste indispensable, et la feuille de résumé remplace les 14 pages de notes sur les PJ, du moins en bonne partie.

En bref, un bon écran, utile, pourri seulement par le scénar' fourni.

 

L'écran d'INS/MV est sorti. Classique - quatre pans avec un livret -, il était le seul accessoire qui puisse manquer à notre bonheur.

En ce qui concerne l'écran, l'illustration côté joueur est plutôt agréable. Sans confiner au sublime, elle est belle, bien faite et participe assez bien à l'ambiance du jeu, avec l'affrontement d'un ange et d'un démon dans une posture typique (le démon fait un coup en traître à l'ange). C'est surtout le côté " maître du jeu " qui a retenu notre attention. En effet en plus de fournir un résumé exhaustif des tableaux les plus usuels, il est relativement aéré, lisible et est agréable à regarder de l'intérieur, avec quelques frises et illustrations en fond.

Quant au livret... Résultat plus mitigé. Il contient un petit scénario en huis-clos et une liste de seconds couteaux tout calculés. Le scénario, plein de l'humour amer-amer d'INS/MV, est plus proche d'une simple chronologie dans laquelle devront s'insérer les joueurs que d'une réelle intrigue, ce qui, à première vue, en fait un morceau difficile. D'autant que l'histoire - nationalisme corse à la sauce gros beauf' - est bien courte...

Il n'empêche, notre bonheur est complet. On va pouvoir s'abriter derrière un bel écran pour pourrir l'existence de nos anges et démons préférés. Et tant pis pour le livret !

L'Orgre-Mercenaire - Casus Belli 22

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques