Contenu | Menu | Recherche

Un Grog, ça coule comme de l'eau de source

Dragons of Autumn

.

Références

  • Gamme : D20 - Dragonlance
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Scénario / Campagne
  • Editeur : Sovereign Press
  • Langue : anglais
  • Date de publication : août 2006
  • EAN/ISBN : 1-931567-33-6
  • Support : Papier et Electronique
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre de 176 pages à couverture souple.

Description

Ce supplément est la retranscription et l'adaptation des quatre premiers modules de la campagne dragonlance originelle pour le d20 system. De fait, il recouvre la trame de la campagne compilée auparavant dans le module DLC1, soit DL1 - Dragons of Despair, DL2 - Dragons of Fame, DL3 - Dragons of Hope et DL4 - Dragons of Desolation. Outre le livre de base du cadre de campagne, le scénario fait référence à l'ouvrage War of the Lance, qui décrit la période de la Guerre de la Lance.

Une introduction de huit pages fournit conseils et informations aux meneurs de jeu afin de faciliter la prise en main de la campagne. Une grande partie de ces conseils visent à l'éventualité d'insérer d'autres personnages que les prétirés habituels dans la campagne. Une chronologie détaillée en une page des événements de ce module est en outre fournie, ainsi qu'un résumé des phases des différentes lunes à mesure que le scénario avance. Enfin, une procédure d'avancement spécifique à la campagne est proposée afin de faciliter la tâche du meneur et de conserver le niveau de difficulté de la campagne : après chaque événement majeur - correspondant aux quatre modules originels - chaque personnage gagne tout simplement un niveau. La campagne est prévue pour débuter avec des personnages de niveau 5 à 7.

Les quatre chapitres, nommés selon les quatre modules originels (Despair, Flame, Hope et Desolation), occupent la majeure partie de l'ouvrage, et retracent les événements et rencontres du premier tiers de la campagne. Si le déroulement global n'a pas été changé, des modifications ont tout de même été apportées. Ainsi, dans la première partie, l'Abanasinie est décrite plus en détail, ainsi que la ville de Haven. Dans la troisième partie, les factions des réfugiés et les tensions possibles avec le groupe sont plus détaillées. De plus, toujours dans la troisième partie, la zone des Tharkadan Mountains est elle aussi plus détaillée, avec des informations supplémentaires sur les clans de nains des collines présents dans la région. Enfin, la quatrième partie ne fait pas l'impasse sur la recherche du Marteau de Kharas comme le Dragonlance Classics Silver Anniversary, mais ne fournit pas non plus autant de détails sur Thorbardin que le DL4 - Dragons of Desolation. A noter que certains de ces détails proviennent du roman Dragons of Dwarven Depth, écrit depuis par Margaret Weis et Tracy Hickman, et censé éclairer certains points restés dans l'ombre entre Dragons of Autumn Twilight et Dragons of Winter Night.

Les appendices fournissent en vingt-trois pages les caractéristiques chiffrées des monstres et PNJ rencontrés, classées par chapitre, et en quatre pages les caractéristiques du groupe des Compagnons de l'Auberge du Dernier Refuge. Ils sont décrits plus en détails dans le supplément War of the Lance. A noter que ces caractéristiques ne sont pas les mêmes que dans ce dernier, car elles étaient prévues à l'origine pour suivre les événements de Xak Tsaroth, l'épilogue du premier chapitre du présent supplément.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.

Critiques

Thom'  

Même si - ou plutôt parce que - j'attends ce supplément depuis l'annonce de la reprise de la licence Dragonlance par Sovereign Press, mon évaluation sera assez sévère. Je mets une note de 4, mais j'ai hésité un long moment avec un 3. Qu'on ne s'y trompe pas : Dragonlance reste pour moi l'une des meilleures campagnes éditées de tous les temps. Certains lui reprochent sa trop grande linéarité, ou son côté soap-opera et kitsch. Personnellement, aucun de ces aspects ne m'a jamais gêné, et n'a encore moins gêné les nombreux joueurs à qui je l'ai proposée. Donc, avant de lire les forces et faiblesses que je vais citer ci-dessous à l'égard de cet ouvrage, je tiens tout de même à rappeller que j'estime tout de même beaucoup plus cette campagne - y compris sous sa nouvelle forme d20 - que la plupart des campagnes que j'ai lues par ailleurs. Je pense, dans le fond, que ce supplément vaut la peine, mais je lui trouve certaines faiblesses, qui me mettent un peu dans l'expectative : Dragons of Winter et Dragons of Spring devraient suivre. Si le même genre de faiblesses se retrouvent dans ces deux autres opus, cette nouvelle version sera à mon avis inférieure à d'autres éditions (la Silver Anniversary edition en tête). Si Sovereign Press corrige le tir sur certains aspects, dans la mesure où certains des épisodes les plus importants se trouvent dans la suite, alors les loupés de ce Dragons of Autumn ne seront qu'un lointain souvenir, et je ne serai qu'un critique aigri parce qu'il attendait trop, trop vite.

Commençons par les faiblesses de forme. La qualité de l'ouvrage est la même que les autres suppléments de campagne signés Sovereign Press : intérieur noir et blanc, couverture souple. Rien à redire de mon côté. La mise en page pourrait être meilleure, et il est parfois difficile de distinguer les titres et les encarts, et ne parlons pas des caractéristiques des PNJ regroupées en fin d'ouvrage. Autres loupés, j'ai remarqué une colonne de texte dévorée en partie par la marge (mais lisible toutefois) et surtout, une inversion de pages dans le premier chapitre. Rien de définitif, toutes les pages sont tout de même là, mais avouez que ça ne fait pas très sérieux... La dernière faiblesse de forme à mon goût réside dans la qualité de certains plans. De nombreux plans et illustrations sont issus des modules originaux, et cela ne me gêne aucunement. Par contre, là où certains ont été refaits avec brio (Skullcap, Xak Tsaroth, le Dergoth...), certains sont quand même assez foireux (Pax Tharkas) voire illisibles (la porte nord de Thorbardin). Mais bon, tout cela est du chipotage, car dans l'ensemble, la forme me semble excellente et ce n'est pas là que j'ai trouvé les principales faiblesses.

Passons aux faiblesses de fond. Déjà, ne vous attendez pas à avoir dans cet ouvrage une vue d'ensemble de la Guerre de la Lance. Pour cela, il faudra aller voir dans le supplément War of the Lance ou dans les romans. Cette absence de synopsis global a été une faiblesse toutes éditions confondues, et je ne comprends encore pas comment on peut proposer un scénario ou une campagne sans proposer un résumé d'ensemble qui fournisse au meneur la base nécessaire. Il y a bien un court synopsis en tête de chaque chapitre, mais j'ai réellement du mal à voir comment un meneur ne connaissant pas la saga pourra la mener efficacement avec ça. On me rétorquera que tous ceux qui l'achètent connaissent déjà l'histoire. Ce à quoi je répondrai : si tout le monde connaît déjà, pas la peine de rééditer. Ensuite, adieu la présentation orientée sur les événements qu'on trouvait dans le Silver Anniversary. Là, nous sommes revenus à une bonne vieille présentation par lieux. C'est à dire qu'à chaque chapitre ou presque, un plan ou une carte présente le ou les lieux à explorer, avec de nombreuses annotations, et c'est en allant lire la description de ces annotations que le meneur pourra saisir l'histoire. Avec tout le travail qui avait été fait dans le sens inverse pour le Silver Anniversary, j'ai du mal à comprendre ce retour en arrière. Ce manque de "lisibilité" est encore accru par la faiblesse de certaines transitions. Exemple en début de deuxième chapitre, on nous dit que les héros savent maintenant qu'ils doivent chercher un "Leader of the People". Coup d'oeil au chapitre précédent, et petite recherche plus tard, l'allusion au "Leader of the People" se trouve dans la description d'un des lieux de la forteresse Xak Tsaroth. Sachant qu'il y a en tout 77 annotations rien que pour Xak Tsaroth, les auteurs auraient pu faire l'effort de reprendre cette référence dans le petit paragraphe "What's next" de fin du premier chapitre. De mon côté, aucun soucis pour savoir où trouver cette référence, j'ai mené trois fois la campagne. Pour un meneur débutant, je crains vraiment le pire. Ou alors, il faudra plusieurs lectures attentives alors que, franchement, Dragonlance est loin d'être une campagne complexe, surtout au début. S'ils ont du mal à enchaîner les événements de Xak Tsaroth, qu'est ce que ça donnera pour le Silvanesti ? Autre passage complètement raté, le début du premier chapitre : l'Auberge du Dernier Refuge. Ce passage a tout simplement été élagué à la hache à deux mains dans cette édition, alors qu'il avait été retravaillé et rendu meilleur dans le Silver Anniversary. Les auteurs ont sans doute voulu s'éloigner des romans, mais dans cette scène en particulier, l'adaptation est clairement ratée. Dans le quatrième chapitre, il manque toujours une description des différents clans nains, et il faudra donc se reporter aux informations se trouvant ailleurs dans la gamme. Enfin, dernier point qui me choque : les caractéristiques des prétirés. Dragonlance tire, d'après moi, sa force des prétirés. A partir de là, et vu les idées des uns et des autres sur ce point, je trouve normal d'essayer de fournir des alternatives. Mais pas au point de sacrifier ce qui faisait la force initiale ! Ce supplément ne propose que les caractéristiques chiffrées des compagnons. Finies les feuilles de personnages comme celles du DL5 ou du Silver Anniversary, qui donnaient un aperçu du caractère et de l'histoire de chaque personnage. Ici, sauf utilisation du supplément War of the Lance (et encore) ou des romans, les joueurs auront juste une grille de chiffres. Ou comment s'apercevoir que je ne dois vraiment pas jouer cette campagne de la même manière que ses auteurs...

Bon, pour finir sur une bonne note, cette version a quand même quelques forces, qui résident principalement dans les deux derniers chapitres (Hope et Desolation, correspondant aux DL3 et DL4). Pour rappel, le Silver Anniversary faisait plus ou moins l'impasse sur le DL4 et sur les événements dans Thorbardin. D'autre part, Weis et Hickman ont sorti récemment un roman s'intercalant entre Dragons of Autumn Twilight et Dragons of Winter Night, qui correspond aux événements du troisième chapitre. Ce supplément tire parti de tout cela : le chapitre Hope est agrémenté de quelques nouveautés bienvenues, et Thorbardin refait son apparition. Dans le premier cas, la lutte de factions au sein des réfugiés est très bien décrite. Dans le deuxième, l'exploration de la tombe de Duncan fait son retour, ainsi que les interactions avec les Hylar et les Theiwar. Ajoutez à cela des descriptions de Xak Tsaroth, de Skullcap légèrement améliorés, une plus grande quantité de détails pour l'Abanasinie et le Dergoth, et au final, cette version a tout de même de très bons côtés. Qui plus est, agrémentée des deux opus suivants, elle sera sans doute beaucoup plus complète que ne l'était le Silver Anniversary. Pour l'instant, avis plutôt positif mais réservé, de fait.

cossaw  

Bon mais pas excellent. Résumé rapide : on retouve les éléments attendus, on en découvre de nouveaux, mais on n'a pas perdu la linéarité.

Le gros défaut d'origine reste le fait même de la campagne où les héros prétirés ou les perso sur mesure doivent suivre globalement la trame des découvertes successives. Certes, à l'intérieur de chaque "module", la linéarité n'est pas forcément de mise - mais on retrouve toujours l'élement central d'une trame :
- Xak Tsaroth et y découvrir la déesse et ses disques
- Pax Tharkas et la victoire sur Verminaard
- Skullcap et la découverte de la "clef" de Thorbardin
- Thorbardin et le marteau de Kharas

Ces éléments étant "fondateurs", ne sont pas contournables - et on mène parfois les héros par le bout du nez : le subterfuge des pégases, l'emprisonnement par les troupes de Verminaard par exemple.

Ceci dit, la retranscription est de bonne facture et m'a fait oublier le mauvais épisode de l'anniversaire des 15 ans de DL...

Sinister  

Aaaaah. Quel plaisir de retrouver enfin les aventures de nos Compagnons de la Lance, des aventures qui ont bercé ma pré-adolescence. Alors que dire de ce supplément ? Pour l'ensemble je suis assez d'accord avec l'avis de Thom' ci-dessus. De nombreux points ont été clarifiés, l'ensemble a toujours une touche de linéarité, mais dans la mesure où il n'est pas impossible de l'envelopper dans un ensemble travaillé pour que les joueurs n'y voient que du feu, cela ne me pose pas vraiment problème. J'ai par exemple, pour ma part, prévu quelques "micro-scénarios" pour pimenter certains passages (Haven par exemple) et faire en sorte que mes PJ n'aient pas l'impression d'être ballotés au gré du MJ.

Ma plus grosse critique actuelle concerne sans conteste les prétirés : si je n'avais pas été en possession des épisodes DL 1 et suivants, version AD&D 1ère édition, je crois que cette campagne n'aurait été au final qu'un réchauffé d'autres camapgnes de D&D. Rien sur la psychologie des personnages, rien sur leur passé, leurs histoire, la raison pour laquelle ils se sont séparés, les conditions dans lesquelles ils se retrouvent, la découverte de Lunedor et de son bâton... Bref tout cela est passé sous cape, au profit de certaines descriptions de rencontres qui, eu égard à mon style de masterisation, ne me sont pas des plus utiles. A noter aussi quelques soucis pour relier certains épisodes entre eux (cf. la remarque sur la fin de Xak Tsaroth par Thom').

Pour ces raisons, à ceux qui prévoient de jouer sur la liaison des deux jumeaux, sur les sentiments de Tanis (indispensable à mon sens) ou encore sur la force dramatique d'un personnage comme Sturm à l'intérieur de leur campagne, je conseille vivement de lire un maximum de romans avant de se lancer.

Comme vous l'aurez deviné, c'est ce manque, encore une fois à la limite du pardonable à mon sens, au niveau des prétirés qui me fait donner une note de 4. Et surtout dans la mesure où il ne coûtait pas grand chose d'intégrer à la description des lieux le module DL qui fournissait un historique de la Compagnie, et des fiches illustrées pour chaque personnage.

Pour le reste, le travail effectué est bon, le plaisir de retrouver une campagne de cette qualité revue et corrigée avec les règles de D&D reste intact, même si on peut aussi déplorer un certain manque de background, mais bon on peut tout de même trouver son bonheur en faisant l'acquisition des quelques livres D&D correspondants, War of the Lance notamment, même si personnellement je déplore pour les petits portefeuilles qu'il faille toujours acheter des ouvrages parallèles, mais ce n'est pas le débat ici.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques