Contenu | Menu | Recherche

Wibbly-wobbly, timey-wimey... GROG !

Guillaume Chapuisat

Auteur

Identité

  • Année de Naissance : 1978
  • Nationalité : Français
  • Pays : France

Biographie

Je n'étais pas encore né quand le Jeu de Rôles faisait ses premiers pas, et il m'a fallu quelques années avant de pouvoir le rattraper. Mes premiers contacts avec l'imaginaire sont venus de la lecture et des Livres dont vous êtes le Héros, et notamment ceux de Steve Jackson, un message peut-être ? A 10 ans, en colonie de vacances, les "grands" jouaient déjà à Donjons alors que les petits étaient couchés. Je me glissais tous les jours dans leur chambre pour les écouter faire et pour jouer avec eux un personnage fait sur le pouce, sans feuille ni caractéristiques, et qui n'a jamais jeté un dé.

Quelques années après, à 12 ans, un ami de collège jouait à l'Oeil Noir avec son père et ses deux frères, ainsi que dans un club, la Guilde des Saigneurs (Amiens, Somme, France). Un samedi soir, après d'âpres négociations avec l'autorité parentale, je suis allé au Club faire ma première vraie partie. C'était Stormbringer 1ère édition, et ce fut un fiasco total puisque 3 PJs sur 4 sont morts dans ce scénario... Mais j'avais attrapé le virus.

J'ai alors rejoint le club et j'ai commencé à jouer activement, Stormbringer, Hawkmoon, AD&D2, puis je suis passé de l'autre côté du paravent, INS/MV pour ma première tentative. J'ai ensuite masterisé ce jeu pendant 10 ans avant d'en essayer bien d'autres dont Stormbringer encore, Mutant Chronicles, Vampire, AD&D2 et d'autres encore. Revenu à Paris, j'ai créé un club pour mon Lycée, découvert de nouveaux jeux et rencontré de nouveaux joueurs. Les jeux de plateau, de figurines, de cartes, et même ce qu'on appelait alors les JPC ou Jeux par Correspondance. L'université n'a pas arrêté ma boulimie de jeu et m'a permis de rencontrer de nouvelles têtes.

Fréquentant régulièrement le Salon des Jeux à la Porte de Versailles, ainsi que la plupart des boutiques parisiennes il m'a été donné de rencontrer un certain nombre d'acteurs de ce tout petit monde, tendant fébrilement de mes petits doigts gourds mes beaux suppléments tout neufs vers des auteurs overbookés me gratifiant parfois d'une aimable dédicace. Et puis un jour, sur le stand Oriflam, je m'informe. La création française existe sur Hawkmoon depuis plusieurs années déjà, et qu'en est-il d'Elric ? On me répond pourquoi pas.

Je rentre plus tard de nouveau en contact avec Oriflam par téléphone et leur propose une idée de supplément, un background sur la religion dans les Jeunes Royaumes. Je me lance alors seul dans la rédaction de ce qui allait devenir un gros supplément de 150 pages, la première création française publiée pour la gamme Elric, les Architectes du Destin. La boucle était bouclée, j'écrivais un supplément pour le premier jeu auquel j'avais jamais joué. Depuis, ma collaboration avec Oriflam n'a cessé de se confirmer.

Aujourd'hui, après de longues années d'études, le jeu est toujours l'une de mes principales activités. Ayant la chance d'avoir de très nombreux groupes de joueurs, les occasions de jeux ne manquent pas et j'en use sans modération, partageant mes autres loisirs entre le cinéma, les jeux vidéo, l'internet et les soirées entre amis pour des activités autres que rôlistiques. A l'heure actuelle, mon implication dans des activités ludiques ne me permet pas de pouvoir envisager l'avenir sous cet unique angle et ne m'a donc toujours pas fait décrocher de mes études.

Depuis le Monde du Jeu édition 2000, Oriflam a lancé un grand projet, celui des Archipels, notre gamme D20 Système dont je crois pouvoir dire que nous sommes très fiers. Faisant parti du complot initial, c'est à sa continuation que je travaille actuellement avec beaucoup d'autres de mes petits camarades sous la férule de notre implacable superviseur, Eric Nieudan. Mais nous n'oublions pas pour autant la gamme française d'Elric.

Je ne pourrai malheureusement jamais assez remercier Philippe Dohr, le créateur d'Oriflam, de m'avoir offert ma chance pour Elric, puisqu'il n'est plus de ce monde aujourd'hui. Traducteur de Stormbringer, c'est donc un peu grâce à lui que j'ai connu mes premières heures de jeu. Pour cela aussi merci.

Quelques messages pour les joueurs : n'hésitez jamais à essayer de nouveaux jeux, quelle que soit l'étiquette qui y est attachée; le plaisir de la découverte est chaque fois renouvelé, et surtout n'hésitez jamais à asseoir de nouveaux joueurs à votre table.

Ouvrages Professionnels

Auteur(s)
Parution
Gamme
Editeur
Carnets de Voyages
première édition
février 2002D20 - ArchipelsOriflam
Destin des Arkonautes (Le)
première édition
février 2004D20 - ArchipelsOriflam
Eveil des Ombres (L')
première édition
septembre 2001D20 - ArchipelsOriflam
Guerre des Ombres (La)
première édition
avril 2001D20 - ArchipelsOriflam
Manuel du Héros
première édition
novembre 2002D20 - ArchipelsOriflam
Quête des Arkonautes (La)
première édition
avril 2003D20 - ArchipelsOriflam
Sac d'Imrryr (Le)
première édition
mars 2001ElricOriflam

Cette bio a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.