Contenu | Menu | Recherche

L'imagination n'est fertile que lorsqu'elle est futile (V. Nabokov)

Alexander W. Jacobs

Auteur

Identité

  • Année de Naissance : 1983
  • Nationalité : Américain (USA)
  • Pays : USA

Biographie

J'ai commencé à jouer dans mon année de terminale au lycée, quand un ami à moi a reçu le jeu d'aventure de D&D3 pour son anniversaire. Il a rapidement acheté les livres et a commencé une campagne qu'il a aussi rapidement dû abandonner par manque de temps, mais alors j'étais déjà mordu. Moi, à mon tour, j'ai commencé à maîtriser ma propre campagne de manière à avoir ma "dose". Un an plus tard, quand je suis allé en école universitaire, j'ai adhéré à l'Association Beloit de Science-Fiction et Fantastique, mon club d'école de science-fiction, et le plus grand club de ce genre dans le pays. J'ai commencé de nombreuses campagnes et parties.

La deuxième année, j'ai commencé à sérieusement réfléchir à prendre le métier d'auteur de jeu. L'été d'avant j'étais allé à la Gen Con et j'avais rencontré Monte Cook qui m'avait dit qu'il était entré dans le jeu professionnellement grâce à un stage. Sur les conseils de Matt Forbeck j'ai contacté toutes les compagnies de jeu réputées que je connaissais et je leur ai offert de travailler bénévolement. J'ai signé chez Fast Forward Entertainment entièrement sur la base de leur livre "Swords of Power" ; malgré la faillite de la compagnie, je considère que ce livre est (février 2005) l'un des deux meilleurs suppléments d20 jamais réalisés (l'autre étant "Redhurst Academy" de Matt Forbeck).

Après la fin du stage chez Fast Forward Entertainment ils m'ont embauché à temps partiel pendant que je finissais mes études. Malheureusement, des ventes en baisse ont entraîné un licenciement en octobre. J'ai été engagé pour un travail freelance en janvier et une seconde fois en mars, mais la compagnie mit la clef sous la porte peu de temps après - avant que j'aie été payé pour le second job. Cela m'a convaincu que peut-être la création de jeu à plein temps n'était pas la route à prendre.

Alors que j'écris ceci, je suis en dernière année d'école universitaire. Bien que je continue à faire de la création de jeu en freelance (en ce moment je travaille sur un projet pour E.N. Publishing), je considère la création de jeu comme un loisir ; un loisir qui avec de la chance ramène un peu d'argent, mais quand même rien qu'un loisir.

Dans mon temps libre je fais autant de parties que possible. Je suis un grand fan de d20, mon préféré étant d20 Modern, et je suis récemment devenu un drogué du maintenant défunt Mage, l'Ascension de White Wolf. Je joue aussi à Donjons & Dragons 3ème édition, Star Wars d20, Hunter : The Reckoning, Demon : The Fallen, le jeu de rôle Buffy, et tout autre jeu divers sur lequel je peux mettre mes sales petites pattes.

Message à tous :
"What makes a game good or bad has nothing to do with the design. It is not seen in the plot or the mechanics or the characters, or any of the other minutia that make a game. A game is good because you have fun with it and a game is bad because it's not fun. There is no other measure."
(Ce qui fait un bon jeu n'a rien à voir avec la conception. Ça ne se voit pas dans l'intrigue ou le système ou les personnages, ou aucun des autres détails qui font le jeu. Un jeu est bon car vous avez du plaisir avec et un jeu est mauvais car il n'est pas drôle. Il n'y a pas d'autre règle.)

Ouvrages Professionnels

Auteur(s)
Parution
Gamme
Editeur
Castlemourn
première édition
mai 2007D20 - CastlemournMargaret Weis Productions
Dungeon Master's Screen
première édition
décembre 2003D20 - DragonlanceSovereign Press

Cette bio a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.