Contenu | Menu | Recherche

Le site du GROG, c'est comme le dieu de l'Ancien Testament : beaucoup de règles, aucune pitié !

Dungeon Master's Screen

.

Références

  • Gamme : D20 - Dragonlance
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Ecran
  • Editeur : Sovereign Press
  • Langue : anglais
  • Date de publication : décembre 2003
  • EAN/ISBN : 1-931567-18-2
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Feuillet souple plastifié en couleurs contenant un écran à trois volets semi-rigides et un livret de 32 pages ("Dungeon Master Resources")

Description

Ce supplément constitue l'écran de jeu pour la nouvelle édition de Dragonlance. L'écran en lui-même est en couleurs, y compris du côté meneur. Côté joueurs, il présente une illustration de Larry Elmore reprise partiellement pour faire office de couverture de l'ensemble. L'intérieur de l'écran présente toutes les tables spécifiques du monde de Krynn ou indispensables pour le meneur de jeu. On trouve donc le diagramme des lunes de Krynn, les noms des jours, mois et heures sur Krynn, les tables de drains de la magie par les âmes, les modificateurs de magie au cinquième âge, les récompenses en points d'expérience en fonction du Challenge Rating et les récompenses autres que le combat, la table des monnaies, les trésors des rencontres, les tables de mouvement et de vitesse, les tables de collision, de décollage et de manoeuvrabilité utilisées lors des règles de combats aériens présentées dans le livre de base.

Le livret joint contient des aides de jeu à destination du meneur. L'ouvrage débute par une quinzaine de pages consacrées aux personnages non-joueurs : caractéristiques de représentants typiques de certaines classes comme les chevaliers solamniques, exemples de personnages fournis avec un bref historique, tables de progression des nouvelles classes de personnages du livre de base (mystique et aristocrate) et enfin ajustements raciaux éventuels aux standards fournis. Un paragraphe présente aussi les modalités concernant les richesses de départ pour les mystiques, les aristocrates et les marins, ces derniers étant présentés dans le supplément Age of Mortals. Viennent ensuite quelques explications supplémentaires sur la provenance possible de certaines créatures présentées par ailleurs et sur la manière de les intégrer dans une campagne Dragonlance. Gobelins, gnolls, kobolds, ankhegs, wyverns ou beholders peuvent donc être ajoutés aisément par les meneurs de jeu avides de conserver leurs créatures fétiches. Le tout occupe un peu plus de sept pages. Deux pages sont ensuite consacrées à des armes spécifiques de Krynn comme le Hoopak, l'arme usuelle des kenders. Quatre pages permettent ensuite de présenter des dragons typiques, accompagnés d'un petit historique ; on trouve pêle-mêle des dragons noir, bleu et rouge, ou bien d'airain, de cuivre ou doré. Le livret se termine par une table résumant les informations de taille, de poids et d'âge pour toutes les races jouables.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.

Critiques

TEO  

Tout d'abord, Quelle déception... trois volets seulement !!! Au verso, il faut admettre que l'écran est magnifique... absolument superbe. Au recto, Le carton est mince, et les indications qu'il contient sont discutables, voir inutiles (genre : carte des trois lunes de Krynn, utile que si elle est à plat !). Le fascicule à l'intérieur de l'écran "sauve" ce DMS d'avoir une note encore inférieure : Le "Dungeon Master Resources" est rempli de PNJ de qualité : des kenders aux Dragons, c'est près de trentes pages qui sont consacrées aux créatures et personnages de Krynn prêt à intégrer vos campagnes. Bref, un beau produit, plein d'utile, mais rien d'indispensable.

Thom'  

J'ai, moi aussi, eu un petit sentiment de déception en découvrant cet écran : seulement trois pans et aucune des tables indispensables du meneur D&D à l'intérieur. Puis je me suis fait la remarque qu'ainsi, l'écran Dragonlance venait en complément idéal de l'écran D&D 3.5. En fait, il aurait été relativement idiot d'y placer des tables qu'on trouve par ailleurs, l'esprit est visiblement d'utiliser cet écran conjointement à l'écran officiel. Une fois cette idée acceptée, l'écran est bon, très bon même.

L'image est véritablement magnifique et, c'est à signaler, n'est entachée d'aucun logo, d'aucune barre de titre, pas plus d'un code-barre particulièrement disgrâcieux. Même à l'intérieur, hormis les logos de Wizard et Sovereign Press, le reste n'est que tables et diagramme. Je trouve personnellement les tables des noms de jours, de semaines et de mois particulièrement utiles pour le meneur, la table des lunes peut permettre de déterminer la position d'icelles sur le pouce, sans avoir à feuilleter l'ouvrage - un meneur qui gère pleinement les cycles lunaires n'en aura pas besoin, par contre, c'est évident - enfin, toutes les tables de combat aérien telles qu'introduites dans le Campaign Setting y sont.

Au niveau du fascicule, c'est de qualité, même si on peut douter de l'utilité d'une liste de pnj dans un univers qui en compte déjà tant comme Dragonlance. Cela dit, on a ici plus qu'une simple liste de caractéristiques, et chaque personnage est détaillé. C'est plaisant à l'heure des suppléments garnis de chiffres. Quelques infos sur les races monstrueuses de Krynn et la manière d'ajouter certaines races non exploitées, puis quelques armes "raciales" récupérées dans les vieux Player's Guide to Dragonlance ou Tales of the Lance de AD&D. Tout cela est utile, pas indispensable, mais au moins très bien fait.

cossaw  

Soyons clairs : l'écran est moins intéressant en soi que le complément qui l'accompagne. Il est vraiment peu complet, et j'avoue l'utiliser en conjonction avec celui de D&D directement... mais l'image me plaît bien (une robe noire utilisant une orbe draconnienne pour commander à un dragon rouge d'attaquer Solace). Je trouve notamment la présence du parcours des lunes inutile - autant en faire une feuille cartonnée accompagnant le produit, avec un marqueur par lune, non ?

La comparaison, toute proportion gardée, avec l'écran proposé dans Tales of the Lance laisse un léger goût amer. Par contre, le livret me paraît bien plus utile. Les quelques PNJ présentés sont bien sentis, allant du chevalier solamnique au nain des ravines. Les éléments permettant d'insérer des monstres issus des manuels de base est court mais bien pensé. Enfin, quelques compléments de jeu comme les stats du hoopak viennent agrémenter ce produit qui n'est pas trop cher, du moins je crois. Un bon produit, en somme, mais qui aurait pu bénéficier de panneaux supplémentaires, comme ceux de Tales of the Lance.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques

Autres versions

  • Traductions :