Contenu | Menu | Recherche

When you shoot, shoot. Don't talk !

D20 System (GDW)

Historique

Les différents systèmes utilisés par GDW durant son existence ont de grands liens de familiarité entre eux, dès les années 1970. Par exemple, les ancêtres Traveller et En Garde ! partageaient déjà des systèmes semblables pour gérer l’évolution professionnelle des personnages.

Les premiers systèmes demandent pour réussir les actions de battre un seuil de difficulté : Traveller (notamment Megatraveller) en utilisant des jets de 2d6+compétence, 2300AD des jets de 1d10+compétence, Space 1889 et la première édition de Twilight 2000 utilisaient soit 1d6+compétence, soit Nd6 (avec N=compétence).

Les systèmes ultérieurs consisteront à lancer un dé sous un score de compétence, ce dernier pouvant être multiplié par un certain facteur pour représenter des difficultés particulières. Relativement homogène, cette structure de règles fut parfois officieusement surnommée GDW House System. Elle se divise en deux variantes successives :

Le D20 System ne doit pas être confondu avec le d20 System utilisé dans D&D3.

Mécanique

La création de personnage se fait par un mélange d’aléatoire, de choix de carrière et de répartition de points, les scores de compétences étant limités par ceux des caractéristiques correspondantes.

La résolution des actions nécessite de lancer un dé à vingt faces sous la somme d’un attribut et d’une compétence, cette somme pouvant subir cinq types de multiplicateur de difficulté : 1/4, ½, 1, 2, 4.. Des dés à six faces sont également utilisés, notamment pour déterminer les dégâts.

Jeux utilisant ce système

Titre (VO) de la gamme
Titre (VT) de la gamme
Ouvrages
Critiques
Traveller23048
Dark Conspiracy61
Twilight : 20002911

Cette fiche a été rédigée le 7 mai 2014.  Dernière mise à jour le 5 juillet 2014.