Contenu | Menu | Recherche

War doesn't determine who's right, only who's left.

Crypte des Secrets (La)

.

Références

  • Gamme : Warhammer
  • Sous-gamme : Warhammer 2ème édition
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Scénario / Campagne
  • Editeur : Darwin Project
  • Langue : français
  • Date de publication : avril 2005
  • EAN/ISBN : 2-9521728-3-8
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre à couverture rigide de 96 pages.

Description

Ce supplément est un recueil de six aventures indépendantes dont trois sont inédites. Les aventures ont été adaptées à la deuxième édition de Warhammer, modifiées, et re-traduites. Le texte de la version française est donc bien différent, dans le cas des aventures déjà parues, du texte des versions précédentes. Chaque scénario est accompagné des profils des PNJ y faisant apparition.

Les Raisins de la Colère (18 pages) est déjà paru dans le White Dwarf anglais numéro 98, et dans Repose sans Paix, conçu à l'origine pour s'intercaler au sein de la campagne de l'Ennemi Intérieur. Il s'agit désormais d'une aventure indépendante pour un groupe de personnages en début de deuxième carrière qui se déroule dans un petit village viticole à l'époque des vendanges. Celui-ci comprend son lot de petits secrets et d'intrigues de voisinage. Mais une terrible menace plane sur le village, alors que les habitants sont sujets à des visions effrayantes. Charge aux PJ de dénouer le fin mot de l'histoire et de permettre à Pritzstock de retrouver sa tranquillité. A noter que la conclusion de l'aventure a été modifiée par rapport à Repose sans Paix. Les protagonistes skaven ont été remplacés par des Middenheimers. Les illustrations ont été également complètement changées, mais pas les cartes.

Pour l'Amour ou l'Argent (17 pages) est une aventure inédite pour Warhammer. Elle se déroule loin du centre de l'Empire, au fin fond du Wissenland. Au cours de celle-ci, les personnages seront appelés à sauver une jeune fille de noble lignage enlevée par des hors-la loi. En réalité, la jeune fille est l'enjeu d'un complot qui va bien au-delà d'un simple enlèvement. Les personnages auront fort à faire pour retrouver la jeune fille et enquêter sur ce qui se trame dans l'ombre.

La Maison de l'Horreur (11 pages) est déjà parue dans le recueil de scénarios Repose sans Paix sous le nom "Hantée par une Horreur". L'aventure n'a pas d'intrigue à proprement parler. Il s'agit d'un lieu mystérieux qu'il est possible de placer dans n'importe quel endroit : une maison hantée où rôdent morts-vivants et abominations. Est-il besoin de préciser que son propriétaire original était un sorcier imprudent ? L'aventure consiste donc en l'exploration de cette demeure particulièrement dangereuse. A noter que les illustrations et plans sont ceux de l'aventure originale, mais ils n'ont pas tous été repris.

Une Nuit Agitée aux Trois Plumes (11 pages) est déjà paru dans le White Dwarf anglais numéro 94 puis dans Repose Sans Paix et enfin dans Le Nouvel Apocryphe. Il s'agit d'un huis clos se déroulant dans l'Auberge des Trois Plumes. Celle-ci peut être située n'importe où à la convenance du MJ. Alors que les personnages ne cherchent qu'une nuit de repos, les évènements de la nuit vont se bousculer dans un imbroglio d'intrigues qu'ils auront bien du mal à démêler. La confusion ira croissante au cours de la nuit qui sera tout sauf reposante. Le scénario est resté inchangé par rapport aux précédentes éditions, seules les illustrations sont différentes.

Leurre des Comtes (15 pages) est une aventure inédite pour Warhammer. Elle peut se dérouler dans n'importe quel endroit isolé de l'Empire. Les PJ seront attirés malgré eux dans le manoir d'un nécromancien qui veut se servir d'eux pour ses sinistres expériences. Les personnages pourront toujours essayer de s'attirer les bonnes grâce du reste de la famille pour arriver à se sortir vivant de ce terrible piège.

Le Boucher Connaît la Musique (18 pages) est une autre aventure inédite. Il s'agit d'une enquête se déroulant dans la ville de Nuln, où les personnages devront retrouver la fille d'un boucher qui ne s'est pas fait que des amis dans la profession. Le scénario est livré avec les lieux, les informations, et les indices à récolter pour arriver à démêler l'écheveau de preuves qui mène au coupable. Une section Dramatis Personae présente les PNJ avec lesquels les personnages auront à interagir. Certains ont un profil chiffré, quand il est probable que les interactions soient musclées. Enfin, des indices et aides de jeu à photocopier sont prévus.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.  Dernière mise à jour le 20 avril 2010.

Critiques

Coredump  

Ce premier supplément me laisse une impression assez mitigée. On y trouve de tout : scénario publié pour la 3ème fois (les trois plumes) sans une once de modification, un autre qui a été bien retouché comme Les Raisins de la colère, et enfin des inédits. Pour le vieux joueur de Warhammer comme moi, on a déjà 50% du supplément qui est du déjà vu. Forcément, ça déçoit un peu.

La chose qui me déçoit encore plus, c'est le côté graphique du supplément. Je ne m'explique pas le choix de retirer les petits portraits des PNJ, qui existaient déjà dans certains scénarios réédités. Pourtant c'est très pratique, un portrait. Ca évite de longs discours. Ensuite, je n'apprécie que très modérément le nouveau style d'illustrations tout droit dans le style D&D3 ou comics, à la limite de la high-fantasy, bien loin du côté réaliste de l'ancienne édition. En outre, les rares illustrations reprises pour la Maison de l'Horreur sont... moches : pixellisées, et avec des qualités graphiques très médiocres à mon goût.

Du côté des aventures, il y a les "classiques". Les Raisins de la Colère est efficace et a fait ses preuves : ambiance de petit village avec intrigue pas trop compliquée. Je l'aime bien. Seul hic, pourquoi en changer la fin ? Pourquoi remplacer les skavens avides de pierre distordante par des Middenheimers qui semblent tous droit sortis d'un manga ? Et puis il y a "Pour l'Amour et l'Argent" : archi-classique, linéaire.. idéal pour les débutants.

Ensuite, il y a les "génériques", celles que vous pourrez utiliser dans n'importe quel contexte sans problème. Commençons par la Maison de l'Horreur, qui n'est - lâchons le mot - qu'un donjon. Ni particulièrement bon, ni particulièrement mauvais, ce scénario a l'avantage de vous occuper si vous n'avez rien d'autre à faire. Et puis il y a Leurre des Comtes et là c'est vraiment pas terrible. Après un scénario comme "Y a-t-il quelque chose de pourri à Kislev ?", celui-ci traite la nécromancie de façon beaucoup plus conventionnelle, et euh... j'ose le dire, bien moins intéressante. Le final, avec le fils du nécromant qui débarque sur son corbeau-mort-vivant géant, est absolument oubliable. Vite, passons à autre chose.

Et puis il y a les bons. Il y a la Nuit Agitée aux Trois Plumes : un huis clos qui allie à la fois angoisse et burlesque. Pour peu, on se croirait dans une comédie de boulevard. Ca entre, ça sort, les quiproquos s'enchaînent. Il y a de grosses perspectives de roleplay dans cette aventure. Franchement, il y a de quoi passer une excellente soirée de jeu : palpitante pour les joueurs, épuisante pour les PJ. Enfin, il y a Le Boucher Connaît la Musique : une aventure d'enquête pour débutant, extrêmement bien construite. Idéal pour un groupe de presque-débutants avec une approche non-linéaire. Je regrette un peu sa ressemblance avec "Fear the Wurst" sorti gratuitement chez Hogshead, que je trouvais un peu mieux exploité. Ici, c'est très classique mais bien expliqué, avec des aides de jeu en béton. Il ne manque que les portraits de personnage pour que ce soit parfait.

Ma conclusion ? Ce sera celle d'un vieux MJ blasé de Warhammer. Ce supplément s'adresse certainement aux nouveaux-venus, et propose des aventures d'un format court (une quinzaine de pages) et pour la plupart assez classiques. Du reste, même si j'apprécie la couverture rigide et la nouvelle traduction impeccable (comparez à la précédente pour rire), le papier glacé coûtant cher, le prix du supplément s'en ressent. Pour ma part, je le trouve très dispensable, et j'espère que la suite de la gamme aura des illustrations plus sympathiques.

star krevet  

Un peu bizarre, ce supplément... J'ai comme l'impression d'avoir eu une nouvelle révélation sur le génie mécanique des nains : le micro-ondes. Pour un vieux routard de Warhammmer comme moi, ce supplément ne se justifie qu'à moitié, à savoir celle concernée par les nouveaux scénarios (d'où la note, et l'interrogation sur le prix). J'ai moi aussi été étonné de voir La Maison de l'Horreur reprise (déjà le nom fait clin d'oeil Cthulhu, pas Warhammer), car ce scénario est peut-être amusant pour certains joueurs mais très pénible à maîtriser, comme tout donjon. Coredump a déjà dit ce qu'il fallait pour "une Nuit Agîtée..." et certains aspects un peu bizarres du "Leurre des Comtes".

En définitive, un receuil de scénarios en demi-teinte, entre du réchauffé intéressant ou pas et du nouveau du même calibre. Ce premier receuil Warhammer V2 est décevant, moi qui m'attendait à voir le jeu repartir d'un nouveau pied. J'ai un peu l'impression que ce supplément est sorti pour faire patienter les joueurs, surtout les nouveaux et pour justifier le fait d'avoir un planning foisonnant. Méfiance pour la suite !

zeedaï  

Ben, moi, je lui donne un 4 à ce supplément...

Un 4 parce que j'aime bien les recueils de scénars. Ce n'est plus si courant de nos jours et franchement c'est quand même le but du jeu de rôle que de jouer (les suppléments uniquement de background, c'est bien mais on n'en tire pas forcément grand chose). Un 4 aussi parce que les scénarios sont plutôt bons dans l'ensemble.

Mais je ne vais pas jusqu'à 5 en raison du prix (ça revient cher à force le carton et le papier glacé), de l'illustration de couverture et surtout parce que 3 scénarios ne sont pas originaux. C'est d'ailleurs ce qui me chiffonne le plus. Que les auteurs gardent le meilleur de l'édition passée d'accord (les Raisins de la colère de Carl Sargent par exemple), mais je ne me vois pas continuer à racheter du matos que je connais déjà par coeur. Il est temps de nous montrer autre chose !

Sabbak  

Ca me fait mal de mettre une telle note à un supplément Warhammer mais là je dois dire que je n'aime pas être pris pour un c.. ! Et je suis désolé messieurs de Green Ronin, vous prenez vraiment les joueurs / acheteurs pour ce que je pense ! Pourquoi donc? Explication : avant tout, un recueil de scénarios donc la moitié (3 sur 6) ont déjà été publiés est tout simplement inacceptable. L'argumentaire pourrait s'arreter là, c'est déjà assez ridicule.

Ensuite les scénarios. Si le contexte des "Raisins de la colère" est original (une bourgade vigneronne), l'intrigue ne l'est pas plus que ça. C'est loin d'être le meilleur scénario de la gamme à mon avis. "Hanté par une horreur" est un donjon. Un donjon sympa, assez dans l'esprit de Warhammer, mais à l'intérêt limité. "Pour l'amour de l'argent" (quel mauvais titre!) est une petite balade peu dépaysante alors que "Leurre des comtes" n'est pas si mal au niveau de l'ambiance (j'aime bien les morts-vivants!). Bref : ne sortent du lot que "Nuit agitée au 3 plumes", un vrai petit bijou... malheureusement déjà parue 2 fois en V.F. ! Et "Le boucher connaît la musique" qui entraînera les PJ dans une enquête pas toujours facile et assez originale.

Enfin, mais c'est un détail, la mode du papier glacé me hérisse le poil. Pour ma part je préfère le bon vieux papier "normal", plus facile à manipuler et à la mise en page plus aérée.

En conclusion: si les scénarios étaient tous des originaux, ma note aurait volontiers atteint le 4. Avec une moitié de réédition je descend à 2.

Mac Lane  

Mon avis sur ce supplément est partagé... Je mets une note de 4 car, pour de nouveaux MJ à Warhammer, il est très bien. Par contre si vous avez déjà en votre possession "Repose sans Paix" ou "Le Nouvel Apocryphe", vous n'allez trouver que 3 scénarios originaux à l'intérieur, les autres ayant déjà été édités.

La qualité des scénarios est cependant indéniable. Il y en a pour tous les goûts : action, enquête, "donjon" hanté... Ils sont tous assez courts et peuvent facilement s'intégrer entre deux épisodes d'une campagne.

Les illustrations ne sont par contre pas terribles. Elles ne sont pas du tout dans le ton "Warhammer". Dommage ...

Jérôme 'Loludian' Barthas  

N'ayant que la deuxième édition de Warhammer, je ne critique pas le fait que trois scénarios sont déjà parus. Ce type de supplément est a priori sympathique : un recueil de scénarios, c'est toujours pratique quand on veut combler un moment creux dans une campagne et qu'on n'a plus d'idées.

"Repose sans paix" m'a agréablement surpris. J'y avais joué en tant que joueur, et les petites modifications sont intéressantes, vu que la fin n'est plus la même. Je l'ai fait jouer et c'est un scénario qui tourne bien et change un peu des scénarios classiques.

"Pour l'amour de l'argent" est pas mal, sans plus. Pourtant l'intrigue est bien, mais il manque un petit truc pour pimenter le tout.

"La Maison de l'horreur" est un bon donjon à la warhammer. Je l'ai fait jouer par un groupe de chaotiques (après la parution du supplément le Tome de la Corruption), et ce fut vraiment un bon scénar de détente, intriguant et effrayant.

"Une nuit agitée aux Trois Plumes" est mon préféré. Plein de choses se passent en même temps et si le MJ parvient à bien gérer son coup, le résultat peut vraiment être très bon, pour peu que les PJ s'impliquent ; s'ils restent dans leur coin sans s'intéresser à ce qui se passe, c'est sûr ils ne profiteront pas du scénario.

"Leurre des Comtes" est une bonne surprise également, et le premier de tout le recueil que j'ai fait jouer, par le groupe de chaotiques toujours. L'ambiance est oppressante, il y a pas mal d'horreur, et les personnages sont vraiment intéressants.

"Le boucher connait la musique" est assez bon aussi a priori, même si parfois on a une impression de linéarité, à la lecture. Je ne l'ai pas fait jouer mais ça semble un assez voire bon scénar.

En conclusion, 6 scénarios allant du moyen au très bon, certains parus peut-être, mais quand on n'a pas Warhammer 1, c'est du tout bon !

Obiatn  

C'est toujours spécial de critiquer un recueil de scénarios, tant on peut les percevoir différement entre leur lecture originale et la façon dont on les a réellement joués.

Sur les deux seuls de La Crypte des Secrets que j'ai fait jouer, seul l'un d'entre eux fût une véritable réussite (les Raisins de la Colère).

Mais globalement, à part qu'on est habitué à tout avoir en couleur sur cette gamme v2 et que là, non, rien de spécial à redire à propos des scénarios proposés. Ils sont assez variés pour balayer les possibilités offertes par Warhammer en terme d'action, d'enquête, de tension ou d'horreur.

A réserver aux nouveaux meneurs qui n'auraient pas déjà rencontré ces scénarios ailleurs.

Critique écrite en mai 2009.

 

Le deuxième supplément pour Warhammer 2 est un recueil de six scénarios complets. Tous sont très variés, de grande qualité et tout à fait dans l'esprit Warhammer.

Trois d'entre eux sont inédits. Dans Pour l'amour et l'argent, les PJ découvrent les agissements d'un sorcier chaotique qui, avec l'aide de skavens, a soumis sa fille adoptive à des traitements à base de malepierre... Dans Leurre des comtes, ils affrontent un nécromancien ayant séquestré et brutalisé sa famille dans le domaine familial. Dans le Boucher connaît la musique, ils enquêtent sur un sectateur de Nurgle empoisonnant la nourriture de la bonne cité de Nuln.

Les trois autres ont déjà été publiés pour la 1re éd., dans Repose sans paix. Les Raisins de la colère, une Nuit agitée aux "Trois plumes" et la Maison de l'horreur sont certes de bons choix, et le passage à la 2e éd. est réussi, bien que les auteurs aient dû procéder à quelques modifications pour gommer le fait que certains avaient été initialement conçus comme épisodes de campagne... Toujours est-il qu'on se retrouve à payer près de 30 euros (le papier glacé, c'est bien mais c'est cher !) pour tout juste 50 pages de matériel inédit !

Syn - Casus Belli n°32

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques

Autres versions

  • Ouvrage original :