Contenu | Menu | Recherche

Salut, et merci pour le jdr

Terre Perdute (Le)

.

Références

  • Gamme : Sine Requie
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Supplément de contexte
  • Editeur : Rose & Poison
  • Langue : italien
  • Date de publication : avril 2005
  • EAN/ISBN : 88-89691-01-8
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

livret encollé à couverture souple de 80 pages (hors couverture)

Description

Qu'est devenu le reste de l'Europe ? IV Reich et Sanctum Imperium nous décrivent respectivement l'Allemagne et l'Italie victorieuses, et Soviet les cités russes survivantes. Mais si tout pouvoir politique a déserté les autres pays, ces terres n'en sont pas pour autant désertées : de nombreux morts et vivants se disputent ces territoires, sur lesquels les nations précités gardent un oeil, et même plusieurs.

Le supplément commence par un rappel du Jour du Jugement (le jour du débarquement en Normandie). Puis sont présentés divers personnages ou groupes qui vagabondent dans les "Terres Perdues" sans véritable port d'attache : chasseurs de mort renommés, survivants, bandits (vivants ou morts), Romanichels, marchands... Suit une étude concernant le transport dans les Terres Perdues : conditions et contraintes, moyens de transport, moyens militaires.

Sur une bonne moitié du supplément, les Terres Perdues sont ensuite décrites. Elles sont divisées en deux parties :
- Terres Perdues Occidentales, qui comprennent la péninsule ibérique, la France et la Grande-Bretagne
- Terres Perdues Orientales, avec Europe de l'Est, steppe russe et Grèce

Les Terres Perdues Occidentales comportent leur lot d'individus et groupes remarquables, tous avec leurs petits et grands secrets. Mais l'accent est surtout mis sur la France septentrionale et la Résistance : Paris forme la limite du territoire du IV Reich, et les interactions sont nombreuses. L'ambiance est très guerrière, et les espions et traîtres sont aux aguets. Néanmoins la Grande-Bretagne est aussi bien décrite et comporte plusieurs groupes en rapport les uns avec les autres, voire avec la Résistance.

En Europe de l'Est et en Russie la vie est peut-être la plus dure de toutes les Terres Perdues, et la mort florissante - coeurs sensibles s'abstenir. En revanche, la Grèce connaît une oasis d'ordre et de tranquillité autour d'Athènes, où un riche médecin, le "nouveau Zeus", a fait régner ordre et sécurité grâce à son armée personnelle. Mais on parle de monstres qui rôdent la nuit à certains endroits, d'où personne n'est jamais revenu. Et est-il vrai que la Milice enlève parfois des individus isolés ?

Seize pages sont enfin consacrées aux aventures dans les Terres Perdues. Pour commencer, différents motifs sont présentés pour expliquer la présence d'aventuriers dans les Terres Perdues, et le lien avec les autres suppléments de contexte de la gamme. Deux aventures sont enfin présentées.

Dans "le jardin d'Eden", les aventuriers font partie d'une petite communauté de survivants français au bout du rouleau. Mais avant de rendre l'âme, la radio émet une annonce concernant un havre de paix tout proche. Qui semble très réel, sans morts ni bandits. Mais qu'est devenue la première patrouille de reconnaissance ?

"Wendigo" est une aventure "one-shot" pour quatre personnages prétirés, aventure plutôt destinée à un tournoi ou manifestation similaire. Tous les joueurs n'ont pas les mêmes objectifs, et ne connaissent pas forcément ceux des autres. On parle de survivre à l'hiver, près d'un camp de survivants entre Ukraine et Roumanie. Mais un esprit malin, un esprit du froid et de la neige, semble faire des siennes...

Comme dans les précédents suppléments de la gamme, les textes sont entrecoupés d'encadrés avec des récits ou témoignages d'habitants des terres décrites, ou des descriptions de personnages. On trouvera également en pages 20-21 une carte de l'Europe avec la limite des territoires et les villes principales.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.  Dernière mise à jour le 5 février 2012.

Critiques

Hervé  

Je n'ai pas l'habitude de mettre une critique sur un supplément que je n'ai pas fait jouer. Je fais là une exception, car j'ai eu grand plaisir à lire le livre d'une part, et aussi pour l'intérêt potentiel en campagne.

En effet, je trouve que ce livre fait le lien avec les autres suppléments de contexte de la gamme. Avec lui les aventures peuvent prendre une nouvelle dimension, et en particulier politique. A plusieurs moments d'autres suppléments sont cités, en particulier IV Reich et Sanctum Imperium, et les idées d'aventures ou de campagne sont immédiates.

Egalement, si le livret n'est pas très long, il fourmille de situations particulières et de personnages très vivants (ou morts !). La diversité est telle, l'imagination a été si florissante, que les personnages ne risquent pas de s'ennuyer. On peut même parier qu'ils connaîtront quelques petites voire belles surprises - pas de train-train quotidien ici, malgré un fond très classique.

La diversité des situations proposées fait aussi qu'il y a à boire et à manger pour tout le monde. De l'action, il y en a à revendre. De l'exploration, ça ne manque pas non plus. Du relationnel ou du politique, c'en est plein. Des combats désespérés, il n'y a presque que ça. De la réflexion, il en faudra pour survivre !

Mais attention, si ce livre est une mine d'idées et un lien pour toute la gamme, il n'est pas à mettre entre toutes les mains. Tout d'abord il prendra vraiment sa saveur dans une campagne, ce qui n'est peut-être pas évident à faire jouer dans ce jeu. De plus, si des aventures sont présentées et de nombreuses idées esquissées, le meneur aura à détailler pas mal de choses pour en tirer la substantifique moëlle.

En bref, plutôt à réserver à un meneur qui aime bien personnaliser et mettre les mains dans le cambouis. Et pour une équipe solide et expérimentée, dans un jeu en campagne.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques