Métacréatures Européennes (Les)

.

Références

  • Gamme : Shadowrun
  • Sous-gamme : Années 2053-2060
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Catalogue
  • Editeur : Descartes Editeur
  • Langue : français
  • Date de publication : janvier 1997
  • EAN/ISBN : 2-7408-0145-9
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre de 168 pages à couverture souple, plus 16 pages d'illustrations en quadrichromie.

Description

Ce guide regroupe la description d'une cinquaine de métacréatures que l'on peut trouver en Europe.

L'Avant-Propos (1 page) et la Préface (1 page) servent d'introduction à l'ouvrage. Ils fournissent aussi les bases pour les élèments techniques (identification, activité magique, habitudes, etc.) qui seront utiles par la suite.

Créatures Eveillés (106 pages) décrit les métacréatures que l'on peut trouver en Europe. Toutes les descriptions sont de la même forme : la description de l'animal (identification), quelles sont les capacités magiques de la métacréature si elle en possède, puis les habitudes de l'animal et enfin un commentaire général sur la créature. Le cas échéant, les pouvoirs et les faiblesses de l'animal sont aussi donnés. Un dessin illustre la description générale. Puis des commentaires pirates sont ajoutés, commentaires précédant les caractéristiques (en terme de jeu) de l'animal. On trouve enfin, le nom latin de la créature, ainsi que son type d'habitat, sa répartition géographique et la comparaison de sa taille avec celle d'un humain.

Appendice 1: Les Faës (7 pages) Les Faës sont des métacréatures qui pourraient être issues du folklore local. Après une discussion sur les différences entre les métacréatures nord-américaines et européennes, trois exemples de Faës sont donnés. Leur description prend la même forme que celle des autres métacréatures.

Appendice 2: Variantes de Métahumains (1 page) s'intéresse plus particulièrement aux minotaures et aux ogres.

Règles du jeu (14 pages) donne tous les pouvoirs des métacrétures et des Faës. Attention quand même, le livret accompagnant l'écran de la 3e édition corrige certains pouvoirs...

Répartition mondiale (7 pages) fournit un système d'équivalence entre les métacréatures que l'on peut trouver en Europe et en Amérique du Nord. Ce chapitre se conclut par une aide sur la façon d'utiliser les métacréatures dans le jeu.

Tables des métacréatures (12 pages) donne un rappel technique des caractéristiques (et des pouvoirs) de chaque métacréature.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.  Dernière mise à jour le 23 octobre 2014.

Critiques

Finkeleb  

Guide de très très nombreuses métacréatures avec leur descriptif complet, leurs lieux de vie, leurs besoins enfin vraiment très bien détaillé, il y a de tout.

J'aurais ajouté un ou deux tableaux de rencontre aléatoire dans différents milieux, ça coûte rien et c'est bien pratique, même si à la fin il y a un récap de toutes les créatures avec leurs caractéristiques; ça manque pour un bouquin dont on peut se servir à chaque scénar. Côté design c'est toujours bof, même les belles pages illustrées.

Petit détail cool : chaque créature est comparée à un humain sur un petit dessin (pas très beau) mais qui donne une bonne idée de la taille de la bête.

sk8bcn  

J'ai toujours eu un problème avec les bestiaires dans Shadowrun. Ca remonte à mes premières parties, il y a 15 ans de celà. Une cocatrice... Je ne me rappelle plus ni du scénario, ni du contexte, mais un souvenir me reste, bien ancré, c'est mon samourai qui la "one-shot" avec son predator, avant même qu'elle n'ait pu agir.

Et oui, les métacréatures ne portent pas de kevlar !

Les Métacréatures Européennes est un sourcebook original, bien écrit et bien illustré. On a vraiment ce sentiment de lire un guide des métacréatures dans le 6ème monde et de balayer un vaste panel de créatures éveillées, issus du folklore européen.

Maintenant, en terme de jeu, je ne vois pas bien quand utiliser une grande partie du livre à part comme telesma dans la confection d'objets (il te faut une patte de X pour créer cet objet...). C'est vrai, vais-je vraiment caser des porcs-épiques lanceurs de pointes dans un scénario? Des grenouilles dont le dos sécrètent du poison? Un cheval capable de vous engluer sur son dos pour après vous noyer?

Ben oui, dans un med-fan, le combat se fait beaucoup au contact. Dans Shadowrun, les armes à feu ont de très longues portées et quand un samourai tire facilement 6 balles en semi-automatique en 3 secondes, et ce dans un système extrêment létal, il faut vraiment prévoir des conditions spécifiques pour rendre une scène avec une métacréature lambda intense (sinon, elle finit occi avant même d'avoir bougé un sourcil).

Alors, bon, il reste une partie du catalogue qui présente des adversaires aux runners (ex: cerbère). Mais une grande partie de celui-ci fait plus ouvrage de lecture. Original, bien écrit, mais loin d'être indispensable car moyennement utilisable.

Critique écrite en novembre 2015.

 

Éveillez-vous !

Cet ouvrage est signé Carl Sargent, le génial auteur du "Pouvoir Derrière le Trône" pour Warhammer, un des meilleurs scénarios de jeu de rôle jamais créés. Et ce bon vieux Carl ne faillit pas. Ce deuxième supplément consacré aux créatures de Shadowrun surpasse de loin le premier. Là où Paranormal Animals of North America n'était qu'une compilation de poncifs de l'horreur de série B et autres castors géants, Les Métacréatures Européennes dévoile avec humour de véritables créatures fantastiques. Il fournit en plus les caractéristiques réactualisées de toutes les créatures parues dans son prédécesseur et remet à plat les règles sur les pouvoirs des créatures, intérêt principal de ces dernières (que serait un dragon sans son souffle !). En ajoutant un chapitre sur le Petit Peuple, on obtient un produit indispensable à tout MJ de Shadowrun. En effet, avec "Le Grimoire", cet ouvrage est l'une des pièces maîtresses de ce qui distingue Shadowrun des autres jeux cyberpunk. Mais alors que "Le Grimoire" est surexploité, les métacréatures, pourtant actrices incontournables du monde, sont trop peu utilisées. Les corpos n'emploient pas assez de barghests pour protéger leurs installations, les PNJ n'ont pas assez de familiers originaux ; en clair, Shadowrun n'est pas assez fantastique et trop cyber.

Alors faites-vous plaisir, mettez du garou, du cerbère, des pégases, des albatros scintillants et des Fenrir dans vos aventures, vos joueurs vous diront merci ! Descartes a fait le bon choix en traduisant ce recueil de métacréatures ; l'accès au Sixième Monde est désormais grand ouvert !

Mathias Twardowski - Casus Belli n°113 (avril-mail 1998)

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques

Autres versions

  • Ouvrage original :