Contenu | Menu | Recherche

Wibbl-Wobbly, Timey-Wimey.... RPGs

Inferno

.

Références

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre de 188 pages à couverture rigide.

Description

Inferno introduit les Démons et leur influence sur les mortels dans le Monde des Ténèbres. Les démons présentés ici sont différents des serviteurs rebelles du Dieu-Machine tels que présentés dans The God-Machine Chronicle et Demon : the Descent. Ils sont essentiellement des esprits du Vice particulièrement maléfiques.

Après une page de garde, l'ouvrage s'ouvre sur une nouvelle, Ring of Keys (14 pages), puis enchaîne sur une page de crédits ainsi qu'un sommaire (1 page). Chaque chapitre début par une courte nouvelle ainsi qu'une illustration pleine page. L'introduction (2 pages) présente le contenu du livre et explique en substance ce que sont les démons dans le Monde des Ténèbres : nés du Vice, profondément égoïstes, connaisseurs de toutes choses et vils tentateurs. Les auteurs font également remarquer que l'intérêt du sujet réside avant tout dans le portrait des humains corrompus plus que dans les démons eux-mêmes.

Le premier chapitre, Mythology, (49 pages) traite de la nature des démons. Il débute par une liste des idées reçues sur les démons et leur vérité dans le Monde des Ténèbres, puis propose une synthèse des différentes croyances sur ces entités dans les mythologies et religions du monde. La définition du "Mal" vis-à-vis de l'échelle de Moralité telle que donnée dans le Livre de règles du Monde des Ténèbres est fournie, puis sont dispensés des conseils sur la nature du mal dans une campagne. Une partie importante du chapitre est ensuite consacrée aux connaissances en la matière des trois races surnaturelles majeures : Vampires, Loup-Garous, Mages. Pour chacune sont données des rumeurs et des théories selon certains de leurs sous-groupes (L'avis d'un savant de l'Ordo Dracul pour les Vampires par exemple) ou entités similaires qu'ils connaissent bien (comme les Maeljin pour les Uratha).

Enfin, quelques tomes infernaux ainsi que les différents types de savoirs publiés dans les livres occultes sont décrits : les Hiérarchies (l'organisation des démons), les Mythologies (l'histoire de leurs origines), les Noms Secrets (les patronymes secrets qui détiennent un grand pouvoir sur ces créatures), et enfin les Testaments (le descriptif détaillé d'un démon). Suit une discussion sur les cultes infernaux, leur typologie, leur création, leurs croyances, et pour chacun un court exemple est fourni. Le chapitre continue sur le détail des Portes Infernales et les méthodes pour les ouvrir ou les trouver, ainsi que quelques brèves informations sur l'Enfer lui-même, les Lower Depths abordés dans Mage : The Awakening.  Un encadré synthétise les différents mondes parallèles du Monde des Ténèbres pour que le lecteur ne soit pas perdu.

Enfin, sont  explicitées les caractéristiques de jeu des démons, qui sont pour le besoin des règles considérés comme des esprits particulièrement maléfiques. Ils se démarquent d'autres esprits du Monde des Esprits par certains traits spéciaux, tels que leurs capacités à manipuler le Vice, à mentir sans qu'un Mage puisse le déceler et à parler toutes les langues. Les démons possèdent une Malapraxis combiné à une Clé, c'est à dire un Vice ciblé sur un type de personnes/lieux/situations à corrompre, par exemple les gouvernements, les prêtres, ou encore les ténèbres. Ils possèdent également un Rang qui définit leur place dans la hiérarchie infernale ainsi que leur capacité à influencer leur cible. Une liste de Numina (comme celles des fantômes et esprits) spécifiques aux démons est ensuite fournie.

Les trois différents types ou échelles de puissance de ces créatures infernales sont ensuite décrits : les Murmures (Whisperers) chuchotent doucement mais sûrement à l'oreille des hommes pour les pousser à agir selon leur Vice, les Diaboli sont des esprits et des fantômes corrompus par des Whisperers, les Dominions sont l'archétype des démons du folklore, qui peuvent être invoqués et dont parlent les tomes occultes. Ils peuvent se mouvoir, posséder des personnes (comme les Possédés décrits à la fin du livre) et même des lieux. Enfin, les Archidémons sont brièvement présentés. Pour chacun de ces types infernaux, les auteurs détaillent leurs pouvoirs, leurs objectifs et leurs références au folklore.

Infernal Pacts (35 pages) traite en profondeur des rituels d'invocation et des possibilités des pactes passés avec les démons. La première partie détaille avec les règles adéquates les différentes étapes du processus d'invocation (matériel, conséquences, négociation possible, bonus/malus), ainsi que plusieurs exemples. Sont également évoquées des invocations accidentelles et des personnes ayant une capacité innée dans leur sang pour une telle chose. La seconde partie liste les nombreux pouvoirs pouvant être gagnés mais aussi les nombreux types de sacrifices pour le démon possibles. Des conseils sont donnés sur la manière de narrer la formulation d'un tel pacte et ses conséquences, les pactes intéressants pour les différentes créatures surnaturelles ainsi qu'une liste de reliques démoniaques.

The Possessed (51 pages)  permet de créer et de jouer un personnage ayant été possédé par un Dominion. Ces Possédés disposent de nombreux pouvoirs nommés Vestments et basés sur les différents Vices, ainsi que de capacités "basiques" tels que Langue de Babel (parler toutes les langues), Savoir Encyclopédique ou encore la perception innée des démons. Ces pouvoirs puisent dans la Volonté du personnage et peuvent même provoquer un "Burnout", une phase dans laquelle le corps et l'esprit ne peuvent plus supporter la présence du démon et lors de laquelle l'hôte risque de perdre sa santé physique mais aussi sa santé mentale. Chaque Possédé est torturé par le conflit permanent que se livrent sa personnalité humaine et le démon qui la possède et qui la pousse à agir selon son Vice principal.

Des règles (système d'exorcisme par exemple), des Atouts spécifiques (comme un familier infernal), des conseils pour mener une campagne avec un groupe de Possédés selon les thèmes de la Rédemption et de la Damnation, de la Symbiose et du Parasite, du Savoir et de l'Ignorance complètent ce chapitre, sans oublier une dizaine de synopsis de scénarios et quelques détails sur des sectes en rapport avec les Possédés. Un long encadré propose quelques règles et conseils pour mettre en scène des anges et des Possédés angéliques.

The hosts of Hell est un bestiaire infernal. Entre quelques portraits d'humains ayant pactisé avec des démons et de Possédés se trouvent des démons uniques et bien particuliers, avec poure chaque sa mythologie et ses pouvoirs. La faction des Enfants de la Septième Génération fait également son entrée ; elle est liée à l'organisation mystérieuse de L'Enfant Diabolique détaillée dans Hunter : the Vigil. Chaque entrée est illustrée et chiffrée selon les règles données tout au long du livre.

L'ouvrage se conclue par une feuille de personnage pour les Possédés (1 page) ainsi qu'un index (2 pages).

Cette fiche a été rédigée le 2 juillet 2013.  Dernière mise à jour le 11 juillet 2013.

Critiques

batronoban  

Voilà une belle boite à outils pour créer des démons. En fait, pas tout à fait. On parle surtout des mortels et des conséquences de leurs pactes avec ces esprits.

Le livre est rempli de systèmes et idées pour personnaliser ses démons dans sa campagne, et je retiendrais deux chapitres dans ce livre : 

- les Possessed, un type de perso surnaturel intéressant pour quelques scénarios ou un one-shot, les joueurs adorent jouer des archétypes du vice au vu des réactions de joie lorsque je leur ai proposé cette idée.

Les pouvoirs sont assez marrants et l'ensemble est léger à mettre en place. Très très fun, bien qu'on est loin de la grosse machinerie que sera le futur Demon.

- Le bestiaire, en le lisant j'ai été surpris de trouver plein de créatures que je connaissais pas, sorties de diverses mythologies, et même d'apocryphes chrétiens comme les Grigori. J'ai eu plein d'idées d'aventures en lisant ce magnifique chapitre.

Avec ces deux chapitres les auteurs ont mis un nombre conséquent d'idées et de ressources en peu de pages. Impeccable.

Le reste sera selon les goûts : le point de vue détaillé des races du WoD sur les démons, intéressant pour les fans de certaines gammes uniquement car on part vite dans les détails métaphysiques, ok, les fans de Mage apprécieront sûrement !!

Les pactes et autres tomes occultes sont sympathiques, mais je sais que je les ai utiliserai pas, sauf pour faire des prologues à un scénario des Possessed.

Enfin, l'idée que les démons sont des esprits du Vice améliorés brisera les rêves de certains, et ne cherchez pas l'Enfer : il n'est pas décrit, seulement vite évoqué à travers les portes... assez déçu sur ce point, bien que je comprends la logique.

Allez 4/5, excellent supplément, vraiment DIABOLIQUE !

Critique écrite en juillet 2013.

Tristan Lhomme  

Ce copieux supplément de 190 pages comporte trois volets. Il s’ouvre sur une présentation des “démons”, terme vague et extensif qui recouvre aussi bien des trucs cornus venus d’on ne sait où, que des choses ressemblant à des esprits ou même des fantômes qui ont mal tourné. En plus de leur nature, ils sont différenciés par leur niveau de puissance, et par la manière dont ils interagissent avec les humains, de la petite voix qui vous souffle des saloperies au monstre griffu qui veut qu’on l’invoque. En dehors d’une terminologie nécessitant un énième apprentissage pour différencier un Immundus d’un Larval, ça se lit très bien. On embraye sur un chapitre dédié aux invocations et surtout aux pactes. C’est bien d’avoir un copain dans le pentacle, mais que peut-il faire pour vous ? Et à quel prix ? Très bon boulot, avec des options variées, allant très au-delà de “je veux ton âme”. De là, on passe au chapitre consacré à la possession démoniaque. Surprise, c’est un mini-jeu à part entière. Le démon donne des pouvoirs à son hôte, mais qui est aux commandes ? Les conseils de jeu posent clairement des options variées, et on trouve un petit mécanisme de prise de contrôle qui a l’air rigolo. Enfin, un court chapitre présente quelques démons, une poignée de possédés et une petite étude sur les enfants diaboliques, les descendants de démons qui se sont accouplés avec les humains, qui fait le lien avec Hunter: The Vigil. Au bilan, un supplément costaud, bien réalisé, parfois un poil aride. Indispensable si vous avez envie de mettre des démons dans votre Monde des Ténèbres… même s’il semble qu’il ne s’agisse pas des mêmes démons que les démons de Demon – The Descent, qui arrive bientôt.

Critique écrite en août 2013.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques