Contenu | Menu | Recherche

C'est sérieux là ! On joue !

Living Steel

Références

Thème(s) : Science Fiction divers

  • Ouvrages référencés : 4
  • Nombre de critiques : 0
  • Moyenne des critiques : 0

Description

Le monde de Living Steel est un univers de guerre et de bravoure. S'étendant sur une période d'environ 150 ans, le contexte du jeu est intimement lié à l'histoire des Sept Mondes (Seven Worlds).

L'humanité prit son essor vers les étoiles en 2040, suite à l'invention des moteurs Heisson. Les dix-sept plus grandes corporations ayant participé au projet se regroupèrent en un puissant conglomérat, bien décidées à jouer un rôle majeur dans la conquête spatiale. En 2048, la première planète habitable fut découverte. D'autres mondes habitables furent colonisés par la suite tant et si bien que les corporations commencèrent à développer une force militaire privée pour maintenir l'ordre dans l'espace. Lorsque les premières colonies commencèrent à produire des matières premières et à devenir rentable, les corporations réclamèrent leur indépendance. C'est ainsi qu'en 2060 éclata la première Guerre Corporative qui devait durer cinq ans. Le conflit qui s'ensuivit vit s'affronter les armées régulières et les forces privées des Corporations afin de gagner le contrôle sur les matières premières et la technologie. La guerre prit fin avec la signature de la Convention Starguild qui instaura un contrôle de la technologie et la mise en place du système de caste.
Trois groupes furent ainsi créés. Les membres de la Starcaste furent choisis parmi les directeurs des corporations les plus influentes. Ils seraient désormais les dirigeants de l'humanité. Les membres de la Landcaste devaient devenir des managers et cadres supérieurs ayant sous leur responsabilité des mondes entiers où des créneaux technologiques. Enfin, les forces laborieuses composèrent les Bondsmen, des travailleurs appartenant à la corporation les employant. La Starguild était née.

Dans les années 2080, les colonies continuèrent à se développer et certaines manifestèrent un goût pour l'indépendance. En réponse, la Starguild coupa les ressources aux dissidents. Les colonies se sentant trahies tentèrent de se rebeller mais incapables de subvenir à leurs besoins technologiques, elles furent vaincues. En six ans la situation fut rétablie et un nouvel ordre avait vu le jour : l'Imperium. Créé par la Starguild, son rôle fut désormais de contrôler la technologie et coordonner l'effort de guerre. Grâce à l'Imperium, la Starguild disposait à la fin de la guerre d'une position de monopole technologique sans pareil.

C'est en 2091 qu'éclata la seconde Guerre Corporative. Cet évènement fit suite à la découverte par des corporations majeures de quatre planètes extrêmement riches. Voyant le risque qu'amènerait une découverte du même type par d'autres concurrents, ces corporations lancèrent une campagne destinée à stopper l'exploration spatiale. Appuyées par leurs forces militaires privées, elles eurent tôt fait de rallier nombre de petites corporations sous leur bannière pour écraser leurs plus farouches adversaires. Après une guerre générale qui dura six ans, la paix revint dans l'Imperium. Mais désormais, tout le pouvoir était concentré dans les mains d'une douzaine de corporations.

Entre 2097 et 2110, la Starguild termina de mettre en place le système de Castes à travers les mondes colonisés. Les opposants furent balayés et l'un des plus farouches adversaires du système, Jonathan Hyrken, lui-même membre de la Landcaste, quitta sa position et décida de fonder sa propre maison, appuyé par une poignée de fidèles. En 2120, Hyrken découvrit les Sept Mondes et commença à les coloniser. L'Imperium étant occupé par des mouvements rebelles dans un autre secteur, les planètes découvertes par Hyrken purent se développer tranquillement. C'est en 2140 que les Sept Mondes entrèrent en contact avec les Dragoncrests, une race de fiers guerriers au sens de l'honneur très développé. Cette période vit le développement des premières "Power Armors" et du Dragonstar (un système de téléportation), directement issus de la technologie des Dragoncrests.

En 2160, la Starguild se rapprochant des Sept Mondes, ceux-ci prirent l'initiative et lancèrent des raids sur les installations de l'Imperium présentes dans le secteur. Utilisant le Dragonstar, les Sept Mondes tentèrent de réduire à néant l'effort de guerre de l'Imperium. Mais en 2166, leur emplacement fut découvert. La Starguild regroupa une flotte pour conquérir le système. Cette campagne s'étala de 2168 à 2171, date à laquelle les Dragoncrests entrèrent en guerre contre l'Imperium. Jusqu'en 2178, prise entre deux feux, la Starguild hésita à lancer toutes ses forces dans un effort de guerre, ne sachant qui des Sept Mondes ou des Dragoncrests était le plus dangereux. Le conflit se limita à quelques batailles spatiales. C'est en 2180 que la Garde Impériale, considérée comme une force militaire d'élite, entra en contact physique avec une troupe de Dragoncrests. La Garde fut écrasée par les assaillants. C'était leur premier contact avec des troupes équipées de Power Armor.
De 2180 à 2182, la Starguild augmenta la pression sur les Sept Mondes. Ceux-ci ripostèrent en utilisant le Dragonstar et leurs propres Power Armors. De nombreux membres des Bondsmen et même de la Landcaste commencèrent à déserter pour se rallier aux Sept Mondes. L'arrivée en 2183 de forces Dragoncrest dans le système poussa la Starguild à reconsidérer la situation. Les Dragoncrests s'attaquant à la fois aux Sept Mondes et à l'Impérium, les dirigeants de la Starcaste décidèrent d'abandonner le système et se retirèrent en 2185. La planète Alpha devint alors le terrain principal d'engagement entre les Sept Mondes et les Dragoncrests à partir de 2188. Durant les quatre années pendant lesquels s'étala le conflit, le code de l'honneur strict observé par les deux adversaires permit de minimiser les pertes civiles. Humains et Dragoncrests en vinrent même à tisser quelques liens de respect les uns envers les autres.

Les Dragoncrests furent repoussés en 2193 et abandonnèrent le système. Mais en 2194, la Starguild, revenant à la charge avec d'impressionnantes forces, écrasa les Sept Mondes et les intégra à l'Imperium. En 2198 les planètes étaient presque toutes sous l'emprise de la Starguild. Seule la planète Hyrken, reconstruites par les survivants des Sept Mondes, résistait encore. En 2219, les impériaux furent chassés d'Hyrken et l'opposition s'organisa. En 2221 alors que l'Imperium s'apprêtait à détruire la planète rebelle, une force massive de Dragoncrests envahit le système et réduisit une partie de l'armée impériale à néant. Rapidement, les envahisseurs assurèrent leur supériorité spatiale puis les planètes tombèrent les unes après les autres, Triton en 2223, Vallone en 2224. La Starguild résista mais en 2245 toutes ses forces présentes dans le système avaient été balayées. Pendant ce temps, les rebelles des Sept Mondes purent vider Hyrken et Alpha de toute présence impériale. Ils se préparèrent alors à une attaque de la part des Draconcrests.
En 2251, la Starguild abandonna entièrement les Sept Mondes. Les rebelles tentèrent alors de négocier avec les Dragoncrests. Malheureusement, une nouvelle guerre commença en 2252. Celle-ci dura jusqu'en 2285, principalement sur la planète Alpha, sans qu'aucun camp ne puisse être déclaré vainqueur. Mais lorsqu'en 2286 les Sept Mondes mirent au point un moteur spatial avancé, ils purent briser la supériorité spatiale des Dragoncrests et les chasser du système en 2287. Ils se préparèrent alors à l'inévitable invasion de la Starguild. Celle-ci survint en 2291 et se solda par une défaite des Sept Mondes. La plus grande partie de leur flotte se retira alors hors des zones de contrôle de l'Imperium. De 2292 à 2294, la Starguild recolonisa le système. Les citoyens des Sept Mondes furent délocalisés sur Alpha et réduits à un niveau technologique moyenâgeux. La planète Hyrken fut attribué à la corporation Trident.

La Starguild entra alors dans un age d'or qui devait durer jusqu'en 2331. L'Empire Dragoncrest s'écroulant, les armées de l'Impérium s'y enfonçèrent sans résistances. Mais en 2332, la flotte survivante des Sept Mondes accompagnée de vaisseaux DragonCrest se lança à la reconquête de son territoire. Cherchant à libérer le système des Sept Mondes, cette coalition entra à nouveau en guerre avec la Starguild jusqu'au jour où, surgissant de l'ancien territoire Dragoncrest, un nouvel ennemi apparut, les Spectraux. Dès 2339, ces derniers écrasèrent les forces de la Starguild, détruisant des systèmes entiers sur leur passage. La frontière de l'Imperium devint alors le théâtre de combats acharnés qui durent encore au moment où commence la période du jeu, en 2349.

Le système de jeu apparaissant au travers des différentes productions de la gamme est très inspiré de Phoenix Command, tant au niveau du système de combat que de la création de personnages. Cependant, les caractéristiques primaires (Strenght, Intelligence, Will, Health, Agility) sont désormais complètées par un groupe de caractéristiques secondaires (Charisma, Leadership, Motivation, Size, Teaching et Telepathic Sensitivity). De nombreuses compétences font également leur apparition. Notées de 0 à 20, un niveau de 8 est déjà équivalent à une expérience professionnelle certifiée dans le domaine. Le système de résolution d'action fonctionne avec un lancer de dé à vingt faces. Le MJ commence par évaluer le niveau nécessaire pour réussir l'action (Base Odds). Les chances de réussite du personnage sont alors de 16 ¿ Base odds + Niveau de compétence.

Le livre de base du jeu s'attache à décrire le conflit qui se déroule sur la planète Rhand pendant l'invasion spectrale. Dans l'historique de Living Steel, cette portion de l'histoire correspond au présent, contrairement à Dragonstar Rising qui s'axe davantage autour du conflit mettant en jeu les Dragoncrests.
Les personnages vont donc découvrir une planète dévastée par le virus des Spectraux, le VISR (Virally Induced Sociopathic Response) qui transforme les humains en individus incapables d'avoir un comportement social normal. Ainsi le Stade 12 transforme une personne en un meurtrier psychopathe alors que le Stade 2 ne fera que légèrement altérer ses capacités. Pour parachever le processus, les Spectraux ont parachuté sur la planète des tonnes d'armes pour laisser les humains faire le travail à leur place. Ils attendent ainsi le moment propice pour surgir et s'imposer, profitant de la désorganisation des humains infectés.

Les joueurs peuvent incarner (selon un jet de dé) de simples résistants natifs de la planète ou, pour la plupart, de puissants guerriers originaires des Sept Mondes. Survivants de la guerre récupérés et soignés et mis en hibernation par la branche Trident/RMBK de la Starguild, ils devront aider à déjouer la menace Spectrale sur Rhand au milieu d'une société barbare et violente. Les autres personnages sont les survivants de l'attaque qui se sont rangés aux cotés de l'ultime chance de l'humanité sur la planète.

Les derniers ajouts sur cette gamme

Gamme Générale

Titre de l'ouvrage
Type ouvrage
Parution
Langue
Editeur
Support
Dragonstar Rising
première édition
Wargamejanvier 1987Leading Edge GamesPapier
Heavy Metal Power Armor Sourcebook
première édition
Supplément de règlesjanvier 1991Leading Edge GamesPapier
KViSR Rocks!
première édition
Scénario / Campagnejanvier 1987Leading Edge GamesPapier
Living Steel
deuxième édition
Livre de basejanvier 1988Leading Edge GamesPapier

Ouvrages recherchés

Rhand 2349 : World Atlas
Trident RMBK
Living Steel 1st Edition (format boîte)
Operation Seven Sword

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.  Dernière mise à jour le 18 mars 2010.

Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Organiser la gamme par ...