Contenu | Menu | Recherche

Ce qui ne te tue pas te rend plus fort

Purgatoire

.

Références

  • Gamme : Kult
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Supplément de règles et de contexte
  • Editeur : 7ème Cercle
  • Langue : français
  • Date de publication : septembre 2004
  • EAN/ISBN : 2-914892-20-9
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre de 48 pages à couverture souple.

Description

Les Népharites sont les loyaux serviteurs des Anges de la Mort. Ils attendent les humains après leur mort dans un lieu connu sous le nom de Purgatoire, un endroit où les Népharites construisent pour chaque mort un enfer personnel, taillé sur mesure, dans lequel il va souffrir et voir sa personnalité lentement se déliter. Ce supplément décrit ce lieu.

En dehors d'une courte introduction d'une page expliquant le thème majeur du livret, l'ouvrage est constitué de six chapitres.

Purgatides (13 pages)
Ces quatres nouvelles d'ambiance mettent en scène des personnages confrontés au monde des Népharites où la mort n'est que le début d'une longue souffrance.

Népharites (10 pages)
Ce chapitre présente les dix Népharites que sont Elie, Jonas, Aîsha, Nathaniel, Caïn, Efraim, Gabriel, Moïse, Ibrahim et Meshul. Pour chacun sont détaillés l'historique et la psychologie ainsi que le profil technique complet.

Purgatoires personnels (6 pages)
Quatre exemples de purgatoires sont ici décrits pour servir d'exemple afin de créer celui des personnages ou bien de mettre en scène des lieux de souffrance et de perdition.

Purgatoires collectifs (4 pages)
Certains morts sont rassemblés en masse dans des purgatoires communs. C'est le cas des suicidés, des soldats, des sadiques et des terroristes qui constituent quatre purgatoires différents.

De la théorie à la pratique (5 pages)
Cette partie propose du matériel pour la magie : cinq nouveaux sorts et quatre artefacts, tous liés au Purgatoire.

Et maintenant "Action !!!" (2 pages)
Une dernière nouvelle d'ambiance met un point final à ce supplément.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.  Dernière mise à jour le 14 janvier 2015.

Critiques

Duc  

Bon. Ca faisait un p'tit moment que j'attendais du nouveau pour Kult, et là je suis resté un peu sur ma faim.

Comme d'habitude, la pochette est magnifique, Aurélien Police est vraiment un illustrateur bourré de talent. Ensuite, le prix est accrocheur: 13 euros environ. Et le contenu semble conséquent au premier abord.

Mais le problème vient quand on en commence la lecture. Une grosse partie du bouquin est envahie par plusieurs nouvelles d'ambiance. C'est toujours sympa les ambiances mais bon on achète pas un supplément rien que pour ça! Mais je dois avouer que ces petites nouvelles sont excellentes, bien glauques, extrêmement malsaines. Ca fait toujours bizarre de lire de telles atrocités. Sans doute le livre le plus malsain depuis la réédition du jeu par 7ème Cercle.

Les illustrations intérieures sont moyennes, très inférieures à Inferno (dommage, je pensais que l'éditeur allait continuer sur sa lancée).Ensuite en ce qui concerne le contenu "jouable" en lui-même bah c'est très bof. Toujours des trucs sympas, les Népharites sont agréables à lire, les purgatoires assez intéressants, la dernière partie sur la magie les sorts et artefacts est la plus intéressante pour moi (il faut dire que j'adore le livre du conjureur!). Et encore une nouvelle après ça!

Moi j'en retient 2 ou 3 petites idées intéressante pour ma campagne, et puis c'est tout.

Même étant un inconditionnel de Kult, je dois avouer que ce supplément est passable (un peu comme Inferno d'ailleurs...).Vivement Black Madonna pour du jouable.

 

Purgatoire est un livret dédié à la description du royaume des dix Népharites, qui construisent pour les morts des enfers intimes ou collectifs. En ces lieux, les âmes souffrent une éternité et glissent très lentement vers la dislocation de leur identité en payant leurs péchés au prix fort. Les Népharites peuvent croiser la route des PJ si ces derniers viennent à côtoyer la mort d'un peu trop près. Ce livre vous permettra alors de rendre l'horreur de ces geôliers et de ces prisons où les âmes défuntes purgent leur peine.

Derrière une couverture inspirée que ne renierait pas Giger, plusieurs points peuvent surprendre : près du tiers de l'ouvrage est consacré à des nouvelles d'ambiance ; beaucoup trop, même si celles-ci sont dans la thématique du livre. Car le texte de ces nouvelles est écrit dans une police de caractère beaucoup plus large que le reste du livre, ce qui sur-représente ces nouvelles par rapport aux données utiles. De même, les profils techniques des Népharites ne me paraissent pas très utiles pour rendre l'ambiance horrifique des purgatoires. L'espace ainsi gagné aurait avantageusement pu être utilisé pour glisser un scénario permettant de mieux cerner les possibilités ludiques d'un tel environnement morbide.

Cédric Ferrand - Casus Belli n°29

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques

Autres versions

  • Ouvrage original :