Contenu | Menu | Recherche

Ah, the pitter patter of tiny feet in huge combat boots

Men of the Sea

.

Références

  • Gamme : HeroQuest
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Supplément de règles et de contexte
  • Editeur : Issaries Inc.
  • Langue : anglais
  • Date de publication : février 2004
  • EAN/ISBN : 1-929052-23-5
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Men of the Sea : Sailor Heroes of Glorantha, livre à couverture souple de 80 pages.

Description

Men of the Sea est un supplément dédié aux aventures maritimes : il contient des descriptions de navires et de la vie de marin, des Homelands appropriés pour les personnages, des descriptions des océans et ainsi de suite. Il n'aborde que très brièvement les tritons habitants des mers, Ludochs, Malasps et autres, au sujet desquels on a intérêt à se reporter à Glorantha.

Après deux pages pour les crédits et la table des matières, le supplément se divise en trois parties.

A Sailor's Life for Me (6 pages)
Ce bref chapitre présente le supplément puis expose une brève histoire des océans. On y apprend ainsi que les mers furent dominées par le peuple des Waetagis au Premier Age, par l'Empire Jrusteli au Second et fermées à la navigation au Troisième à cause d'une malédiction, la Closure. C'est une cinquantaine d'années avant le début du jeu que la navigation hauturière a repris, grâce à Dormal, un marin kethaelan qui avait découvert le moyen de contourner la Closure. Le récit d'une vie de marin termine le chapitre.

It's Not Just a Job... (33 pages)
Ce chapitre est surtout consacré aux personnages. Il commence par la création de personnages marins et une description de leur vie quotidienne en mer et à quai, et du cas où les personnages possèdent leur propre vaisseau. Il se poursuit sur quelques pages dédiées à Dormal, son histoire, les nombreuses variations de son culte et le secret de l'Ouverture des mers.

Viennent ensuite les descriptions de huit Homelands, terres d'origine pour des personnages marins. Chaque Homeland est décrit sur deux pages, avec une brève description du peuple qui y vit, le mot-clé correspondant, un navire typîque, et les religions et magies appropriées. Quatre d'entre eux sont situés sur le continent nord (Genertela), trois sur le continent sud (Pamaltela) et un dans les Iles de l'Est.

Le chapitre se termine sur une description des changements de climat saisonniers des océans et une carte des mers.

All at Sea (32 pages)
Plus concentré sur les scénarios, ce chapitre s'ouvre sur une partie dédiées aux navires : types et caractéristiques, comment les gérer en conflit et quels dangers ils peuvent rencontrer. Après un passage sur les ports et leur description, l'essentiel du chapitre se consacre à la description et l'histoire des océans, mers et puissances maritimes gloranthiens.

La fin du chapitre détaille deux Herobands maritimes : un navire d'explorateurs-marchands et une flotille d'adorateurs d'une divinité oubliée.

Une bibliographie d'une page et un index de six pages terminent le supplément.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.  Dernière mise à jour le 1 juillet 2011.

Critiques

Hervé  

Men of the Sea (MotS) est un excellent supplément typiquement gloranthien : il donne plus d'informations sur le monde, sa trame, les raisonnements de ses habitants, leurs perceptions que d'infos "dures" sur comment jouer. Bien qu'il y en ait aussi.

Simplement, l'aspect exploré de Glorantha est cette fois entièrement nouveau (ou presque, à part ToRM n° 11) : il s'agit des Mers et Océans. Si vous ne comptez pas exploiter cette partie de l'univers Gloranthien, et que vous ne lisez pas tout ce qui sort par amour de ce monde (comme moi), alors pas la peine d'acheter MotS. Si vous lisez les suppléments Glorantha comme vos romans favoris, allez-y, vous ne serez pas déçus !

The King  

J’avoue que je m’attendais à mieux. En effet, une grande partie du livret comprend des informations que l’on trouverait dans n’importe quel autre supplément consacré à la navigation. La partie descriptive, la plus intéressante sur Glorantha, est extrêmement bordélique, avec des contextes géographiques disséminés un peu partout dans l’ouvrage et comme les cartes ne sont ni légions, ni précises, cela ne facilite pas l’assimilation des informations qui sont d’ailleurs assez fragmentaires, à l’exception peut-être des huit homelands présentés (et encore).

Franchement, sur les 80 pages, je me suis assez ennuyé et n’ai pas appris grand-chose de nouveau sur Glorantha. En effet, nombre d’informations figurent déjà dans d’autres suppléments et/ou zines parus, parfois même avec plus de texte (Tales of The Reaching Moon n° 17 est consacré à Vithela et aux îles de l’Est ; le supplément « Glorantha » pour HeroWars est plus précis sur les Luathas et comprend déjà toutes les infos sur les mers ; enfin, le scénario marin de « Strangers in Prax » pour RuneQuest explique bien mieux le fameux tourbillon de Magasta).

Au final, je trouve que ce livret est loin d’épuiser le sujet et au moins une bonne centaine de pages supplémentaires aurait été nécessaire pour le maîtriser. La plupart des parutions pour Glorantha sont en partie « élitiste », c'est-à-dire qu’elles s’adressent surtout à des joueurs qui connaissent déjà bien cet univers, et ce supplément semble s’adresser à des rôlistes qui le découvrent pour la première fois. Et même pour des novices, je trouve les infos vraiment trop parcellaires.

 

Critique écrite en juin 2013.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques