Contenu | Menu | Recherche

Dans un verre, 2 cuillère à soupe de sucre, 1 mesure de rhum, eau bouillante, tranche de citron

Quick and the Dead (The)

.

Références

  • Gamme : Deadlands / Deadlands : The Weird West
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Supplément de règles et de contexte
  • Editeur : Multisim Editions
  • Langue : français
  • Date de publication : janvier 1998
  • EAN/ISBN : 2-909934-77-2
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre de 176 pages à couverture souple.

Description

Comme le livre de base, ce supplément est découpé en trois partie.

La première partie, Le coin du gang, est composée de nouveaux handicaps, atouts, règles et archétypes (chapitres 1) et d'une description du Weird West (chapitre 2) à travers des articles du célèbres journal "Tombstone Epitaph". Le journal donne une vision bien particulière du Weird West, à l'intention des joueurs et des pieds tendres.

La deuxième partie, No man's land, explique et donne des exemples de dons et de reliques (chapitre 3 et 4). Cela permet d'étoffer les personnages.

La dernière partie, Le coin du marshal, est composée de trois chapitres. Le chapitre 5 est le véritable guide du Weird West. Il vient en complément du chapitre 2. En lisant les deux en parallèle, le marshal a toutes les informations sur le contexte. Le chapitre 6 donne les règles d'un nouveau type de magie, "la magie noire". Le dernier chapitre (numéro 7) fournit des règles supplémentaires (gestion du temps, des voyages...).

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.  Dernière mise à jour le 3 mars 2010.

Critiques

Le Shmurtz  

L'outil background indispensable au MJ.
On commence à se lasser du procédé, mais il est vrai qu'il est nécessaire pour exploiter l'univers en plus du livre de base. On y trouve de très nombreuses règles optionnelles (les duels, par exemple).

Les nouveaux archétypes sont très forts, les tableaux d'armes détaillés (notamment avec l'ajout des armes à percussion façon bon vieux temps), et la qualité des textes ne trahit pas celle du livre de base. Que du bon! S'il y avait un seul supplément de la gamme à se procurer c'est bien celui-là.

Groumphillator  

Quick & Dead est indispensable. Evidemment, serais-je enclin à ajouter c'était bien le but...mais c'est excusable, car le Weird West est vraiment un monde énorme ce que semble bien confiremer le supplément.

Le premier point intéressant c'est la partie joueur, qui est rédigée en style journal, le Tombston epitaph, qui est un journal qui existe dans le Weird West, c'est ce qui fait la force du suplément à mon avis... les joueurs savent qui est la personne qui a écrit ces lignes, savent que ces rumeurs existent, et peuvent aller fouiner à la recherche de la petite bête tentaculaire dont on parle à tel moment, ect.

Le second point c'est la richesse du monde, et la façon dont il est abordé, tout cela est très sommaire mais tellement dense à la fois, pas étonnant que chaque coin ait eu droit à son petit supplememnt, on ne fait que toucher du doigt des ville comme Lost Angels, Salt Lake City, etc. Le MJ aura fort à faire pour animer tout ce beau monde, même s'il est bien aidé et si les idées de scénars explosent à toutes les pages du bouquin.

Des nouveaux atouts arrivent, des nouveaux archétypes aussi... Le nombre de monstres est tout bonnement ahurissant (et encore je ne parle pas de critters...). On apprend que outre la guerre de sesession, la guerre du rail frappe un gros coup, et que les pj devront compter avec, c'est je pense, un des points importants du supplément. Viennent les inévitables régles de duel (mais pourquoi ne pas les avoir mis dans le bouquin de base?), les régles sur les intéressantes reliques et les atouts, qui sont une grande idée du jeu, mais pas assez exploitées dans le supplément (on les préferera dans le livre des hucksters, à mon humble avis).

La troisieme et dernière impression est la soif de connaissance sur le monde que vous laisse le bouquin. Je le répéte, mais c'est beaucoup d'informations, et trés peu à la fois... C'est suffisant pour jouer dans le Weird West, mais tellement de coins sont encore à découvrir... bref, un bon plat d'entrée, qui rattrappe le coup de Marshall Law, et qui confirme enfin que Deadlands est un grand jeu.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques

Autres versions

  • Ouvrage original :