Contenu | Menu | Recherche

Dans le web 2.0, c'est quand même le 0 qui prend le dessus (Manu Larcenet)

Initiés (Les)

.

Références

  • Gamme : Dark Earth
  • Sous-gamme : Dark Earth - Première Edition
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Supplément de règles et de contexte
  • Editeur : Multisim Editions
  • Langue : français
  • Date de publication : janvier 1999
  • EAN/ISBN : 2-84476-016-3
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre de 144 pages au format A4 et à couverture souple.

Description

Après introduction et présentation du supplément avec quelques conseils de jeu, le chapitre 1 démarre sur les généralités sur les Runkas et le Seigneur Shankr (ce dernier commençant à ce stade à sortir de sa léthargie), l'Alliage Céleste (son histoire et son application), et les Initiés : importance du choix d'une Maison, présentation globale des différentes Maisons pour avoir une vue d'ensemble de leurs philosophies, la notion de Renégats (Initiés ayant abandonné leur Maison), et celle de Phalanges de Lumière (fratries inter-Maisons destinées à lutter contre le Seigneur Shankr).

 

Le chapitre 2 concerne directement les Maisons et leur présentation détaillée. Après huit pages d'historique, allant des origines des Maisons en -12000 (paléolithique supérieur) jusqu'à la découverte du Seigneur Shankr, chacune des six Maisons est présentée sur le même modèle (environ une dizaine de pages à chaque fois) :
- mythologie et histoire ;
- archétype, sous forme de questions/réponses permettant de saisir la philosophie de la Maison sur des sujets tels que les Tombeaux à Rêve, les autres Maisons, le Réveil des Runkas, etc. ;
- organisation et mode de fonctionnement : la hiérarchie au sein de la Maison (avec les différents titres et fonctions qu'il est possible d'y rencontrer), l'organisation éventuelle sous la forme de métiers ou confréries publiques qui peuvent être liés à la Maison et à son activité ;
- les enjeux : projets en cours, activités, éléments de background, ... ;
- une partie PNJ, avec généralement trois ou quatre PNJ présentés (fiche à l'appui ainsi que background rapide) ;
- une partie Objets et Services rendus : armes particulières, potions ou drogues, etc. ;
- et enfin, la description en quelques lignes des différentes épreuves que les Révélés doivent réussir pour être acceptés au sein d'une Maison.

Ce chapitre se termine par une partie transversale portant sur l'Organisation des Maisons : le système de Synodes qu'elles ont été amenées à organiser pour se coordonner plus efficacement dans leur lutte contre le Seigneur Shankr (déroulement, délégations, problèmes pouvant donner lieu à un synode, etc.), la position des Maisons sur la Missionara, le Sidhe et les Elus.

Les six Maisons sont :
- la Maison Sarkesh : véritable bras armé de la lutte céleste, cette Maison est spécialisée dans la lutte contre les Shankréatures ;
- la Maison Druwed : seule Maison capable de manipuler l'Archessence Runka, et de créer l'Alliage Céleste ; ils sont également chargés de la forge des armes destinées à lutter contre l'obscur et de l'entretien des tombeaux à rêves ... ;
- la Maison Kyrim : la Maison la plus proche de la Nature, et dont les Initiés peuvent être Druides, Guérisseurs ou Empathes ... ;
- la Maison Sartharil : véritables porte-paroles des Runkas, les initiés de cette Maison sont les seuls à entretenir un lien profond avec eux et leurs rêves ;
- la Maison Thorgrad : spécialistes de l'esprit et des pouvoirs magiques, elle est la Maison de la Magie Stellaire ;
- la Maison Phryenti : réservée aux femmes, où elles pourront endosser les rôles d'Oracles, de Prophétesse ou de Sybilles ...

Le chapitre 3 détaille les douze Stellaires et les pouvoirs qu'ils prodiguent aux Initiés : description de chaque famille de Runkas avec, pour chacune d'entre elles, une liste de six pouvoirs accessibles aux Initiés, des notes sur l'apprentissage, le rite de passage, et l'enseignement du clan.

Le chapitre 4 présente enfin cinq mystères majeurs du monde de Dark Earth :
- Gaïa, l'entité-monde, la 3ème Force qui va prendre de plus en plus d'importance notamment dans la 2e édition du jeu ;
- Harckon, la septième Maison, aujourd'hui perdue, chargée autrefois d'explorer et d'approfondir les connaissances sur les Shankr et la Darkessence ... ;
- la Fraternité de Rusk, tournant autour de ce personnage légendaire présenté dans le supplément "Les Marcheurs" ;
- le mythe de Mahry, Marcheuse Renégate, qui dit-on sillonne l'obscur sans jamais se reposer ni être inquiétée par aucune Shankréature ;
- les rumeurs tournant autour du Dragon d'Asia, où un Dragon serait sorti du sol pour protéger un stallite d'une attaque de Shankréatures avant d'y replonger aussitôt ...

Le supplément se termine par six fiches d'Initiés, une par Maison, simplement personnalisées avec le nom de la Maison et son logo.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.  Dernière mise à jour le 4 septembre 2010.

Critiques

Achernard  

Un tel supplément lorsqu'il est sorti a été accueilli par les meneurs de jeu de différentes façons. En bref deux écoles se sont "opposées" :
- La première pour une ouverture totale des secrets d'initiés (ouverture qui on l'a vu plus tard a débouché sur la Grande Révélation, cf. Dke 2nde éd.)
- La seconde pour un refus de ce bouleversement au sein de l'univers des PJs de cet univers

Pour ma part le principal attrait de ce jeu est qu'il est en perpétuelle évolution et ce supplément en est une preuve. D'un point de vue purement littéraire ce supplément présente un background plus que développé concernant les Initiés et même s'il a perdu de son intérêt depuis que la seconde édition est arrivée il n'en reste pas moins enrichissant pour l'univers qu'il présente (ce qui explique ma note de 3, avant la seconde édition je lui aurais mis 4).

Ainsi malgré quelques bugs de mises en page et le fait que ce supplément soit presque intégralement réservé aux MJs il reste pour moi au goût du jour et particulièrement intéressant pour ceux qui s'intéressent aux origines des Initiés et des Maisons.

One Eye Pied  

Suite à une superbe fausse manip de ma pars, ma superbe critique à été perdue. Je vais donc par dépit en faire un résumé beaucoup moins littéraire.

Bien :
-les détails sur les maisons et les stellaires (organisation, philosophie).
-permet de faire facilement une transition entre DkE 1 et 2.

Pas bien :
-déja vu dans DkE 2 (mais ici en plus détaillé).
-la philo est parfois un peu lourde à digérer.

Conclusion :
Un supplément honnête, qui garde son intérêt malgré la seconde édition en dévoilant les détails des conflit entre les maisons, et qui permet de mettre ainsi en place la grande révélation. Le coté philosophique est pourtant parfois suffisament chiant pour que ce ne soit pas un 5 qui soit ici donné. Un 4 suffira, car il manque un peu de coté "pratique" et "inspiration". Les pouvoirs sont sympas, mais à mettre en place en douceur, histoire de ne pas les rendre communs et qu'ils restent ainsi extraordinaires...

Fab  

Youpi !!! Youpi !!! Re-youpi !!! Ce supplément est absolument formidable : il explique, enrichit le background, relie le monde de Dark Earth à ce qu'il fut avant (c'est à dire au passé de notre bonne vieille Terre), fournit du matériel cohérent et jouable, maintient l'équilibre du jeu en offrant aux PJ une progression fascinante... Bref, vous avez compris que je suis un vrai fan de ce supplément, qui clôt un cycle et en ouvre un autre. Dommage que la piste du Grand Dragon d'Asie n'ait pas été exploitée dans la suite de la gamme, au détriment de Gaïa qui ne passe toujours pas en ce qui me concerne...

orfeo  

Selon moi, le supplément par lequel le "mal" est arrivé. Si l'on ne peut que s'extasier sur la richesse de cet ouvrage, richesse du vocabulaire, des idées, des descriptions,... on peut aussi regretter l'introduction d'un système de magie qui transforme Dark Earth en jeu de fantasy (option retenue d'ailleurs pour la seconde édition). La magie, les pouvoirs, auraient pour moi dû rester dans l'ombre et inaccessibles aux personnages. Sinon, pour la simple lecture, c'est un régal même si ça frise parfois la complexité. Les textes des auteurs possèdent une qualité littéraire indéniable (Gaborit et Colin, tout de même) mais l'abondance de termes philosophiques ou ésotériques peuvent rebuter certains.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques