Contenu | Menu | Recherche

Fluctuat, nec mergitur

Survivor's Guide

.

Références

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre de 160 pages à couverture souple

Description

La seconde édition de Darwin's World est basée sur le D20 modern et divisée en deux ouvrages. Ce "Survivor's Guide" contient les informations destinées au joueur. L'ensemble permet de jouer sans nécessairement posséder le D20 modern.

Les communautés de départ sont les mêmes que dans la première édition et recouvrent toutes les visions du monde, depuis les primitifs ignorants jusqu'à ceux qui essaient de retrouver ou de détruire la technologie. Elles donnent généralement droit à quelques compétences de classe automatiques, un langage, et deux dons ou objets technologiques. Les occupations proposées remplacent celles du D20 modern et sont des métiers typiques du monde : esclavagiste, guide, artisan, prospecteur, soigneur, réparateur, esclavagiste, esclave, etc. Chacune de ces occupations apporte également des compétences de classe et de l'argent de départ (corium).

Les classes de base de D20 modern peuvent être employées mais une classe bien spécifique est proposée : le héros post-apocalyptique. Comme dans D20 modern, une série de dons optionnels et des arbres de talents permettent de créer des personnages fort différents. Les arbres de talents proposés permettent de s'orienter vers un profil plutôt technologiste, mutant, récupérateur ou survivaliste.

Les classes avancées, détaillées sur 10 niveaux, sont accessibles à partir du niveau 4 à condition de répondre à certains prérequis. Elles correspondent aux classes de base de la première édition enrichies de quelques nouveautés : le barbare (qui fabrique ses armes avec du matériel de fortune), le gardien, le docteur-juju (médecin tribal), le psionique, le maraudeur, le guerrier motorisé, le récupérateur, l'érudit, le planqué (roublard), la soeur du désert (ex-esclave révoltée), le survivaliste, le symbiote (sorte de ranger), le bricoleur et le négociant. Les classes épiques, accessibles à partir du niveau 10, représentent une certaine ascension sociale : le champion d'une communauté, le mécanicien, le médecin, le chasseur de mutants, le scientifique, le pillard de technologie, le maître-négociant ou le moine guerrier.

Quelques compétences supplémentaires sont proposées : autohypnose, des artisanats et connaissances spécifiques au post-apocalyptique, divers langages dérivés de celui des Anciens, la connaissance du psi, la réparation. Les dons sont très développés et toute une catégorie est consacrée aux pouvoirs mutants. On peut, à la création, choisir trois dons mutants positifs et trois négatifs, soit sur une table aléatoire soit par choix, et les accumuler ensuite avec certaines classes de personnage. Certains dons peuvent se cumuler et donnent lieu à des tables permettant d'évaluer leur évolution : commandement et mutation neurale (qui correspond aux pouvoirs psioniques).

Une bonne moitié de l'ouvrage, intitulée Artefacts des Anciens, décrit le matériel post-apocalyptique, avec notamment de longues listes d'armes, dont certaines sont futuristes puisque le niveau de la civilisation des Anciens était assez élevé d'après le supplément Metal Gods. Il s'agit aussi les principaux trésors récoltés lors des aventures et l'enjeu de bien des explorations pour ceux qui souhaitent jouer dans un esprit donjonesque. On trouve de nombreuses armes à feu, des explosifs, lasers, armes énergétiques, armes à rayonnement particulaires, certaines armes atypiques (armes soniques, lance flammes, projectiles divers), des armes de mêlée améliorées technologiquement. Le nerf de la guerre reste toutefois la disponibilité de munitions... Les armures sont aussi fort variées, certaines permettant l'établissement de champs de force. Les gadgets électroniques sont nombreux : ils permettent par exemple de produire de l'énergie, d'avoir accès à certains lieux, permettent de surveiller à distance, de détecter des dangers environnementaux, de soigner, etc. On trouve aussi des engins militaires ou robotisés extraits du supplément Metal Gods.

15 pages de tables résumant les données du livre et un index fourni complètent l'ouvrage. Dans la version électronique, deux autres pages dans des documents pdf joints comprennent l'un l'adresse d'un additif officiel à D20 modern avec des règles pour les radiations, l'autre un appel à détecter d'éventuelles coquilles avant la sortie papier.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.

Critiques

Stephane 'Docteur Fox' Renard  

Comme tous les systèmes dérivés de D20, DW est riche de tables, de statistiques, de moyens de faire progresser le personnage (classes de prestige, dons) et offre certes tous les outils pour faire du roll-play autant que du roleplay. On aime ou on n'aime pas. Moi je trouve cette diversité plutot sympa.

Pour ce qui est du background, on a de quoi créer des personnages post apo adaptés au monde de DW ou à tout autre monde. Je pense que la plupart des archétypes du genre post apo sont ici réunis pour la plus grande joie des amateurs.

Le système (hérité du D20 modern) des arbres de talents permet de développer des personnages très différents même dans la même classe. Globalement le système est amélioré dans cette deuxième édition, les mutants évoluent avec le niveau plutôt que d'être surpuissants au départ, ce qui équilibre davantage le jeu. Il y a de quoi s'amuser et jouer des personnages très très sympa.

J'ai le sentiment que DW se joue plutot à la manière donjon (ce sont les scenars qui donnent cette impression ainsi que l'impressionnante liste de matériel de combat) et cela aura surement un effet négatif sur le lecteur français. Mais je crois qu'on peut vraiment aussi jouer un rôle, interagir avec des personnages. Regardez les classes de négociant, de scientifique, de bricoleur.Il ne me semble pas qu'il faille posséder le D20 modern pour jouer. Il peut être utile de jeter un coup d'oeil à la version dispo sur le web pour quelques petits détails pratiques ici ou là. Mais DW se suffit à lui même.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques