Contenu | Menu | Recherche

We've done the impossible, and that makes us mighty

Ars Magica

.

Références

  • Gamme : Ars Magica
  • Sous-gamme : Ars Magica - 5ème édition
  • Version : cinquième édition limitée
  • Type d'ouvrage : Livre de base
  • Editeur : Ludopathes
  • Langue : français
  • Date de publication : décembre 2013
  • ISBN : 978-2-35112-029-3
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre de 338 pages en couleurs à couverture rigide, accompagné des accessoires suivants :

  • bourse de dés en tissu brodé au nom choisi par le souscripteur et 5 dés 10 faces
  • carte de l'Europe médiévale sur tissu de 100 cm X 70 cm
  • carte identique sur papier au format A2
  • carte de l'Europe médiévale façon parchemin endommagé sur les bords, format 100 cm X 70 cm
  • étui en carton contenant un petit écran
  • 2 feuilles de personnages de 4 pages chacune
  • 12 fiches de mages typiques avec leurs caractéristiques, tirées de l'ouvrage

Description

Il s'agit de l'édition collector de la version française, disponible pour tous les souscripteurs et dans quelques boutiques. La seule différence est la couverture façon cuir avec dorures. Le contenu est identique.

L'écran est en carton souple à 3 volets mesurant 59 cm X 21 cm au total, c'est un écran du joueur qui présente au dos les principales formules de magie, une carte de l'Europe médiévale et le texte du serment de l'Ordre.

Cette fiche a été rédigée le 30 décembre 2013.  Dernière mise à jour le 8 janvier 2014.

Critiques

Jérôme 'Ficheur fou' Bianquis  

Une nouvelle édition Ars Magica en français, je ne pouvais qu'être intéressé ! C'est le jeu qui a popularisé la notion de méta-personnage, le groupe étant plus que la somme des parties. Et on retrouve ici le rôle des alliances, qui a inspiré nombre de mécanismes du monde des ténèbres par exemple. La version française intègre ce système des alliances à un niveau supplémentaire : elles sont divisées en quatre en fonction des saisons, de l'alliance débutante de printemps à l'alliance décadente d'hiver. Et voici que la superbe maquette de la VF regroupe les chapitres en quatre parties, aux couleurs et au décor des quatre saisons, avec usure et dégradation dans les dernières parties. Une idée magnifique, dans une maquette qui ne l'est pas moins d'ailleurs. Oublié la hideuse maquette orange de la VO, la maquette VF est vraiment un plus pour l'ouvrage, complètement dans le ton et bourrée de détails qui renforcent l'ambiance médiévale, comme les extraits d'enluminures d'époque ou les petits commentaires en marge. Les illustrations sont souvent trop sombres à mon goût, et parfois un peu too much pour l'image que je me fais d'AM et de son monde relativement réaliste, mais elles sont nombreuses et souvent de qualité. Et puis la couverture du collector est magnifique, façon cuir et dorures, et je la préfère de loin à l'image employée sur la couverture de l'édition standard.

Les règles sont toujours les mêmes, on aime ou on n'aime pas, mais elles n'ont pas été modernisées. Moi j'aime, donc je ne me plains pas. Le système avec un unique dé 10, les caractéristiques et les compétences, les vices et les vertus, tout cela est aujourd'hui bien moins innovant qu'à l'origine, mais toujours efficace. Et puis l'essentiel est dans les règles de magie, abondamment revues et complétées d'édition en édition, rationalisées et organisées, qui permettent aussi bien d'improviser des petits sorts en cas de besoin imprévu que d'apprendre à l'avance des sorts puissants mais figés. Je préfère cela par exemple au système entièrement impro de Mage l'Ascension, qui propose des dizaines d'exemples de routines toutes faites, mais ne récompense pas le fait de les apprendre à l'avance. Ici c'est simplement deux à cinq fois plus puissant d'employer un sort bien connu.

De même les règles sur les bibliothèques et le travail sur les livres, pour en apprendre ou en rédiger de nouveau ajoutent bien à l'ambiance du mage érudit, toujours plongé dans ses livres. L'alliance est ici présentée avec des règles simplifiées, et il faudra sans doute attendre une autre publication pour compléter ce pivot essentiel de la campagne. Mais il y a déjà de quoi démarrer. L'ouvrage est d'autant plus complet qu'un petit supplément anglais sur les animaux non fantastiques a été intégré au bestiaire.

De même l'édition collector intègre un certain nombre de bonus, certains plus utiles que d'autres, mais tous sympathiques. Il y a sans doute un peu trop de cartes de l’Europe médiévale, mais les feuilles des mages pré-tirés à customiser sont très pratiques comme PNJ express (une faiblesse du jeu étant la création longue des mages PNJ) et comme personnage pour des parties de découverte. La bourse est très jolie et je suis tombé sur la bonne couleur pour personnage AM fétiche ! Les dés par contre sont ordinaires. L'écran destiné plutôt aux joueurs a le défaut de n'être qu'en un seul exemplaire, et l'avantage d'être joli et de rappeler le serment qui fonde l'Ordre. Et le Grimoire, sans être original, puisque ce n'est qu'un extrait de l'ouvrage principal, est très pratique pour mettre à disposition des joueurs.

En résumé, une nouvelle version d'un ancien ouvrage, excellente sur la forme et très complète sur le fond, permettant de commencer à jouer sans attendre les suppléments.

Critique écrite en janvier 2014.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques