Contenu | Menu | Recherche

Le jdr, et plus si affinités

Diana Jones Award

Par Loris Gianadda

Rubrique : Analyses
Date : 31 août 2008

Le Diana Jones Award récompense la personne, le groupe de personnes, la société, le concept ou l'entité qui a le plus contribué à faire avancer le jeu et/ou l'industrie du jeu dans son entier, par n'importe quel moyen. Il est remis par un jury composé de personnes s'étant distinguées à n'importe quel niveau du monde du jeu. Ce prix se veut un peu comme un Nobel, puisque d'après ses créateurs, il récompense l'"excellence" dans le monde ludique.

Le jury est anonyme, mais les membres peuvent révéler leur appartenance s'ils le souhaitent. Le prix est remis traditionnellement lors de la GenCon du mois d'août aux Etats-Unis au gagnant ou à son représentant. Le prix en lui-même est une pyramide de dix centimètres de haut que le gagnant peut conserver durant une année. Il s'agit d'une inclusion sous plastique contenant les restes calcinés du dernier exemplaire de Indiana Jones, considéré par les membres du comité comme le jeu le moins aimé et le moins regretté de toute l'industrie. Calciné parce qu'en effet, tous les exemplaires du jeu en stock durent être brûlés quand la licence Indiana Jones de TSR expira. Ces fragments sont tout ce qui en reste, et on discerne encore dessus un morceau du titre : "...diana Jones", d'où le nom du prix, ainsi que deux des célèbres figurines de "Nazi(tm)" en carton.

Depuis sa naissance, les heureux gagnants du prix ont été :