Contenu | Menu | Recherche

War doesn't determine who's right, only who's left.

iHunt

.

Références

  • Gamme : iHunt
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Livre de base
  • Editeur : Machine Age Productions
  • Langue : anglais
  • Date de publication : décembre 2019
  • EAN/ISBN : Pas d'ISBN ou non saisi
  • Support : Electronique
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Document de 328 pages.

Description

Le livre de base de iHunt s'ouvre sur la couverture, une page de présentation et informations légales, une page de titre, et le sommaire (5 pages pour le tout). Par la suite, entre les chapitres, s'intercalent plusieurs textes d'ambiance, relatant les opérations d'une chasseuse apparaissant également dans les romans éponymes, couvrant 35 pages sur la totalité de l'ouvrage.

#THEDOWNLOW (21 pages) présente d'abord le jeu, ses inspirations (en dehors des romans éponymes, des ouvrages sur la capitalisme), le rôle du Director (MJ), la fiche de personnage et les bases du système Fate avec ses variantes locales. Le chapitre se termine avec 4 pages de conseils sur comment bien se comporter avec les autres et un guide de gestion des thèmes difficiles.

#THEPEOPLE (38 pages) détaille ensuite la création des personnages, avec d'abord les types de personnages concernés, puis la procédure de création, les descriptions (Sur 4 pages chaque) des 4 Kinks (Evileena, Knight, Phooey, The 66), et les Aspects à définir pour le personnage.

#MYSCENARIO (20 pages) aborde ensuite les différents Aspects hors personnage susceptibles d'avoir des effets en cours de jeu (Motif, Personnages, lieux, situations, conséquences...) avec des conseils pour les créer de façon à ce qu'ils aient le plus d'utilisation en cours de jeu. La façon dont ils interviendront alors est abordée ensuite avec les invocations d'Aspects, les forçages (Compel), et les dilemmes qui en découlent (Impreils). La gestion des Points Fate suit, ainsi qu'une variante pour définir rapidement des Aspects de personnages à base d'albums rock.

#PEOPLESKILLS (22 pages) décrit les différents domaines de compétences (skills sets) proposés dans le jeu, avec les actions auxquels ils sont adaptés et quelques exemples de Prouesses : Academic, Assassin, Athlete, Fighter, Grifter, Guerilla, Hacker, Influencer, Investigator, Maker, Medic, Occultist, Organizer, Professionnal, Socialite, Social Worker, Spy, Survivor. Une page propose, pour terminer, quelques options : création de nouveaux domaines de compétences ou au contraire abandon au profit de prise en compte d'approches à la manière de Fate Accelerated.

#SELFIES (8 pages) explique alors le principe du scrapbook (réel ou non) pour suivre l'évolution du personnage, et des "selfies" représentant des moments marquants de sa vie. Il détaille les trois types de moments marquants dans le jeu et leurs effets possibles.

#THEHUSTLE (10 pages) aborde alors la question du système de jeu, avec la résolution des actions, les Actions (Overcome, Create An Advantage, Attack, Defend), et le principe de l'Avantage (Edge) qui permet d'utiliser un dé normal en plus des dés Fate.

#THEFLOW (16 pages) développe ensuite la façon dont ces principes vont s'appliquer aux résolutions d'actions incertaines (Challenges), aux confrontations entre deux camps pour se disputer un même enjeu (Contests) et les conflits (Conflicts). Sont abordés également la gestion du terrain (Zones), des dommages et des issues d'un conflit.

#THEGIG (14 pages) propose alors un système de création de missions, avec les éléments indispensables à prévoir (le client, la cible, les obstacles, les enjeux...), des exemples pour chaque et une table de génération aléatoire pour chaque.

#THEMARK (74 pages) présente alors les adversaires des iHunters, les monstres qu'ils vont avoir à éliminer. Ceux-ci peuvent être des créatures individuelles ou des créatures de type générique (Clades). Les principaux types de créatures sont décrits avec leurs sous-types, des informations sur chacun de ces types et quelques exemples de PNJ : Vampires (10 pages), Sorciers (6 pages), Garous (6 pages), Reptoids -hybrides humains-lézards- (6 pages), démons (8 pages), morts affamés (6 pages). Les traits distinctifs des monstres suivent (Creature Features, 10 pages pour 28 traits incluant le fait de boire du sang, de propager leur nature monstrueuse, de voler ou de changer de forme), ainsi que les pouvoirs des monstres (Monster Gifts, 12 pages pour une vingtaine de Gifts et une quinzaine de pouvoirs magiques) et leurs faiblesses (Monster Banes, 4 pages pour une demi-douzaine de faiblesses).

#THESTREETS (8 pages) développe alors la façon de créer le cadre du jeu, avec les Aspects liés aux bâtiments, et la façon de décrire les quartiers de la ville, et les personnes qui y vivent.

#THINKPOOR (24 pages) s'intéresse alors à la vision du monde que peuvent avoir les personnes pauvres aux USA, celles qui se retrouvent obligées de risquer leur vie pour ramener de quoi payer leurs dettes et assurer leur subsistance. Il aborde la façon dont la vie se révèle plus chère pour les pauvres que pour les riches, comment le système américain est conçu pour préserver cet état de fait, comment se déroulent les relations avec les forces de l'ordre et les démarches administratives, comment les pauvres peuvent améliorer leur situation grace à divers trucs (#lifehacks) et comment on peut en arriver à n'avoir plus le choix que de risquer sa vie.

#IHUNT (14 pages) s'intéresse alors à l'employeur des iHunters, une société gérant l'app iHunt, laquelle a pratiquement pris le monopole du marché de la chasse aux monstres et délègue le travail à des contractants individuels; sur le modèle d'Uber pour les transports. Le chapitre discute de qui est derrière iHunt, du fonctionnement de l'application, et présente quelques uns de ses concurrents, ainsi que quelques autres applications dans d'autres domaines, auxquelles les iHunters peuvent trouver un intérêt.

#SANJENARO (6 pages) San Jenaro est la ville californienne typique servant de cadre aux romans de la série iHunt, de la même façon que Sunnydale abritait les exploits de la Tueuse. Ce chapitre présente rapidement la ville et ses principaux aspects (tradition gothique, décadence, etc.) et ses principaux quartiers.

#ADVANCEDCLASS (12 pages) propose enfin des conseils (par exemple le côté horrifique du jeu, la gestion des échelles de valeur de Fate) et des règles optionnelles pour le jeu.

Une fiche de personnage vierge termine le document.

Cette fiche a été rédigée le 23 mai 2021.  Dernière mise à jour le 4 juin 2021.

Critiques

Aucune critique sur cet ouvrage pour le moment.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

Aucune critique sur cet ouvrage pour le moment.