Contenu | Menu | Recherche

Ton jdr impitoyable

Virginie Léonard

Illustrateur

Illustrateur de couverture

Identité

Biographie

Née dans la triste vallée du plastique, d'un père venu du pays ensoleillé des corridas et d'une mère parisienne de naissance et bretonne de coeur, j'ai depuis mon plus jeune âge échappé à la monotonie d'une vie "oyonnaxienne" moribonde grâce au monde du rêve. Depuis que j'ai été en âge de tenir un crayon, les lignes sombres sur le papier blanc m'ont permis de mettre en image mes émotions et mes fantaisies, bien au-delà des mots, qui souvent me manquaient. Influencée par les tableaux, rares, de mon père, j'ai pris goût à ce mode d'expression au sens parfois secret et presque magique pour la petite fille que j'étais. Merci Papa.

Mais les sujets me manquaient pour m'exprimer. Les thèmes classiques de dessin m'ennuyaient au possible. L'univers de la bande dessinée m'a ouvert certaines portes et restera comme mon premier amour. Mais c'est à 16 ans que je rencontre celle qui depuis est ma plus ancienne et fidèle amie, une fan inconditionnelle de SF et d'heroïc-fantasy, mais surtout de jeu de rôle, monde auquel elle m'initie avec des amis communs. Mais jouer ne m'attire pas beaucoup, pas assez pour y passer des heures. Par contre, cela m'ouvre des voies de l'imaginaire que je n'avais même pas effleurées avant. Dès cette période, toutes mes réalisations seront influencés par deux choses : les univers de jeu de rôle et la bande dessinée.

Le temps passe, et une fois le bac en poche, j'avais déjà choisi ma voie. C'est ainsi, non sans soulever les doutes de mon entourage, que je me suis retrouvée sur les bancs de l'école d'Arts Appliquées Emile Cohl à Lyon.

Soutenue par celui qui est aujourd'hui le père de mes enfants, j'ai survécu à presque trois années de cours qui demandaient exigence, rigueur et abnégation. Mais ce que j'y ai appris en valait la peine.

Ensuite, vint une phase de remise en question, d'évolution et de travail sur moi-même, et donc forcément sur mon dessin. Pour progresser toujours davantage, trouver un style et une technique qui me soient propres au travers desquels je parviendrai à m'exprimer réellement. Je sentais mon univers différent des sentiers battus par les artistes en général, j'avais besoin d'outils qui l'étaient tout autant. Et c'est l'outil informatique qui m'a apporté cela. Ma rencontre avec un vieil ordinateur d'occasion et une tablette graphique fut un véritable coup de foudre. J'en abandonnais même mon bon vieux critérium et mes encres colorées.

Plus tard, la découverte d'un forum de jeu de rôle a été une étape décisive dans ma perception du jeu et dans mon travail. Même après avoir côtoyé beaucoup de rôlistes en dix ans, je n'avais jamais eu la passion du jeu, seulement celle des univers et de l'imaginaire qu'ils avaient nécessités durant leur création. Jusqu'à il y a trois ans, où un ami m'a fait m'inscrire sur un forum de jeu de rôle sans vraiment me dire de quoi il s'agissait... Ça a été une expérience très particulière qui m'a énormément touchée et m'a donné goût au jeu. Ce forum n'existe plus, mais je continue à jouer sur son successeur, en tant que MJ.

Puis ce fut ma rencontre avec les créateurs de PriaX, Mahyar Shakeri et Loïc Masson, qui m'ont, cette fois, donné goût au jeu mais sur table. Le vrai jeu de rôle, l'original... Et je suis devenue une inconditionnelle. Depuis presque deux ans, je joue avec eux et leur entourage (coucou à Fred, Hervé, Quentin, Cyril, Jérome, Didier et j'en oublie...), sur PriaX bien sûr, mais aussi d'autres jeux, comme Cyberpunk ou Shaan.

Côté dessin, après plusieurs projets plus ou moins sérieux, j'ai atteint la première étape de mon but : être publiée. Chose faite aujourd'hui avec PriaX. Mais je ne compte pas m'arrêter en si bon chemin, et, si par mon travail je peux faire vivre à mon tour des univers fantaisistes, je le ferai aussi longtemps qu'ils nourriront mon imaginaire. Comme je l'ai d'ailleurs fait récemment pour l'écran de jeu de PriaX, qui a été un vrai défi pour moi, qui ne suis pas très à l'aise sur les décors et l'architecture. J'ai tendance à aimer les défis et celui-ci en était un de taille.

Le futur ? Plusieurs projets sont en cours (septembre 2007), dont une bande dessinée et une ribambelle d'illustrations pour plusieurs univers de jeu de rôle ! Je suis illustratrice freelance depuis quelques mois et mon but est réellement de pouvoir vivre de mes passions. Ce qui ne saurait tarder, vu la tournure des événements.

Ouvrages Professionnels

Illustrateur(s)
Parution
Gamme
Editeur
A Mort les Intrigants !
première édition
novembre 2007PriaXStudios III Mondes
Génération Zéro
première édition
décembre 2006PriaXStudios III Mondes
Kadam Hel
première édition
avril 2009PriaXStudios III Mondes
Livret d'Initiation
première édition
septembre 2009PriaXStudios III Mondes
PriaX
première édition
janvier 2007PriaXStudios III Mondes
Illustrateur(s) de couverture
Parution
Gamme
Editeur
A Mort les Intrigants !
première édition
novembre 2007PriaXStudios III Mondes
Kadam Hel
première édition
avril 2009PriaXStudios III Mondes
Livret d'Initiation
première édition
septembre 2009PriaXStudios III Mondes
PriaX
première édition
janvier 2007PriaXStudios III Mondes

Cette bio a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.