Contenu | Menu | Recherche

Salut, et merci pour le jdr

White Box

Références

Thème(s) : Médiéval Fantastique

  • Ouvrages référencés : 1
  • Nombre de critiques : 0
  • Moyenne des critiques : 0

Description

Comme son nom l’indique, White Box (sous-titré Fantastic Medieval Adventure Game) fait partie des rétroclones visant à se rapprocher de la toute première édition de Donjons et Dragons, la fameuse boîte blanche, à l’époque où un d20 et un d6 suffisaient à jouer.

Le jeu s’inspire en grande partie de Swords & Wizardry version “White Box”, avec lequel il est largement compatible. Il y ajoute cependant des règles provenant de diverses sources, telles les règles de voyage et d’exploration de Delving Deeper, plusieurs monstres, une classe de voleur, divers conseils et clarifications, etc. Quelques points de règles sont ajustées selon les goûts de l’auteur, par exemple les caractéristiques de certaines monstres. Comme Swords & Wizardry “White Box”, il présente plusieurs choix de règles aux maître de jeu : classe d’armure croissante ou décroissante, jet de sauvegarde unique ou 5 types de sauvegardes classiques, etc.

Comme dans Donjons et Dragons, les personnages sont essentiellement définis par :

  • leur classe de personnage et leur race qui définissent leurs capacités de base ;
  • six caractéristiques (force, intelligence, sagesse, constitution, dextérité et charisme) qui varient d'ordinaire de 3 à 18 et apportent des bonus ou malus ;
  • un niveau d'expérience qui, au fur et à mesure qu'il progresse, entraîne l'amélioration des capacités voire l'acquisition de nouvelles.

Les personnages acquièrent des points d’expérience, qui leur permet d’augmenter leur niveau, leur permettant d’affronter des dangers toujours plus périlleux. La santé des personnages est représentée par les points de vie, qui diminuent avec les blessures et retrouvent leur maximum grâce à des soins (normaux ou magiques) ou au repos et à la guérison. Les combats sont résolus à l'aide d'un lancer de dé à 20 faces (d20), avec lequel il faut battre un seuil dépendant essentiellement de l’armure de l’adversaire.

La magie est très présente dans ce jeu, à travers les sorts, des artefacts magiques, les capacités spéciales de créatures, etc. En fonction de leurs capacités et de leur niveau, certains personnages (magiciens et clercs) ou créatures peuvent lancer des sorts divers.

Les derniers ajouts sur cette gamme

Gamme Générale

Titre de l'ouvrage
Type ouvrage
Parution
Langue
Editeur
Support
White Box
première édition
Livre de baseaoût 2016Auto-éditionPapier et Electronique

Ouvrages recherchés

couverture "bleue" de Stefan Poag

couverture "blanche" de William McAusland

Cette fiche a été rédigée le 13 février 2017.  Dernière mise à jour le 2 mars 2017.

Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Organiser la gamme par ...