Contenu | Menu | Recherche

Wibbly-wobbly, timey-wimey... GROG !

Marienburg : Sold Down the River

.

Références

  • Gamme : Warhammer
  • Sous-gamme : Warhammer 1ère édition
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Supplément de contexte
  • Editeur : Hogshead Publishing
  • Langue : anglais
  • Date de publication : janvier 1999
  • EAN/ISBN : 1-899749-14-4
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre à couverture souple de 160 pages.

Description

Bienvenue dans la grande ville de Marienburg. Située dans les Wastelands, à l'embouchure du Reik, celle-ci a donc une position commerciale cruciale pour l'Empire, et son indépendance n'est pas sans causer des tensions, parmis les dignitaires Bretonniens comme parmi les Impériaux. Si l'Empire de Warhammer est une version déformée de l'Allemagne, si la Bretonnie est une version déformée de la France... Alors Marienburg ressemble à s'y méprendre à la Hollande.

Après une courte introduction sur le contexte et la façon d'utiliser l'ouvrage, ce supplément émaillé de citations de personnalités du jeu commence par décrire la région des Wastelands située à l'Ouest de l'Empire : son histoire d'indépendance par rapport aux états voisins, les relations avec les elfes des mers, et les terres marécageuses qui lui ont valu son nom contribuent à rendre cette région unique. Après cela, c'est la cité en elle-même qui sera l'objet de toute l'attention. Constituée de multiples îles reliées par des ponts, la navigation est un moyen de déplacement aisé pour aller d'un quartier à l'autre. Son histoire est passée au crible, et on comprendra après lecture les origines de l'hégémonie commerciale de cette cité. Une chronologie complète de l'histoire de la ville termine ce chapitre. Il sera question ensuite de commerce, et des relations extérieures avec tous les pays du Vieux Monde, mais aussi avec l'Arabie et Ulthuan, les terres mythiques des elfes, avec lesquelles Marienburg entretient des rapports privilégiés. A l'intérieur, la cité est culturellement très différente des standards impériaux : une sorte de démocratie, plus ou moins dirigée par une bourgeoisie commerçante, régit la ville, avec un mode de fonctionnement encore inconnu dans le reste du monde basé sur un parlement et un conseil excutif de directeurs.

Suite à l'énumération des différentes grandes familles ayant un rôle important dans la vie de la cité, c'est la justice qui est à l'ordre du jour, avec ses institutions, ses acteurs, et les différentes procédures. La religion n'est pas oubliée, puisque si Manaan dieu de la mer est à l'honneur, Haendryk le dieu des marchands est également très représenté. Marienburg est en effet la capitale de ce culte dans le Vieux Monde. Tout le Panthéon humain est présenté, y compris les divinités mineures, locales, ou interdites. Enfin, la ville est décrite quartier par quartier (8 en tout) sur environ 80 pages. Des lieux typiques sont présentés mais aussi et surtout de nombreux PNJ de personnalités locales, pour lesquels le profil complet est livré à chaque fois.

Une courte section rassemble une quinzaine d'idées d'aventures, avant de proposer un scénario entier de 8 pages, La Bulle Lustrienne. Les PJ seront embauchés pour retrouver la malette d'un commerçant, égarée dans les eaux du Reik. Suite à ce scénario, des appendices portent sur les dieux locaux (Haendryk dieu des marchands, Stromfels dieu des mers déchaînées), des PNJ standards (docker, contrebandier, etc.), des tables de rencontres selon les quartiers, des tables spécifiques pour créer des PJ issus des Wastelands ainsi que des noms et prénoms du cru. Des données sur le commerce (prix et marchandises, règles de commerce) terminent l'ouvrage, avec un répertoire géographique (liste des villages), des cartes de la ville et de la région, et un indice à photocopier pour le scénario.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.  Dernière mise à jour le 29 juillet 2010.

Critiques

 

Marienburg est une grosse ville-état située à l'embouchure du Reik, l'équivalent warhammesque du Rhin. Puissance marchande, elle a quitté le giron de l'Empire il y a quelques siècles. Coincée entre deux grandes puissances, la Bretonnie et l'Empire, la cité vit tant bien que mal, protégée des convoitises des uns et des autres par les elfes des mers, qui sont heureux d'avoir un pied dans le Vieux Monde.

Les Marienburgeois sont riches, malgré la pauvreté des terres alentours ... essentiellement des landes et des marais mal fréquentés, idéaux pour aller chasser le monstre.

Le plan de ce gros supplément de 160 pages est d'un classicisme parfait. On commence par un peu d'histoire, une louche de politique, une larme de vie quotidienne, et en route pour une description de la ville quartier par quartier ! L'auteur aligne sereinement lieux importants, personnalités, intrigues diverses, et toutes ces sortes de choses qui font le bonheur des meneurs de jeu depuis des temps immémoriaux.

Cela fonctionne à merveille et, très vite, on se prend à noter des amorces de scénarios en se disant qu'on ne sait jamais, ça pourra servir un jour. Comme il se doit dans une cité marchande, l'ambiance est aux manoeuvres commerciales et aux trafics divers et variés. Si vous voulez faire passer du cognac bretonnien en contrebande dans l'Empire, vous êtes au bon endroit ! Pour pourfendre des monstres du Chaos, mieux vaut aller du côté de Middenheim...

Tout ça est écrit petit, illustré par ceux des anciens de chez Games Workshop qui savaient dessiner autre chose que des orks caricaturaux, et plutôt agréable à lire. A la fin, entre autres bonnes surprises, on découvre un petit scénario rigolo comme tout... et une page entière de noms de famille hollandais (pardon, marienburgeois), dont la compilation a dû demander un moment et plusieurs annuaires.

Que dire à part "c'est bien" ? Ah si, je sais : pourvu qu'Hogshead ne mette pas deux ans à sortir le prochain !

Tristan Lhomme - Casus Belli n°122 (octobre - novembre 1999)

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques

Autres versions

  • Traductions :