Contenu | Menu | Recherche

Un business plan pour les amener tous et dans les ténèbres les lier

1000 Hells (The)

.

Références

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre de 120 pages à couverture souple, format letter.

Description

Les Kuei-Jin, "vampires" d'Orient, sont des mortels dont l'âme a été condamnée aux terribles enfers Yomi dirigés par les non moins terribles Rois Yama. Par leur courage, leur détermination et leur Karma à toute épreuve, ils s'en sont échappés et se sont réincarnés dans le Royaume du Milieu. Ils y luttent contre les Rois Yama et leurs serviteurs, comme dignes successeurs des Wan Xian, les dix milles gardiens élémentaires du Second Age.
Cet ouvrage apporte des informations complémentaires sur les Rois Yama, sur les Akuma (les Kuei-Jin au service de leurs anciens tortionnaires) et, bien sûr, sur les Milles Enfers du Yomi : comment les héros ont-ils pu s'en échapper ? Pourquoi voudraient-ils y retourner ? Qu'y trouve t-on ?

L'ouvrage débute sur une courte nouvelle, contant une évasion des Enfers, suivie du premier chapitre contenant l'introduction proprement dite, laquelle explique le but du livre et expose son plan général. On y donne aussi quelques précisions sur la nature du Yomi et de ses habitants. On y explique notamment ses rapports avec le Royaume des Morts décrit dans Dark Kingdom of Jade pour Wraith.

Le second chapitre, The Tapestry of Yomi, raconte d'abord l'histoire des rois Yama et la façon dont ils ont conçu leur royaume. Autrefois serviteurs de l'Auguste Personnage de Jade et chargés de remettre les âmes cruelles dans le droit chemin, ils sont devenus d'horribles créatures surpuissantes se nourrissant de souffrance. De plus, ils sont parvenus à s'allier aux puissances néfastes des mondes du Yin (les Malféens de Wraith) et du Yang (les Théomorphes de Werewolf), pour se créer un royaume à partir des pires éléments de ces deux Umbrae : ainsi est né le Yomi. Pour couronner le tout, ce sont les rois Yama qui ont causé la chute des dix mille immortels (Wan Xian), les gardiens élémentaires de la création anciennement dirigés par l'Impératrice Écarlate et maudits pour avoir sombré à la tentation de la tyrannie.
Le chapitre discute aussi de la géographie générale de ce monde disparate. Il décrit les deux plus grandes routes qui mènent au Yomi : la voie Écarlate qui traverse la Jungle des Gobelins pour joindre Malféas dans le Monde du Yang, et la voie d'Ebène qui traverse la Tempête pour joindre le Royaume de Jade dans le Monde du Yin.

Le troisième chapitre fournit plus de détails sur la géographie des Enfers, en donnant plusieurs exemples détaillés. Pour chacun des royaumes, on a une description générale, et quelques exemples de lieux particuliers en leurs seins :

  • Kakuri est le Royaume de la nuit et du froid, dirigé par Emma-O et ses terrifiantes guerrières Shikome ;
  • Lanka est la cité des Rakshasas, un univers extrêmement violent dirigé par Ravana. Archétype du Yang (chaleur, vie, créativité), Lanka est l'opposé de Kakuri, archétype du Yin (froid, mort, tyrannie).
  • L'Enfer de l'Ecorchage est dirigé par Tou Mu, la pire ennemie des Kuei-Jin : des vents corrosifs y soufflent sans arrêt ;
  • Shinjuku, la Cité Cruelle, est la terrible métropole dirigée par Mikaboshi ; c'est un Enfer extrêmement "ouvert" puisqu'il touche de nombreux centres urbains du Monde des Ténèbres ;
  • L'Enfer de l'Huile Bouillante est dirigé par le protoplasmique Hluh ;
  • L'Enfer des Asticots Voraces est dirigé par Rangda ;
  • Le Puits de Sel et de Fer est dirigé par Wu Hua ; il ne fait pas à proprement parler du Yomi, mais plutôt du Sombre Royaume de Jade ;
  • L'Enfer des Sept Mers Brûlantes est le Domaine de l'Impératrice des Perles ;
  • L'Enfer des Pécheurs Invertis, dont on ne connaît pas le maître, est un univers incompréhensible, tout y étant inversé, y compris les concepts.

A la fin du chapitre, on trouve un encadré qui donne rapidement cinq autres exemples d'enfers : Pueloko, enfer Polynésien ; l'Enfer de l'Eternelle Castration ; l'Enfer des Vendeurs d'Enfants ; l'Enfer Fiévreux de Tou Shen ; l'Enfer de Ceux Qui se Font Hacher Menu.

Le chapitre quatre s'intitule The Face of Yomi : the Yama Kings et il présente les personnalités les plus marquantes de ces Seigneurs des Enfers. On y retrouve des descriptions plus détaillée de certains individus évoqués précédemment :

  • Emma-O, ancienne divinité Aïnoue de la Mort ;
  • Mikaboshi, à l'origine membre des Dalou'laoshi, l'Ordre de la Raison asiatique ;
  • Ravana, seigneur des Rakshasa ;
  • Rangda, la Reine Pestilentielle ;
  • Tou Mu, l'Impératrice de Fer. Déjà au Second Age, elle détestait les Wan Xian, aujourd'hui, elle ne souhaite que la destruction des Kuei-Jin.
  • Yen-Lo fut le créateur du Yomi ; il semble qu'il fut détruit pas les autres Rois Yama ;
  • Le Seigneur Errant ne règne sur aucun Enfer : il erre sur l'Empire du Milieu, où il sème la destruction les rares fois où il apparaît ;
  • Hana no Fukami, Impératrice des Perles, apparaît en général sous la forme d'une salamandre géante : elle règne sur l'océan du Yomi et sur ses fonds brûlants.

Des Rois Yama du Sud-Est Asiatique et de l'Indonésie ont le droit à un paragraphe : Honoyeta (seigneur des serpents), Hine-Nui-Te-Po (reine du suicide océanique), Malaveyovo (seigneur de l'anthropophagie). Le chapitre se conclut avec des considérations générales sur les rapports entre les Rois Yama et les Akuma ; on y trouve aussi trois exemples de serviteurs, avec leurs caractéristiques.

Le chapitre cinq, Storytelling in Yomi, donne des conseils au Conteur pour concevoir des aventures au sein du Yomi : Que peut-on aller y faire ? Comment créer un habitant du Yomi ou un Akuma ? Avec quelles disciplines peut-on atteindre le Yomi ? Quand le Yomi s'ouvre t-il sur la Terre ? Le chapitre se conclut par des conseils pour se créer un Enfer et son Roi Yama.

Le chapitre six, Systems of Yomi, fournit des précisions de règles. On commence par la façon dont les Disciplines fonctionnent dans cet univers : tout d'abord les Disciplines des Kuei-Jin, puis les Disciplines Caïnites, au cas où des Kin-Jin oseraient s'aventurer dans le Yomi (une TRES mauvaise idée, car ils s'exposent à une Souillure de leur sang). On trouve ensuite une description (sans règles) des différentes façons pour les âmes de s'échapper du Yomi. Le chapitre se termine par un bestiaire : les Assassins Shikome (à la solde de Emma-O), les Kumo (araignées-garou corrompues), les Rakshasa, les Enfants métalliques de Tou Mu, les cyber-démons de Shinjuku, les rebelles de Shinjuku, les gardiens insectoïdes de l'Enfer de l'Huile Bouillante, les Hommes-Tigres zombies de Wu-Hua, les serviteurs de l'Impératrice des Perles (sorte de homards à tentacules) et enfin un Serviteur générique. Chaque créature a le droit a une page, avec une grande illustration et les caractéristiques complètes.

Un appendice intitulé Akuma : the Devil-Eaten donne des détails complémentaires sur ces Kuei-Jin dévoyés. Les règles de base les concernant se trouvent dans le Companion (notamment la Discipline Hellweaving), le présent chapitre apporte des détails sur leur psychologie. On y trouve aussi des Investissements démoniaques, ces pouvoirs spéciaux offerts par les puissances infernales : une dizaine d'exemples est donnée. On trouve même, en fin de chapitre, des suggestions pour les transformations radicales que les Rois Yama peuvent accomplir sur leurs serviteurs les plus zélés...

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.  Dernière mise à jour le 4 juillet 2012.

Critiques

Aucune critique sur cet ouvrage pour le moment.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

Aucune critique sur cet ouvrage pour le moment.