Contenu | Menu | Recherche

Le jdr, c'est comme une LAN, mais autour de la table...

Sword World

Références

Thème(s) : Contemporain, Médiéval Fantastique

  • Ouvrages référencés : 5
  • Nombre de critiques : 0
  • Moyenne des critiques : 0

Description

Sword World est l'un des jeux les plus célèbres au Japon, ayant rencontré un grand succès au cours des années 90. Dans la première édition, qui date de 1989, le monde, Forcelia, inclut les îles de Lodoss et de Crystania, célèbres dans nos contrées grâce à des animes comme "Les chroniques des guerres de Lodoss". Cependant, la deuxième édition utilise un monde différent, Rakushia.

Ce monde a été créé par trois puissantes épées, les épées du commencement (hajimari no ken), qui veulent être désirées et trouver un porteur. Un individu qui touche directement l'une des épées devient un dieu ancien (kodai kami / ancien god), aux puissants pouvoirs. Ce dieu peut permettre à un tiers de toucher l'épée, faisant de lui un dieu majeur (ookami / major god). Finalement, les dieux mineurs (oko / minor god) sont des divinités qui ne possèdent qu'un faible nombre de croyants.

Un des moteurs de l'histoire du monde consiste en l'opposition des dieux liés à l'épée Lumière (Rumieru) et au principe d'"harmonie" (chouwa) et de ceux liés à l'épée Ignis (Igunisu) et au principe de "libération" (kaihou).

La première personne à trouver une des épées, Lumière, devint un dieu ancien, Raifos (Raifosu). Animé d'intentions pacifistes, il permit à d'autres de toucher l'épée, créa un panthéon et dirigea les mortels vers un avenir radieux. Ce fut la civilisation mythologique (shinki bunmei) Shunerua, un âge de paix et d'harmonie. Tout prit fin lorsqu'un autre individu découvrit Ignis, la seconde épée, et acquit le statut divin sous le nom de Darklem (Darukulemu). Beaucoup plus égoïste et ambitieux, il souhaita le monde pour lui seul et créa une "souillure" (kegare) dans l'âme de nombreux peuples, les transformant en créatures sauvages (banzoku) comme les Gobelins, les Basilics ou les Boggarts. A la tête d'une armée de ces créatures, il déclara la guerre à Rafios. Toutefois, les deux camps étant dotés chacun d'une épée, les combats s'enlisèrent. Lumière et Ignis disparurent et la plupart des dieux s'endormirent pour soigner leurs blessures, laissant leurs serviteurs continuer leur guerre.

L'époque du jeu se situe trois siècles après un événement dénommé le Triomphe Diabolique (Daihakyoku / Diabolic Triumph) où les tribus sauvages submergèrent et anéantirent la civilisation magitechnologique (madouki bunmei) Al Menas (Aru Menasu). Les humains ont fini par renverser la situation, mais la plupart des connaissances sont perdues, de nombreux territoires restent aux mains des Barbaros et les gens ordinaires ne s'aventurent pas bien loin de leurs villes et villages.

Les joueurs incarnent des aventuriers, des individus impliqués dans le retour à la civilisation. Leur tâche principale consiste à s'occuper de demandes comme l'extermination de créatures sauvages, l'exploration des ruines de la civilisation précédente pour retrouver une fraction des connaissances perdues, et l'escorte de marchands ou d'explorateurs. Au fur et à mesure de leur montée en niveau, ils pourront arracher des terres aux mains des peuples barbares et les administrer.

Bien que le monde soit médiéval-fantastique, du fait des reliques de la civilisation Al Menas, il est possible de trouver des robots animés par magie dans certaines ruines, et la maîtrise de la magitechnologie permet l'utilisation de fusils, motos et autre objets technologiques. L'opposition entre les dieux nés de Lumière et d'Ignis tient plus d'une opposition Ordre / Chaos que Bien / Mal, et des créatures sauvages vivent parfois paisiblement parmi les humains, comme certains Kobbolds.

Dans ce monde, beaucoup d'épées ont une place importante dans la vie des aventuriers. Certaines armes magiques dont les anciens propriétaires ne voulaient les transmettre à personne érigèrent autour d'elles des labyrinthes peuplés de monstres pour se protéger. Les épées de protection (mamori no ken) sont des objets qui repoussent les plus puissants des peuples sauvages, assurant la sécurité des villes. Tandis que les éclats d'épée (ken no kakera) sont des morceaux métalliques qui émergent du corps de certains monstres à leur mort et sont indispensables au fonctionnement des épées de protection.

Sword World utilise un système à mi-chemin entre le système de carrières et celui de compétences. Chaque personnage peut progresser en niveau dans différentes "compétences" (ginou). Chacune porte le nom d'une carrière et donne un certains degré d'expertise dans un ou plusieurs domaines. Ainsi la compétence Guerrier (Fighter) permet de manipuler n'importe quelle arme de corps à corps et armure, tandis que Scout permet d'évaluer des objets, de se dissimuler, de désamorcer des pièges... Les compétences sont réparties en trois types, Combat, Magie et Autre, et la progression dans chaque compétence est indépendante.

Le niveau du personnage est égal au niveau de la compétence la plus élevée qu'il possède. Les tests sont résolus par un jet de 2d6 + (bonus de caractéristique appropriée) + (niveau de la compétence appropriée ou le niveau d'aventurier pour certaines actions ne relevant pas d'une compétence). Il est possible de tenter une action même si le personnage ne possède aucun niveau dans la compétence adéquate, mais dans ce cas, le jet se fait avec 2d6 sans bonus aucun.

Les derniers ajouts sur cette gamme

Gamme Générale

Titre de l'ouvrage
Type ouvrage
Parution
Langue
Editeur
Support
Chousen ! Maken Ga Youbu Meikyuu
deuxième édition, version de luxe
Scénario / Campagnejuin 2008Fujimi ShoboPapier
Fuun ! Utagoe ga Hibiku Machi
première édition
Scénario / Campagneseptembre 2008Fujimi ShoboPapier
Rule Book I
deuxième édition
Livre de baseavril 2008Fujimi ShoboPapier
Rule Book II
première édition
Livre de basejuin 2008Fujimi ShoboPapier
Rule Book III
première édition
Livre de baseaoût 2008Fujimi ShoboPapier

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.  Dernière mise à jour le 18 mars 2010.

Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Organiser la gamme par ...