Contenu | Menu | Recherche

Fully loaded, safety off. This here’s a recipe for unpleasantness

Sombre N° 7

.

Références

  • Gamme : Sombre
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Supplément de règles et de contexte
  • Editeur : Terres Etranges
  • Langue : français
  • Date de publication : avril 2017
  • EAN/ISBN : 978-2-9552-9207-5
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre à couverture souple de 62 pages au format A5.

Description

L'ouvrage se présente comme une revue périodique dont il est le septième numéro. Il comprend deux parties principales toutes deux indiquées en couverture : Drama dark, un article décrivant comment utiliser le story deck, et La nuit sans été, un scénario d'horreur gothique prévu pour l'utiliser. Le story deck est un jeu de cartes qui sont tirées par les joueurs et sur lesquelles sont inscrits des secrets peu avouables La première page de l'ouvrage est constituée d'un édito présentant l'ouvrage, les crédits et les mentions légales. La première moitié de la deuxième page est consacrée au lexique du jeu, intitulé Parlez-vous le Sombre ? Toutes les pages intérieures, numérotées de 1 à 44 plus 18 pages d'aides de jeu en encart central, sont divisées en deux colonnes. En fin d'ouvrage, les cinq fiches des pré-tirés du scénario viennent compléter les aides de jeu qui lui sont spécifiques.

Drama dark (16 pages) est un article de fond présentant la démarche de l'auteur quant à la création du story deck et l'intérêt que celui-ci possède dans le cadre du jeu d'horreur. Par la suite, un mode d'emploi des cartes ainsi qu'une présentation des différents types de secrets disponibles (drama, mélo et surnaturel) sont proposés au lecteur. On y explique notamment de quelles manières peuvent être révélés les secrets et comment ces révélations interagissent avec la mécanique de Sombre. En particulier, il est expliqué comment en faire usage dans le cadre d'un quickshot, un format d'improvisation présenté dans le n°5 de la revue.

La nuit sans été (27 pages) propose de mener un scénario fortement inspiré par les romans d'horreur gothique et faisant la part belle au roleplay théâtral. Les joueurs y incarnent de célèbres écrivains du début du XIXème siècle, notamment Lord Byron et le couple Shelley, au cours de leurs vacances dans une luxueuse villa au bord du lac Léman. Tout au long d'une nuit un peu folle dont l'Histoire a retenu qu'elle avait engendré Frankenstein ou le Prométhée moderne, les protagonistes vont être confrontés à d'étranges phénomènes et seront tentés d'avouer ou de révéler de terribles secrets. Ils cherchent respectivement à les cacher ou, au contraire, à les répandre pour nuire à ceux qu'ils ne supportent plus.

Un encart (18 pages) fournit plusieurs aides de jeu à photocopier :

  • 8 pages sont consacrées aux 30 cartes constituant le story deck auxquelles s'ajoutent deux cartes de PNJ vierges
  • 10 pages sont dédiées aux aides de jeu du scénario La nuit sans été : 6 cartes de secrets recto-verso avec les portraits des personnages, 4 cartes avec les plans de la villa, 2 cartes de légende des plans, 6 cartes d'antagonistes, un memento et les 15 cartes de personnalités des cinq protagonistes.

Le sommaire du numéro est présenté en quatrième de couverture.

Cette fiche a été rédigée le 25 avril 2017.  Dernière mise à jour le 4 juillet 2017.

Critiques

Alahel  

1.) De quoi s'agit-il ?

Sombre 7, ou comment j'ai tout compris au drama (dark ou pas).

2.) Vous en avez entendu parler où pour la première fois ?

Sur le forum Casus No, dans le fil dédié à Sombre, auquel je suis abonné.

3.) Achat compulsif, impulsif ou réfléchi ?

J'achète tout ce que fait Johan (Scipion), et je ne suis jamais déçu !

4.) Vous pensiez trouver quoi ?

Une nouvelle itération de Sombre, permettant de découvrir un approche différente pour maîtriser de l'horreur.

5.) Vous avez trouvé quoi ?

Comme d'habitude, 72 pages remplies à ras bord de retours d'expérience, de conseils, de bonnes pratiques, de cartes de secrets, et d'un gros scénario extrêmement structuré.

Le thème de ce n°7 est donc le dark drama, comment l'appréhender, le prendre en main, le gérer, le rendre efficace, et c'est amha 100% réussi.

Pour être très concret, avant la lecture de ce petit livret, le drama était un thème qui me titillait (de plus en plus), mais que je ne savais pas comment réussir à maîtriser, et que du coup je laissais volontairement de coté. Maintenant, je pense vraiment avoir pigé les clefs pour me lancer en toute confiance (mais mes cheveux n'ont pas repoussés, mon sexe est toujours à la même taille, et je n'ai pas touché 20.000€ :P )

Pour achever mes commentaires dithyrambiques, je n'avais jamais rien lu d'aussi efficace sur le sujet (notamment la manière de gérer la révélation des secrets)

6.) Allez vous vous en servir ?

Du scénario, certainement que non, absolument pas par manque d'envie mais plus pour des raisons logistiques et pratiques. Mes joueurs ne sont pas trop branché horreur et surtout jouer 5 ou 6 heures d'affilées m'est absolument impossible.

Par contre, je vais me servir des précieux conseils que j'ai intégré pour drama-tiser mes parties de jdr, c'est une certitude.

7.) En conseilleriez vous l'achat ?

Sans réserve si vous voulez comprendre les logiques du drama en jdr, et comment le maîtriser de manière efficace et intelligente.

Critique écrite en mai 2017.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques